Jazzy Bazz

Contient les paroles de "Nuit"

"Insomnie, tout commence après minuit, j'ai pas peur de la mort, j'ai peur de l'agonie"
~Jazzy BazzSource: Insomnie
"Au cœur, un pincement car j'aimerais capturer tout ces instants impalpables, pour les recomposer et la réconforter"
~Jazzy BazzSource: Parfum
"Là, je sens qu't'es faible quand ta méchanceté s'révèle. Je m'demande souvent si un xénophobe à l'étranger s'déteste"
~Jazzy BazzSource: El Presidente
"Je pense à toi du soir au matin, tu s'ras mon seul remède"
~Jazzy BazzSource: Cinq heures du matin
"Mon amour n'est même pas questionnable, poupée. T'as su transpercer mon gros pectoral, poupée. Quand j'parle d'autres meufs, j'suis dans mon personnage, poupée"
~Jazzy BazzSource: Stalker
"J'ai l'impression qu'on danse, alors qu'on se tourne autour. Avant d'te rencontrer je n'croyais pas en l'amour"
~Jazzy BazzSource: Cinq heures du matin
"Depuis ta dernière séparation, tu ne crois plus en aucune déclaration, quel dommage... T’es la plus belle femme dont on puisse rêver mais tu n’t'aimes pas donc tu ne comprends pas qu’on puisse t’aimer"
~Jazzy BazzSource: Leticia
"Deviens celui qu'une simple lueur de soleil émerveille, quel intérêt d'être surentraîné pour le sommeil éternel ?"
~Jazzy BazzSource: Éternité
"J'veux libérer ma peine avec la nuit qui s'évapore, j'compose ton numéro mais j'en ai déjà des remords"
~Jazzy BazzSource: Cinq heures du matin
"Le soleil commence à décliner, j'aimerais capturer un instant d'éternité. Je regrette que mes sens ne soient pas assez développés pour distinguer la vérité"
~Jazzy BazzSource: Crépuscule
"On s'fait des promesses et p't-être qu'on les tiendra. Le vent ravivera la flamme, ou l'éteindra"
~Jazzy BazzSource: Stalker
"Accorde-moi juste une nuit, j’empêcherai le jour de se lever juste le temps d’une vie"
~Jazzy BazzSource: Leticia
"À l'inverse d'une cigarette, moi, j't'ai toujours trouvé plus douce sans filtre"
~Jazzy BazzSource: Stalker
"On f'ra l'tour de la voie lactée, j't'en ai fait la promesse, la voilà actée"
~Jazzy BazzSource: Buenos Aires
"J'me demande à quoi bon grimper vu que j'finirais par descendre"
~Jazzy BazzSource: Buenos Aires
"La nuit m'libère, la paresse faut la mettre en sommeil"
~Jazzy BazzSource: Rue de soleil
"On parle tous la même langue que quand on se tait"
~Jazzy BazzSource: Rue du soleil
"Je serai un vrai bonhomme quand je saurai dire "je t'aime". On se rassure en espérant que les âmes survivent quand drames surgissent"
~Jazzy BazzSource: Crépuscule
"Des odeurs qui rappellent des moments, des souvenirs dont j'ressens le parfum, des arômes assommants"
~Jazzy BazzSource: Parfum
"Nan, je n'crois pas qu't'aies besoin d'elle, elle en a tant ensorcelé. J'vois déjà ton cœur morcelé, je n'crois pas qu'tu le supporterais"
~Jazzy BazzSource: Sentiments
"Des parfums qui font rejaillir des souvenirs, ensevelis dans une mémoire qui ne demande qu'à s'ouvrir"
~Jazzy BazzSource: Parfum
"Mes confessions dans des écrits épistolaires, sans concession, le cœur braqué par des pistolets"
~Jazzy BazzSource: Parfum
"Des parfums qui font rejaillir des souvenirs, des joies et des peines, des larmes et des sourires"
~Jazzy BazzSource: Parfum
"C'est tellement d'taf, tu m'insultes quand tu m'dis qu'c'est du génie pur"
~Jazzy BazzSource: El Presidente
"A l'oeil nu j'vois pas l'paradis, au d'ssus des nuages. Je n'vois pas Dieu non plus mais j'le ressens dans ma poitrine"
~Jazzy BazzSource: Paris
"J'vais pas regarder le temps passé alors que je suis moi-même de passage. Loin du paradis terrestre, t'as l'impression qu'on parodie tes rêves"
~Jazzy BazzSource: Éternité
Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed