Interview – Piege

C’est un réel plaisir de pouvoir discuter avec toi et nous te remercions de nous accorder cette interview.

Piège, peux-tu te présenter brièvement ?

J’ai 21 ans et j’habite à Paris

 

Pourquoi ce nom ? (aka pi)

A la base c’était Pi, tout simplement parce que je m’appelle Pierre. Je me suis rendu compte ensuite que c’était déjà pris par pas mal de monde du coup j’ai opté pour Piège, qui est plus un hommage à mon prénom que pour le côté « trap/sombre».

Peux-tu nous parler du beatmaking ?

Je suis pas fan de ce terme me concernant. J’ai l’image du beatmaker comme d’une personne qui envoie sa prod par mail à un artiste et écoute le résultat final à la diffusion du morceau. J’essaye de m’investir le plus possible dans les morceaux que je prod : enregistrement, arrangements, effets, mixage etc.

Est-ce ta profession ? Suis-tu des études en parallèle ?

Je suis en 3ème et dernière année d’une école d’ingénieur du son. Ça m’aide beaucoup dans mes prods et dans le son de manière plus large.

 

Quel est ta manière de produire ? Tu utilises toujours le même processus de création ou tu varies ?

Ça peut varier mais le plus souvent je cherche d’abord un son de synthé qui m’inspire pour trouver un lead. Ensuite je fais un sub, en fonction duquel je place mes drums. Si j’ai l’habitude de travailler avec le rappeur, en général, je lui envoie une première version très minimaliste de la prod. Ça suffit pour qu’il sache s’il va écrire dessus ou non. Ensuite on enregistre une maquette et c’est à partir de là que je vais complexifier la prod

Tu as fais des prods pour Eden Dillinger, Lord Esperanza ou encore Youri Tsar, pour ne citer qu’eux. As-tu des artistes pour qui tu aimerais placer tes prods ?

Oui bien sûr, après je suis pas pressé. Je préfère monter en équipe que m’éparpiller avec des gens que je connais pas forcément. Eden Dillinger et Lord Esperanza sont des amis de longues dates, ça se fait simplement.

Que penses-tu du beatmaking dans le paysage français ?

Beaucoup de talents.

De nouveaux projets sont prévus pour bientôt ?

Des clips très bientôt

 

Quelle a été la prod la plus complexe à réaliser ?

Je saurais pas te dire, en général une bonne prod ça vient un peu tout seul

 

Une de tes prods à été utilisée pour un freestyle sur la chaine de « Le Règlement ». Il s’agit du freestyle de Nelick. Tu aimerais collaborer avec Nelick sur son prochain projet ?

Ouais grave, après faudrait qu’on se capte ailleurs que sur Fortnite

 

Tu penses que les beatmakers, en France, sont assez mis en avant ?

Oui et non… beaucoup de beatmakers se plaignent de ça mais se sont souvent eux les premiers a ne pas se mettre en avant, à poster uniquement des photos bresson d’eux de dos devant leur ordi en mode hacker en train de prod, ça fait rêver personne. Les gens ont besoin de visuels. Après il y a aussi les rappeurs qui ne créditent même pas les producteurs dans les descriptions de leurs clips sur youtube tandis qu’il y a toute l’équipe technique du clip. J’ai jamais compris le but de « cacher » le producteur comme ça. Mais sinon j’ai l’impression que ça devient hype de s’intéresser aux producteurs

As-tu un morceau peu connu que tu écoutes en ce moment et qui, selon toi, mérite d’être partagé ?

Découvre le morceau !

 

Je pense que la prod d’un morceau est, maintenant, devenue aussi importante que le texte. Qu’en penses-tu ?

Évidemment, cependant je pense qu’en général c’est plus difficile de faire un bon morceau avec une mauvaise prod qu’avec un mauvais rappeur.

 

Pour toi, qui a la meilleur plume du rap francophone ?

Impossible d’en désigner une seule, chaque plume est différente et elles ne sont pas forcément comparables entre elles.

 

Si tu devais faire un bilan de l’année 2017 pour le rap francophone, quel serait ce bilan ? Des artistes talentueux que tu aimerais voir exploser en 2018 ?

En 2018 je veux voir exploser mes proches

 

As tu déjà eu comme idée de proposer un projet uniquement composé de prods ?

Je l’ai eu au tout début mais j’ai très vite oublié l’idée. Les gens s’en branlent des beatapes, moi le premier

 

Quels sont tes projets pour cette année 2018 ?

En ce moment je taff essentiellement avec Eden Dillinger, Lord Esperanza et Tengo John

 

Merci de nous avoir accorder de ton temps ! On te souhaite le meilleur pour tes futurs projets !

Articles Similaires:

Restricted

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils