« Double V » de Mister V – De Youtubeur à disque d’or

Sorti le 19 mai, l’album Double V de Mister V, vient de devenir disque d’or. Mais d’où vient ce gros succès pour un Youtubeur faisant tout juste son entrée dans le rap game?

Un flow polymorphe

Mister V, ou Yvick Letexier de son vrai nom, avait déjà sortit des clips de rap auparavant, notamment dans sa série « Sapassoupa » sur YouTube. Certes ses paroles étaient clairement humoristiques, mais cela laissait déjà entrevoir un certains flow bien a lui Mais c’est pour moi dans LAPT, sortit à l’été 2016, que Mister V a montré qu’il avait de quoi être un vrai rappeur. Son premier couplet montra une très bonne maîtrise de l’autotune, sur un flow lent et posé, qu’on a retrouvé à plusieurs reprise dans son album avec Venice ou Bulletproof. Mais ce qui m’a le plus impressionné dans Double V, c’est sa capacité à maîtriser différents styles de rap. Par exemple, dans Nightcall, Mister V s’appuie sur une prod très sombre pour glisser de belles punchlines d’égotrip. Enfin dans Thérapie, on retrouve un son plein d’émotion,  rythmé par des notes de synthé, qu’on retrouve aussi dans Cendrillon.

Des feats « entre potes », mais de qualité

Sur son album, Mister V a fait participer ses trois amis d’enfance. Samy Ceezy avec Deutsche Qualität, Juice sur Apollo 13, et le plus connu, le rappeur Tortoz, avec le son Gville. Des featurings tous très bien réussi pour cette bande de Grenoblois. Mais le feat a retenir, c’est celui avec les Frères Lumières, Hayce Lemsi et Volt Face, avec Space Jam. Avec une prod très rapide et entraînante, et un Hayce Lemsi au top, on obtient la musique la plus écoutée de Double V (sur Spotify).

 

Mister V disait peut être qu’il n’y a « que du commerciales dans le Top Album », mais cela n’a pas empêché que Double V y figure pendant plusieurs semaines, tout ça sans promo extérieure! Après ce premier album réussi, on attendra désormais une confirmation de la part du Youtubeur, et désormais rappeur!

The following two tabs change content below.

Saïbot

Derniers articles parSaïbot (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *