Entre rap, luxe et piano : Sofiane Pamart, le jeune pianiste référent du rap français

 

Un nouveau visage du rap français

Sofiane Pamart, jeune artiste et entrepreneur d’origine lilloise, est passionné de piano depuis son plus jeune âge, mais aussi de rap. Médaillé d’or du Conservatoire national de Lille à l’âge de 7 ans, il tend à devenir le pianiste référent du rap français. Malgré son jeune âge, il a déjà collaboré avec de nombreux grands rappeurs tels qu’Hugo TSR, Seth Gueko, Psy 4 de la Rime, mais surtout Scylla, avec qui il entretient des liens étroits. Peu connu des masses, Sofiane Pamart entretient une image de son travail très précise et haut de gamme. Il est désigné comme étant le « nouveau visage du Luxe » lors du célèbre Salon du Luxe parisien et réussit à croiser la finesse des hautes sphères de la mode avec les codes de la rue et du rap. Le jeune homme tient les rênes de sa vie d’une main de maître : il obtient son master 2 à Lyon, puis se lance dans l’industrie créative et musicale. Il est à la fois pianiste, mais aussi entrepreneur. En effet, il lance sa propre start-up nommée Youpiano qui propose des solutions innovantes pour l’apprentissage et la pratique du piano sans partition. Sofiane Pamart est donc un homme très éclectique et ancré dans son époque.

 

Piano et rap : alchimie entre luxe et cité, rigueur et brutalité

Le jeune pianiste voit en l’association du piano et du rap une véritable complémentarité. Le piano, symbole d’exigence et de justesse complète la spontanéité et la force du rap. Il décide de casser les codes en mélangeant piano et rap : en effet, cet instrument de musique reste un symbole de richesse, de luxe. Piano à queue, opéra, conservatoire représentent un mode de vie aisé qui s’oppose radicalement à celui du rap présent dans les cités, souvent plus violent, dur. Deux formes d’art qui devraient s’opposer finissent par rendre, une fois associés, une harmonie poétique, riche en enseignement.

Aujourd’hui d’ailleurs, le rap semble continuer son idylle avec le monde de luxe, et la mode plus généralement. On peut voir de nombreuses collaborations présentées notamment entre des marques de sport telles qu’Adidas (avec SCH), ou Nike (avec Niska) mais aussi des marques de luxe comme la dernière collaboration entre Georgio et Givenchy. Le jeune rappeur à la plume aiguisée rappe, sur une instru minimaliste, un poème d’Alfred de Musset. Cela montre que le rap obtient une place de plus en plus notable dans les hautes sphères et tente de se détacher de l’idée persistante de la drogue, de la violence souvent associée à ce style musical.

 

Un duo parfait : Sofiane Pamart et Scylla

Le rap sait désormais exceller dans le haut de gamme et le pianiste Sofiane Pamart arrive à son tour à    exceller dans le rap. Il entretient d’ailleurs des liens étroits avec le rappeur Scylla avec qui collabore depuis 2014. Il a produit la moitié des compositions de son dernier album Masque de Chair, sorti en 2017. En 2018, les deux artistes ont prévu de sortir un album en duo. Sofiane explique qu’il « sera question de chansons françaises avec le piano pour sublimer le texte, et le texte qui sublimera le piano ». Pour la sortie de cet album, les deux artistes ont mis un place une promo réfléchie et étonnante. En effet, ils ont mis en scène des querelles sur les réseaux sociaux. Scylla a alors sorti une vidéo dans lequel il demande un clash entre les deux artistes, lui-même à la voix et Sofiane au piano. « On va arrêter les blablas par internet interposé. Donc voilà ce que je te propose, voilà ce que je vous propose : je vous propose qu’on fasse ça dans les règles de l’art. Un clash entre Sofiane Pamart et moi, on se tape à la régulière, on filme ça et on met ça dans la foulé sur Youtube. Ce sera à vous de juger qui est le vainqueur. ». Ils décident donc de « régler leurs comptes » sur les planches d’un des plus beaux conservatoires d’Europe, celui de Bruxelles.

 

Briser les codes, pourtant ancrés, du rap

Cependant, comme à leur habitude, ils décident de briser les codes traditionnels du clash. Chacun décide de briller dans son propre domaine. Les phases fines et piquantes de Scylla s’entrechoquent avec les variations et les notes mouvantes de Sofiane Pamart. Le pianiste exprime ses sentiments à travers les notes de piano, parfois en colère, parfois calmes : les deux artistes, pourtant si différents, se complètent et se suivent à merveille et le tout est d’une harmonie désarmante. Ce clash semble plutôt être le terrain d’entente de deux génies des phrases : l’un chante avec des notes de piano, l’autre rappe avec des mots. Une connexion inégalable anime les deux artistes qui excellent chacun dans leur domaine. Le clash finit sur une phase de Scylla : « Aujourd’hui, on se tape face à la caméra mais demain quand on reviendra ensemble, on ira manger le monde. » Ces derniers mots sont très certainement avant-coureurs d’un nouvel album, en duo.

 

Médine et Sofiane Pamart, pour le morceau « Bataclan ».

 

Des freestyles acoustiques alternatifs…

Cependant, Sofiane Pamart n’en est pas à son premier duo avec des grands rappeurs. Quatre jours après la publication de la vidéo de « Clash », il publie sur Youtube le morceau « Bataclan » de Médine. Filmé et joué sur les planches du Bataclan, célèbre salle de concert parisienne. Il avait déjà produit l’instru de « Besoin d’Evolution » de Médine, dans son album Protest Song, sorti en 2013 ou encore celle de « REI » d’Hugo TSR. Le jeune pianiste s’est fait connaître lors de ses lives acoustiques [En résidence] publiés sur la chaine Youtube 3ème gauche TV, un média dont le but est de diffuser de la musique « sans artifice et dans son état naturel. ». [En résidence], ce sont des freestyles de musiciens de talent et d’artistes reconnus avec un seul principe : la mixité musicale. Ainsi, il a déjà accompagné S-Crew pour « Du Vécu » ou Gaël Faye.

 

…et un rap français en pleine mutation

Artiste d’exception, Sofiane Pamart mêle donc les styles musicaux et en cela, détruit les codes qui régissent la musique, voire même une partie de la société. Actuellement, le rap est en pleine mutation. Il tend à se rapprocher des hautes sphères de la mode, du luxe mais voit aussi, à travers ses textes, des sujets plus sombres, plus graves. Il tente de se créer une nouvelle identité, moins bling-bling et davantage consciente et des artistes tels que Sofiane Pamart participent activement à cette mutation. Car le rap, c’est dénoncer, mais c’est aussi casser les codes.

 

Sortie de l’album collaboratif entre Scylla et Sofiane Pamart prévu courant 2018.

Beaumoqueur on Flickr
Beaumoqueur
Rédactrice
"Dis-moi j'suis défini par quoi : par c'que j'fais, par mon blaze, par qui m'suit, par qui m'suce, par ma Parkinson."

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils