Nous suivre

Actus

« Stamina, memento » de Dinos est enfin disponible. Parlons en.

Nicolas Rispal

Publié

le

Alors que Dinos avait dévoilé Stamina, il y a seulement sept mois, le rappeur est de retour avec la moitié manquante de l'opus.

Alors que Dinos avait dévoilé Stamina, il y a seulement sept mois, le rappeur est de retour avec la moitié manquante de l’opus.

Ça y est. Stamina, memento, la réédition de Stamina, est enfin disponible sur les plateformes de streaming. Comme la virgule et le nom du premier morceau « Diptyque » l’insinuaient, il s’agit d’une œuvre en deux parties. Les douze nouveaux morceaux se glisseront non pas derrière, mais devant les morceaux déjà disponibles depuis novembre.

Pour teaser sa réédition, Dinos avait déjà publié un morceau, accompagné de son clip, sur les plateformes. Il s’agissait de « Snitch« , un morceau que le rappeur décrira lui-même comme « le morceau le plus atypique de [s]a carrière« . Même ce morceau ô si particulier aux influences Kanye Westiennes ne pouvait pas nous préparer pour la suite. En effet, dans Stamina, memento, le rappeur de la Courneuve a su se réinventer, mais aussi montrer qu’il était à l’aise, dans tous les domaines et styles.

Tout comme pour Stamina,, les titres des morceaux étaient dépourvus de toute indication de featuring. Au total, on retrouve cinq artistes sur la réédition. Il s’agit de Benjamin Epps, Damso, Tiakola, Charlotte Cardin, ainsi que Lossapardo (que l’on retrouve aussi dans la production de l’opus). Ces derniers s’ajoutent parfaitement à l’univers de l’artiste, le rendant d’autant plus intéressant et riche. Dans la production, on retrouve également Ken & Ryu de la maison SPKTAQLR, ainsi que Chapo, Heizenberg, Binks Beats, et Twenty9.

Cette réédition nous montre que Dinos n’a pas perdu en superbe, ni en créativité. On aperçoit une nouvelle facette musicale de l’artiste, qui nous montre à quel point ce dernier est versatile. D’ailleurs, sur la pochette de la réédition, on retrouve le petit garçon qui accompagnait déjà Dinos sur la pochette de Imany et de Stamina,Ici, le garçon tient un trophée à la main, tout comme Dinos tient un trophée en main avec cette réédition.

Dans le reste de l’actualité : EDGE revient en solo avec son nouveau morceau « LBMLB »

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

YPN invite Ratu$ pour une réunion au « Sommet »

AlphaKilo

Publié

le

Par

YPN, une entrée réussie

Si le nom du groupe YPN vous était encore inconnu pas d’inquiétude, « Sommet » est le premier extrait de leur projet 100% trap à venir. Après s’être fait remarquer sur « Savais » ils sont venu avec un nouveau niveau. Esthétique soignée et flow agressif, la Young Pimp Nation affiche clairement ses ambitions avec ce morceau . Une entrée réussie donc, qui plus est avec un invité prestigieux.

« On comptera les sommes, une fois qu’on arrivera au sommet »

En route pour le sommet ?

Le trio originaire d’Aubervilliers est composé de Leau, Wolf et B.O, chacun avec un style reconnaissable qui ne met pas à mal l’alchimie dont ils font preuve. Chacun dans leurs registres avec son identité (visuelle ou vocale), ils semblent arriver avec un retour en force de la piège musique.

Pour la sortie de ce single, ils ont choisi la compagnie de Ratu$, rappeur de Pierrefite sur Seine et signé dans le label SABOTEURS RECORD (plus de détails sur lui dans l’article https://www.gentsu.fr/rap-fr/artiste/ratu?amp). Fort du succès que lui ont rapporté les deux volumes de TOUT TRAVAIL MÉRITE SALAIRE et du morceau « Velux » sur la DON DADA MIXTAPE VOL 1 il est venu en respectant ceux qui l’ont invité sur ce morceau avec un couplet loin d’être bâclé.

On retrouve BGM à la composition et Vizion’air à la réal de ce clip, tourné en grande partie de le quartier des YPN, à savoir la Mala800, pour un morceau qui reprend les codes des gros bangers du sud des USA et colle bien à l’image 100% trap qu’arbore le groupe. La topline est efficace, les transitions entre les couplets montrent une belle synergie sur le featuring ou à l’intérieur du groupe, on se passera de remarques sur le mix (déjà parce qu’on est pas ingé son) et aussi parce que ça rajoute un côté cru à ce titre.

Nous allons surveiller avec attention les prochaines apparitions ou sorties de ce groupe de newcomers de même que pour les actus à venir concernant Ratu$. En attendant, regardez le ciel…

Continuer de lire

Actus

Keroué et Caballero en apesanteur dans « Felice »

Antoine

Publié

le

Par

Annonçant son nouvel EP, Keroué dévoile le clip d’un premier extrait « Felice » featuring Caballero.

C’est le premier extrait d’un premier projet solo pour Keroué. Formant le duo Fixpen Sill aux côtés de Vidji, le rappeur s’est fait un nom ces dix dernières années avec une carrière de groupe, également membre du collectif 5 Majeur. 3 ans après la sortie de l’album FLAG du Fixpen Sill, il annonce cette semaine la sortie d’un EP solo et en dévoile pour l’occasion un premier extrait accompagné de son clip : Felice featuring Caballero.

Le compteur tourne et ça presse, comme si j’marchais pieds nus sur la braise

Vide de percussions, Felice est un single dont la richesse réside dans sa mélodie planante et nostalgique, produite par DELHO avec Sheldon au mastering. Bien amenée, cette démarche artistique permet de mettre pleinement en lumière le texte des deux rappeurs, posé avec un flow lent et étiré par l’un, plus rapide et kické par l’autre. Onirique, le clip réalisé par TKSH (Jeremy Beaudet & Arnaud Vieron) dépeint avec brio l’ambiance du morceau, plongeant Kéroué et Caballero dans un univers rempli de glitchs et de ralentis.

Felice de Keroué & Caballero est disponible sur toutes les plateformes de streaming en cliquant ici.

Dans le reste de l’actualité : Dala et Booba se rejoignent pour la « Fin »

Continuer de lire

Actus

Dala et Booba se rejoignent pour la « Fin »

Avatar

Publié

le

Par

Après Tallac Records, 92i, 7Corp, Booba a lancé un nouveau label : Piraterie Music, avec pour première signature JSX. Le DUC, a toujours eu l’oreille sur les générations émergentes, que ce soit dans le chant, ou dans le rap.

Le premier gros hit de Dala ?

Le rappeur qui a dévoilé son dernier album ULTRA sur lequel Dala était invité sur le morceau Vue sur la mer, et qui a droit à son visuel.

Annonçant, Elia, mais surtout Dala on constate que les nouveaux talents venus des différents labels de Booba seront présents sur son dernier album, comme une passation de pouvoir. Le label se rempli petit à petit de pirates, prêts à sortir les armes pour s’accaparer le Rap Français de manière virulente !

Sous sa casquette de producteur, il n’hésite pas à mettre en lumière des jeunes talents issus de ses différents labels. C’est le cas de SDM, Green Montana, JSX ou encore Dala.

Après avoir fait ses armes en solo avec quelques singles, c’est avec le morceau Vue sur la mer, sur l’album ULTRA du DUC que Dala a marqué les esprits ! Puis, Dala nous a livré une série de titres inédits intitulés MLJHILLS !

Le morceau Fin de Dala en featuring avec Booba est disponible sur les plateformes ici.

Continuer de lire

Tendances