Damso et le mystère de "QALF" résolu ?

Des pluies d'analyse, de théories, d'espérance sur QALF. Voilà ce qui a suivi la sortie de Lithopédion. Si nous avons nous même partagé notre point de vue sur le sujet, le youtubeur TPZ a décidé, quelques semaines après, de vous partager sa vision de cet engouement.

A tête reposée donc, il s'est essentiellement concentré sur les interviews et les différents moyens de communication qu'a pu utiliser Damso.

En effet, la plupart des théories sont basées sur les textes de celui-ci, et ne sont donc pour la majorité que spéculation -cf. nos propres théories- . En se consacrant à la communication même de ses projets, on évite de partir trop loin dans la spéculation et dans la théorie. Si le but reste tout de même d'en savoir plus sur QALF, la véracité des propos de cette vidéo est presque indéniable, car ils sont toujours justifiés.

Si la réponse finale sur la sortie de QALF ne sera jamais définitive jusqu'à la sortie de celui-ci, quelque soit l'analyse, cette vidéo nous permet de clairement situer QALF dans le temps. En effet, d'abord prévu pour 2014 le projet n'a pas encore vu le jour, mais continue tout de même de créer une attente énorme.

De Salle d'attente à Lithopédion l'évolution de Damso est indéniable. Son rap évolue, certes, mais c'est aussi son personnage qui ne cesse de se développer. C'est ce que souligne TPZ, avec notamment l'évolution psychologique que l'on retrouve entre Ipséité et Lithopédion. Et cette réévocation de QALF, 4 ans après sa sortie présumée ne peut que nous faire attendre un Damso de l'époque de Débrouillard.

Assez parlé, on vous laisse vous faire votre propre point de vue sur l'analyse de TPZ :

Si les vidéos de ce type vous plaisent, n'hésitez pas à jeter un oeil aux autres de vidéos de TPZ : ici.

Et vous, vous attendez QALF ?

Alvaro
Créateur du site raplume.eu.
Contact : contact@raplume.eu
Twitter : @m_alvaro34
"Couronne sur la tête promise pour les années à venir mais reflet dans la guillotine"

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils