Nous suivre

Lithopédion – Damso

Lithopédion – Damso

Contient les meilleures phrases de l’album « Lithopédion » de Damso

"La vie, une condamnation, l'amour en est qu'une caution"
~DamsoSource: William
"Sa teuch est plus large que ma bite, j'me suis senti offensé, heureusement pour moi, clitoris et point G n'ont plus de secrets"
~DamsoSource: Noir meilleur
"La vérité est un noir désir car quand elle gifle, elle prend la vie. Mais c'est quoi la vie ? Si ce n'est la mort que l'on nous accorde pour être en vie. C'est tout ceux en qui nous croyons qui finissent par nous définir, le mensonge est un soulagement qui finit par nous désunir"
~DamsoSource: Ipséité (Bonus)
"J'ai monté les marches mais l'escalier est en Penrose"
~DamsoSource: Même issue
"Je s'rai ton paradis si l’enfer est l'autre"
~DamsoSource: Feu de bois
"Donne-moi ton cœur et j’te donnerai le mien, sauf qu’il est tout noir et qu’il touche à sa fin"
~DamsoSource: NMI
"Y'a une différence entre tourner la page et baisser les bras"
~DamsoSource: Dix leurres
"Quelle vie vit-on quand on n'a pas la vie qu'on veut ? Qui sommes-nous quand on n'peut être que c'que l'on peut ?"
~DamsoSource: Julien
"La seule voie que j'suivrai, c'est celle de mes cordes vocales"
~DamsoSource: Humain (bonus)
"Obsédé par c'que j'possède et possédais, les derniers seront les premiers, c'est pour ça que j'irai aux paradis"
~DamsoSource: Aux paradis
"J'aime pas l'humain, j'préfère les espèces"
~DamsoSource: Introduction
"Dis-moi la vérité, rien que la vérité, j'veux être au courant, pas rassuré"
~DamsoSource: Baltringue
"Personne se connait mais tout l'monde prétend connaître l'autre, une erreur de la nature, à qui la faute ?"
~DamsoSource: Julien
"T'es dans les flyers, j'suis dans les journaux, des chaînes d'esclaves aux chaînes en or"
~DamsoSource: Introduction
"Ça s'ra toujours pour le fric, dis pas : "j't'aime pour c'que t'es""
~DamsoSource: SMOG
"J’suis un bandit car le non-dit, je dis, j’suis un bandit car je mendie le crime. J'ai une haine de peine de mort et de vie, j’meurs d’envie d’avoir besoin de rien"
~DamsoSource: NMI
"Encore les mêmes fils de putains qui s'ramènent, quand tout va mieux, quand c'n'est plus noir, quand c'n'est plus sale"
~DamsoSource: Baltringue
"J'aime trop la femme pour en aimer qu'une : mon plus grand défaut. J'aime une femme mais c'est compliqué, c'est très compliqué"
~DamsoSource: William
"Plus j'vis pour eux, moins j'vis pour moi, le cœur spongieux, pas très aimant. J’passe trop d’temps a être c’que j’suis pas, j'finis par croire qu'j'le suis vraiment"
~DamsoSource: Noir meilleur
"J'ai toujours fait ce que j'ai dit, j'ai tellement pêché, faut qu'je prie, elle m'a aimé pour c'que j'étais, elle m'a quitté pour c'que je suis"
~DamsoSource: Noir meilleur
"J'monte de level dans les nudes, j'en reçois de comptes certifiés"
~DamsoSource: SMOG
"Y'a plus d'étoiles ce soir dans le ciel, le bruit des balles qui s'parlent entre elles, y'a mort d'homme car j'ai plus d'cœur, les fleurs fanent, y'a plus chrysanthèmes"
~DamsoSource: Ipséité (Bonus)
"Je t'aime quand je suis dedans, dehors, je suis plein de mépris"
~DamsoSource: Feu de bois
"Longue discussion sur le fait d'être, oublient c'qu'ils sont quand ils sont célèbres"'
~DamsoSource: Même issue
"En indé', j'ai pas d'congés maladie, sur l'rrain-te comme Edinson Cavani. Ma simple présence vaut une Audemars, j'réalise mes rêves et mes cauchemars"
~DamsoSource: Ipséité (Bonus)
"Le monde est fait de gens qui font les choses et ceux qui disent qu'ils auraient pu le faire, auraient dû le faire, vont sûrement le faire et ceux qui sont juste en train d'faire les choses"
~DamsoSource: Baltringue
"Je sais c'que tu penses de nous quand tu dis que tu n'sais plus quoi penser de nous, je sais c'que tu veux vraiment quand tu dis que tu n'sais plus c'que tu veux vraiment, je sais qu'tu n'as plus le temps quand tu dis que tu penses qu'il te faut plus de temps"
~DamsoSource: Feu de bois
"Aime les mômes mais les mômes l'aiment pour c'qu'il n'est pas, ou l'aime pour c'qu'il sera qu'après verge mouillée"
~DamsoSource: Julien
"C'est difficile quand ça d'vient facile, mon cœur a parlé, ça d'vient difficile même d'en parler donc j'vais plus trop parler"
~DamsoSource: William
"Tout peut s'arrêter, les deux barres parallèles sont des carrés dans la réalité"
~DamsoSource: Humain (bonus)
"Même sourire, différentes blessures, même compte, différents montants"
~DamsoSource: William
"Aime les gens mais les gens l'aiment pour c'qu'il n'est pas"
~DamsoSource: Julien
"Je crois en Dieu tant qu'mes coups sont des coups de grâce"
~DamsoSource: Ipséité (Bonus)
"Voiture sur les réseaux t'es businessman, dans la vraie vie, c'est métro-bus-tram"
