Les derniers artistes dévoilés !

Si vous n’avez pas encore lu le premier article, je vous invite à le lire ici.

15 – Hashey Sen – Là-Haut (prod. Hashey Sen)

I – Peux-tu te présenter ?

Hashey Sen, de mon vrai prénom Danyl, 21 ans, artiste au sens large du terme. Je ne me qualifierai ni comme un rappeur ni comme un beatmaker ni même comme un réalisateur. J’essaye seulement de créer, créer à partir de rien. Je me construis un univers et je m’en sers pour exprimer mes différentes émotions et les divers messages que je ne pourrais communiquer autrement. J’y transmets mes pensées les plus profondes, mes doutes, mes déceptions mais aussi mes rêves, mes joies, et mes désirs. La musique me sert d’exutoire et je laisse les auditeurs se reconnaître sur telle ou telle facette de ma vie. Je travail en étroite collaboration avec HZY, un ami avant tout, qui possède une vision des plus clairvoyante. Je suis profondément admiratif de sa plume et de sa musicalité et suis convaincu qu’ensemble, nous pouvons apporter notre touche personnelle au paysage musical francophone.

II – Quelques mots sur ce que tu fais

Je suis musicien depuis quelques années j’ai suivi une formation en conservatoire en piano et solfège et aujourd’hui j’essaye de mettre cet enseignement aux profits de mélodies recherchées et sincères. Il s’agit donc d’essayer de trouver le savant mélange permettant d’allier musicalité et justesse des mots. C’est encore en cours de développement, j’aspire bien évidemment à devenir meilleur et je travail dur pour.

III -Quelques mots sur le morceau du projet

Il s’agit là d’un morceau très personnel. On pourrait le qualifier de lettre ouverte à tout ceux auxquels je ne pourrais m’adresser autrement. Il peut s’agir de proches décédés, de parents avec qui le dialogues peut être difficile, ou de personnes effacées de ma vie aujourd’hui. Toutes les émotions et les sentiments relatés dans ce morceaux sont cruellement vrais, et j’ai essayé de les transmettre au mieux grâce à la musique.

Hashey Sen, c’est ça…


$

01 – Holyrain – Debt (prod. MLJ)

L’interview a été traduite de l’anglais.

I – Peux-tu te présenter ?

Je suis Holyrain, un artiste/producteur de 19 ans qui vit à Atlanta, Georgia. J’ai toujours été un passioné de la musique et je joue de plusieurs instruments depuis mes 3 ans.

II – Quelques mots sur ce que tu fais

Maintenant en tant qu’artiste je me centre à créer un nouveau son, une nouvelle vague de musique que j’exposerais sur mon prochain album. J’ai vraiment envie de changer le game mais aussi de créer une plateforme où je pourrais répandre mon amour dans le monde entier, tout en étant quelqu’un d’inspirant pour la jeunesse.

III – Quelques mots sur le morceau du projet

La chanson dans la mixtape appelée « Debt » est une chanson que j’aime beaucoup parce qu’elle montre aux gens que je peux toujours rapper sans utiliser d’autotune. Debt est une chanson où je parle de ma vie en tant qu’étudiant à la fac, et du fait que je suis toujours hésitant pour y aller juste parce que je veux pas être endetté. Je vivrais plutôt ma vie en faisant ce que j’aime et avoir du succès dans ce domaine étant donné qu’on n’a qu’une vie, donc on a intérêt à la vivre comme on le souhaite. Mais au final ce qui compte c’est comment tu veux que ton histoire soit racontée.

IV – Comment voit-on le Rap Français là où tu vis ? 

Dans la zone où j’habite le rap français n’est pas très populaire et n’est pas souvent abordé, j’ai l’impression que c’est un de ces genres qui est en hausse grace au bouche à oreille. Même si j’ai hâte que cette tape soit exposée à d’autres artistes français! J’aime écouter des styles de musique nouveaux et différents pour avoir plus d’inspiration.

Holyrain, c’est ça..

09 – Toumson – Mr Burns (Interlude) (prod. Toumson)

I – Peux tu te présenter ?

Toumson, 20ans rappeur/beatmaker/ingénieur du son. Je suis née à paris mais j’ai vécu en Guadeloupe jusqu’à mes 15ans .

II – Quelques mots sur ce que tu fais

J’aime faire de la musique qui me ressemble et qui parle aux gens comme moi. Je peux être inspiré par le luxe comme la pauvreté, j’ai pas de port d’attache.

III- Quelques mots sur le morceau du projets

Mr Burns c’est un son que j’ai enregistré juste après être allez au magasin Gucci des Champs j’étais avec @big_swav et il a géré la vendeuse j’en parle pas dans le son mais l’inspi vient de la…

Toumson, c’est ça…

10 – Skreally Boy – #NOSTRESS (prod. Richie Beats)

A venir…

Skreally Boy, c’est ça…

Alvaro on InstagramAlvaro on Twitter
Alvaro
Fondateur de Raplume
"J'suis un homme de confiance qui fait confiance à personne"
contact@raplume.eu

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils