Ecoutons Sadek et « Aimons-Nous Vivants »

Trois ans après la sortie de "Johnny de Janeiro" et après avoir fais parlé de lui ces dernières années que ce soit dans le monde du rap ou l'extérieur, nous retrouvons Sadek avec son septième projet solo sobrement intitulé "Aimons-Nous Vivants".

Le retour de Sadek

Apres avoir teasé ce projet sur les différents réseaux sociaux au cours de l'année 2020 (on pense notamment à son freestyle Skyrock d'une partie de VBONTMB, dans lequel il annonçait déjà que le morceau faisait plus de six minutes) , Johnny Niuuum nous a d'abord annoncé les noms prestigieux qui sont sur le projet : Ali de Lunatic, SCH, Ninho, Fianso, Heuss l'Enfoiré, Rimkus, Lacrim, Vald, Beezy, Les So, Limkus, Oussou ou encore Kalash Criminel) accompagné par des compositeurs au moins aussi talentueux : Zeg P, Boumidjal X, Holomobb, Therapy 2093, Therapy 2067, Therapy 2077, Rednose, Yann Dakta, Symphony Dreams, Anton prod, Fgvntracks et Voluptik, qui vont l'accompagner sur les 18 titres qui composent la version en streaming. Nous trouverons aussi Leto et Da Uzi sur le morceau bonus "Top Boy" ainsi qu'un solo supplémentaire sur la version physique "Ouvreuse".

Aimons-nous vivants, un album à la hauteur des attentes

Après un dernier opus très axé sur les mélodies et le côté festif qu'offre le Brésil, on retrouve un Sadek sombre, très rap, proche de l'actualité bien moins reluisante du pays des Lumières.

Fort fort, l'humain est un rat, les hommes sont des porcs
Pire pire, d'autres nient l'amour, glorifient la peur
Ont l'ambition de dépasser l'Créateur
Clone des vaches, vas-y fils de taimp, aller clone des chèvres
Et un jour plus d'cinq-cents mille hommes dans une armée vierge
J'parle des multimilliardaires, qui en un virement éradiqueraient les guerres
Et le pire, j'suis désolé mon Dieu, à leur place j'pense pas que j'aurais fais mieux

Il y a quelques morceaux assez aériens très efficaces (Aller retour, Perroquet, Aimons nous vivant), le tout créant un ensemble à la fois riche en influences et compositions, mais aussi assez homogène pour être écouté en aléatoire comme dans l'ordre.

Y a personne sur l'divan, je pardonne facilement
Et t'es parti, j'ai pas dit : "Nan", on verra bien après
Mais pour l'instant, ramenez la tise, ah que des bêtises
Tous les jours, j'les traumatise et j'le fais en chantant

Dans ma khapta phénoménale, j'ai fini au tribunal
Aller-retour, Paris-là-bas
Dans ma khapta phénoménale, j'ai fini au tribunal
Aller-retour, Paris-là-bas

Les 18 tracks + les 2 bonus en font un projet conséquent, comptez une grosse heure pour le consommer correctement. Le feat avec SCH et N.I est l'un des morceaux phares de cette année. Le morceau Intro ainsi que VBONTMB sont deux énormes frappes en solo, mais on vous encourage à vous faire votre propre avis.

9.3, 1.3, 9.1, grandi vite, Johnny, Johnny, kho, il anticipe
Il connaît le S bien avant A7, avant la création de Rec. 118 
Et là, il revient , tiens, tiens, retiens et tiens, retiens 
Technique d'ancien pour être refait, suffit d'mettre Ninho au refrain, re-frè

 

Ecoutez "Aimons-nous vivants", le nouvel album de Sadek, disponible sur toutes les plateformes de streaming en cliquant ici.

Regardez le ciel.