~DamsoSource: Baltringue
"Les jeunes d'aujourd'hui m'ont dit : "Dems, on veut la montre, fuck le temps", pensant qu'le temps cours après la montre, sauf que les aiguilles s'arrêtent avant"
~DamsoSource: 60 années
"T’as plusieurs rêves mais pas d’objectifs, c’est ça qui fait que t’es toujours au même endroit"
~DamsoSource: Baltringue
"C’est ni l’enfer, ni le paradis car dans tous les cas, tu meurs à la fin"
~DamsoSource: Baltringue
"Qui sont-ils quand ils n'ont jamais vraiment été ?"
~DamsoSource: Humain (bonus)
"Pourquoi gente dame me déteste ? Moi, j'raconte histoires d'autres fois. Ta beauté s'trouve pas dans tes fesses, tu vaux beaucoup plus que c'que tu n'crois"
~DamsoSource: Noir meilleur
"On s’oublie pour ne plus s’aimer, cherche la perfection pour fuir la réalité. Le vrai problème, c’est qu’à chaque fois qu'c’est le même problème"
~DamsoSource: Silence
"On passait du temps à essayer d'en passer"
~DamsoSource: Feu de bois
"Ce de quoi t’es fait, tu n'peux pas le fuir, les nuages n'écoutent pas la météo"
~DamsoSource: Baltringue
"Écoute c'que j'ai à dire quand je parle de toi, j'veux qu'tu me devines, que tu meures de moi, viens dans ma tête, ne dis plus un mot"
~DamsoSource: Silence
"Pourquoi changer mon sort ? Un parfum inodore, une douleur indolore"
~DamsoSource: Festival de rêves
"Tu parles de moi, crache dans mon dos, je parle de toi, crache dans ta bouche"
~DamsoSource: Feu de bois
"J'ai vécu drames et difficultés, "misogyne" qu'elles disent, j'parle des femmes sous Melodyne, hymne national : impossible"
~DamsoSource: Ipséité (Bonus)
"La vie qu't’as choisie n’est p't-être pas la bonne, tu vis par principe, tu ris mais t’es triste, tu jouis sans plaisir"
~DamsoSource: Baltringue
"Vous les femmes, c’est toujours pareil, quand le drame s’abat, vous pleurez, vous les hommes, c’est toujours pareil, quand le drame s’abat, vous courez, c’pour ça qu'les relations s’arrêtent... j’ai tort, c’est ma faute"
~DamsoSource: Silence
"Parler, c’est penser tout bas, penser, c’est parler tout haut"
~DamsoSource: NMI
"C'est vrai, j'te trompe avec la bite, mon cœur, lui, n'a d'yeux que pour toi, j'te d'mande ta main pour que je gicle, mais bientôt, c'sera pour bague au doigt. Laisse-moi le temps d'être ce que je n'suis pas, pour devenir c'que tu veux qu'je sois"
~DamsoSource: Perplexe
"Incompris mais comprend qu'on n'pourra le comprendre, insomnie récurrente, pense à c'que les gens pensent"
~DamsoSource: Julien
"Faut croire en Dieu mais surtout croire en soi, car Dieu, la mort, il ne la connaît pas"
~DamsoSource: Baltringue
"J't'aime du fond de mes couilles, mon cœur noir a autre chose est passée"
~DamsoSource: Baltringue
"Tu fais rien mais prie quasi tous les jours, tu t'mens en t'disant qu'tu vas tout niquer, un athé qui taffe quasi tous les jours, aura toujours plus d'opportunités"
~DamsoSource: Baltringue
"J'vais voir ailleurs pour voir si t'es là, toujours à dire qu'j'suis un salaud, j'te jure, j'l'ai baisée seulement qu'une fois, oh"
~DamsoSource: Perplexe
"Afrique endettée, les crédits d'la liberté se paient à perpet', toujours autant d'amour malgré les pillages, la guerre et la mort"
~DamsoSource: Même issue
"Personne n'a déjà rêvé de naître, perdu dans le berceau, je n'ai pas cessé de naître"
~DamsoSource: Humain (bonus)
"Tu fais l'intelligent mais suffit d'une bastos pour qu'j'enterre ton savoir vivant"
~DamsoSource: Introduction
"On bavardait sans dire un mot, le bruit de mon silence en dit long, sentiments grandissants figeant l'ego, prison de mots, absence de compliments"
~DamsoSource: Feu de bois
"J't'aimerai avec ou sans le foulard"
~DamsoSource: Dix leurres
"Le temps passe vite mais qu'on oublie rien de c'qu'on a raté, la vie ne fait que soixante années, pour profiter, il faut pécher"
~DamsoSource: 60 années
"Je fais des sommes, tu fais des tiennes"
~DamsoSource: Dix leurres
"J'crois qu'le plus intelligent s'rait d'avouer qu'on est con, derait d'avouer qu'on est blanc, noir ou quel que soit le ton"
~DamsoSource: Humain (bonus)
"J'crois que dans l'ensemble, c'est plus facile de vivre quand on se ment. Il y'a des gens comme moi qui n'savent plus trop ce qu'ils sont, qui s'posent la question : "Mais qui suis-je vraiment quand je ne suis plus vraiment ?""
~DamsoSource: Humain (bonus)
"Crois pas qu'c'est simple, crois pas qu'c'est dur, crois juste en toi, crois pas les gens"
~DamsoSource: 60 années
"Les hommes mentent mais pas la trique, viens, j'vais t'dire la vérité"
~DamsoSource: SMOG
"J'suis dev'nu riche, j'vais racheter ton âme au Diable"
~DamsoSource: Dix leurres
"L'alcool est l'chemin le plus court vers l'adultère"
~DamsoSource: 60 années

-