PNL : de moche dans la tess à plaire à Eva Mendes?

Ceux qui ne connaissent pas PNL, vivent dans des caves, déconnectés du monde extérieur. Ce duo de frères, Tarik et Nabil Andrieu, a envahit la scène du rap français, tout en gardant leur intégrité et leur originalité - ce qu'on peut voir chez les rappeurs indépendants.

Ces banlieusards de Tarterets se cachent devant les caméras, ne donnant des interviews que rarement, voire même qu'une seule fois avec THE FADER. Un père pied-noir d'origine corse et une mère algérienne absente, ils ont vécus dans des conditions que nous n'envions pas.
Pour être franche, si vous voulez savoir leur histoire, écoutez leur sons, puisque dans cet article, on décryptera la recette de leur succès.
1. INEXISTENCE D'ACTUALITÉS


Qui n'aime pas suivre la vie des célébrités? Certainement pas moi. La première fois que j'ai écouté du PNL, j'ai tout de suite voulu les suivre sur instagram pour être mise à jour de leurs news, certes j'ai trouvé le compte officiel du duo mais aucun compte personnel. Pour être brève, j'ai tellement cherché des trucs à leur propos que mon historique a commencé à chanter "Le monde ou rien". Ils sont inexistants aux yeux du public ce qui a poussé les gens à écouter et réécouter leurs albums pour les connaître de mieux en mieux.
2. TYPE BEATS


Les instrumetals de PNL nous font penser à d'autres artistes adeptes du chill/cloud rap, pour la simple raison qu'ils utilisent des types beats - des "mélodies" typiques d'autres artistes souvent trouvées sur YouTube si on tapait par exemple Bryson Tiller x A$AP Rocky Type Beat.
3. TIMBRE SINGULIER


Tarik, connu par son nom de scène Ademo, a cette tendance à répéter des phrases ou des sonorités/syllabes - un champion de Scrabble - comme dans DA à titre d'exemple. On écoute la chanson pour une seule fois et le refrain ne s'efface plus de nos têtes. Alors que N.O.S est plus gothique dans ses couplets. Il exprime souvent sa haine, sa rage, sa frustration. "J'aimerais un gosse mais à laquelle de ces putains le faire?"
4. PAS DE SSEUFS


Dans leurs clips, ils ne vendent pas du rêve. Ils sont authentiques à leurs réalité. On ne voit pas des gros boules, ou des meufs en string, contrairement à certains rappeurs. Ils nous montrent des aspects de leurs vies quotidiennes ; la tess, les deals, la vengeance, mais aussi les vacances.
A vrai dire, PNL sont l'espoir des banlieusards, une source d'inspiration. Quand on reste honnête à soi-même, on percera tous, un de ces jours.

Hayet El Hamdi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *