Nekfeu et S.Pri Noir dévoilent le clip de « Juste pour voir »

Le clip de "Juste pour voir" de Nekfeu et S.Pri Noir, featuring phare du dernier album du rappeur, is out !

Il s'agit là de la quatrième collaboration entre les deux artistes parisiens, dont l'alchimie est connue depuis plusieurs années déjà. En effet, S.Pri Noir et Nekfeu ont plusieurs featurings à leur actif : "CFA" (2015) sur le troisième EP d'SPri, Le monde ne suffit pas, le célèbre single de l'été de la même année : "Ma dope" sur le premier album de Nekfeu et enfin "Saturne" (2016) sur Cyborg, avec leur compère Sneazzy.

Ainsi, pour son premier album, S.Pri Noir a souhaité s'entourer d'artistes qu'il apprécie et avec lesquels il ne fait qu'un musicalement parlant, ce qui est incontestablement le cas de Nekfeu, avec qui la magie semble opérer à chaque fois, comme les artistes nous le prouvent encore une fois...

Clip

Le clip, tourné dans plusieurs lieux différents, est signé le kholozo sûr de Nekfeu : Syrine Boulanouar et produit par Dissidence.

On peut voir dans un premier temps S.Pri Noir et Nekfeu évoluer au milieu d'une piste de deux roues, avec Nekfeu qui ouvre et le clip et le morceau avec un couplet très chill, l'artiste récitant son texte les mains dans les poches. Le premier pont arrive et le rappeur est alors rejoint par ses acolytes du $crew qui mettent à nouveau le L' en l'air. Mais c'est à partir du refrain d'SPri que le morceau commence à devenir vraiment efficace et entraînant.


S'en suivent des images de concerts (festivals d'été et concert à la Cigale du S&S Tour à la fin), une vraie discipline pour Nekfeu et S.Pri Noir qui maîtrisent l'art de la scène et aiment à s'y donner comme personne,  comme en témoigne leur énergie et le sourire qu'ils affichent sur les vidéos.

Les regards de braise

Enfin, parce qu'S.Pri Noir et Nekfeu veulent nous en mettre plein les yeux jusqu'au bout, le clip se termine par des plans filmés au crépuscule, rappeurs et réalisateurs allant jusqu'à faire appel à la pyrotechnie pour signer des images teintées d'orangé et de bleu turquoise ; coucher de soleil, flammes et étincelles. Un final majestueux.

 

Quelques phases...

Et pour terminer, fidèles à notre devise (Raplume - Le rap dans son écriture) nous dresserons ici une liste non-exhaustive des meilleures punchlines de ce son :

Ils voulaient que je rentre dans leurs schémas
Niquez vos mères vous savez même pas c'qu'il se passe chez moi - NEKFEU

Moi, comme tout l'monde, j'avais des putains de rêves, j'voulais laisser des traces
Mais bon la vie, c'est jamais comme tu veux, jamais comme t'as prévu - SPRI NOIR

Le cours de maths je l'ai assimilé : multiplier les sommes - SPRI NOIR

Et moi, j'suis blanc, donc bénéficiaire de leur système raciste - NEKFEU

 

⇒ Et pour visionner le clip en entier, c'est ici :



 

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed
Plus d'articles
Damso évite la redondance avec Lithopédion