OrelSan dévoile « Rêves Bizarres », visuel psychédélique avec Damso en featuring

J'ai fait des rêves bizarres
Des trucs qui s'expliquent pas

Sans prévenir, OrelSan balance ce mercredi le clip de Rêves Bizarres, morceau avec Damso en featuring et issu de son prochain projet La fête est finie - Épilogue prévu pour le 16 novembre prochain.

 

Si La fête est finie était introduit par la sortie d'un clip Basique (au niveau des effets spéciaux seulement, le plan séquence étant un exercice dur à réaliser et demandant une cohésion parfaite entre les figurants), c'est ici un clip extrêmement travaillé qui vient défendre la sortie d'un prochain projet.

Adrien Lagier et Ousmane Ly livrent à la réalisation un visuel onirique aussi fourni qu'un Goosebumps de Travis Scott et en totale cohésion avec le thème du son. Dans le même ton on retrouve les deux réalisateurs derrière le clip Pommade de Lomepal tout aussi fou que celui-ci ou encore Paradise de Lefa, morceau ayant marqué la période estivale de 2018.

Certaines illustrations, dont notamment les visages des rappeurs dessinés sur certains plans, sont signées @iamhoveh.

Quant à l'association OrelSan x Damso, originale à première vue, celle-ci s'avère être réussie. Avec une entrée dans le son digne d'un blockbuster Marvel, le rappeur belge délivre un couplet unique de kickage intensif, de quoi rassurer une partie de sa fan-base déplorant un manque de son de la sorte dans son dernier album Lithopédion (la tant attendue mixtape QALF pourrait cependant être synonyme d'un retour aux sources).

 

Quelques lignes marquantes :

Société bancale, normaux dans la déviance (Orelsan)

Ici Orelsan expose l'idée que la société actuelle est telle que la normalité se trouve aujourd'hui dans la déviance. Le rappeur parlait déjà de son rapport aux autres dans San : "Avant, j'avais peur d'être pas normal. Quand j'vois les gens normaux, j'suis fier d'être pas normal" .

Le diamant, nous brillons, le canon nous scions (Damso)

Ce morceau est avant tout l'association de deux poids lourds de la scène rap française actuelle, les deux artistes étant disque de diamant, l'un pour Ipséité et l'autre pour La fête est finie. Ce n'est pas la première fois qu'Orel collabore avec une tête d'affiche du game, le rappeur ayant minutieusement choisi de s'entourer de Stromae, Maître Gims et Nekfeu sur son dernier album.

Déçu par mes proches, déçu par mes parents, déçu par mes idoles (Damso)

Probable pique adressée à Booba en lien avec son altercation sur les réseaux suite à son départ du 92i.

 

 

La fête est finie et Lithopédion sont toujours disponibles sur toutes les plateformes de streaming.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed
Plus d'articles
Review RK : « Insolent » de réussite ?