Nous suivre

Actus

Ecoutons Sadek et « Aimons-Nous Vivants »

AlphaKilo

Publié

le

Trois ans après la sortie de « Johnny de Janeiro » et après avoir fais parlé de lui ces dernières années que ce soit dans le monde du rap ou l’extérieur, nous retrouvons Sadek avec son septième projet solo sobrement intitulé « Aimons-Nous Vivants« .

Le retour de Sadek

Apres avoir teasé ce projet sur les différents réseaux sociaux au cours de l’année 2020 (on pense notamment à son freestyle Skyrock d’une partie de VBONTMB, dans lequel il annonçait déjà que le morceau faisait plus de six minutes) , Johnny Niuuum nous a d’abord annoncé les noms prestigieux qui sont sur le projet : Ali de Lunatic, SCH, Ninho, Fianso, Heuss l’Enfoiré, Rimkus, Lacrim, Vald, Beezy, Les So, Limkus, Oussou ou encore Kalash Criminel) accompagné par des compositeurs au moins aussi talentueux : Zeg P, Boumidjal X, Holomobb, Therapy 2093, Therapy 2067, Therapy 2077, Rednose, Yann Dakta, Symphony Dreams, Anton prod, Fgvntracks et Voluptik, qui vont l’accompagner sur les 18 titres qui composent la version en streaming. Nous trouverons aussi Leto et Da Uzi sur le morceau bonus « Top Boy » ainsi qu’un solo supplémentaire sur la version physique « Ouvreuse« .

Aimons-nous vivants, un album à la hauteur des attentes

Après un dernier opus très axé sur les mélodies et le côté festif qu’offre le Brésil, on retrouve un Sadek sombre, très rap, proche de l’actualité bien moins reluisante du pays des Lumières.

Fort fort, l’humain est un rat, les hommes sont des porcs
Pire pire, d’autres nient l’amour, glorifient la peur
Ont l’ambition de dépasser l’Créateur
Clone des vaches, vas-y fils de taimp, aller clone des chèvres
Et un jour plus d’cinq-cents mille hommes dans une armée vierge
J’parle des multimilliardaires, qui en un virement éradiqueraient les guerres
Et le pire, j’suis désolé mon Dieu, à leur place j’pense pas que j’aurais fais mieux

Il y a quelques morceaux assez aériens très efficaces (Aller retour, Perroquet, Aimons nous vivant), le tout créant un ensemble à la fois riche en influences et compositions, mais aussi assez homogène pour être écouté en aléatoire comme dans l’ordre.

Y a personne sur l’divan, je pardonne facilement
Et t’es parti, j’ai pas dit : « Nan », on verra bien après
Mais pour l’instant, ramenez la tise, ah que des bêtises
Tous les jours, j’les traumatise et j’le fais en chantant

Dans ma khapta phénoménale, j’ai fini au tribunal
Aller-retour, Paris-là-bas
Dans ma khapta phénoménale, j’ai fini au tribunal
Aller-retour, Paris-là-bas

Les 18 tracks + les 2 bonus en font un projet conséquent, comptez une grosse heure pour le consommer correctement. Le feat avec SCH et N.I est l’un des morceaux phares de cette année. Le morceau Intro ainsi que VBONTMB sont deux énormes frappes en solo, mais on vous encourage à vous faire votre propre avis.

9.3, 1.3, 9.1, grandi vite, Johnny, Johnny, kho, il anticipe
Il connaît le S bien avant A7, avant la création de Rec. 118 
Et là, il revient , tiens, tiens, retiens et tiens, retiens 
Technique d’ancien pour être refait, suffit d’mettre Ninho au refrain, re-frè

 

Ecoutez « Aimons-nous vivants », le nouvel album de Sadek, disponible sur toutes les plateformes de streaming en cliquant ici.

Regardez le ciel.

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

La F balance le visuel de « Trapstar »

Avatar

Publié

le

la-f-balance-le-visuel-de-trapstar

Une des voix de la drill lyonnaise

Multipliant les collaborations que ce soit avec Zeu, JMKS, Nosacce, Sasso et bien d’autres, La F se distingue par sa faculté à s’adapter et froisser les prods.

Avec trois volumes de son projet The no face, le rappeur a su gagner en visibilité, en expérience. Toujours masqué afin de garder son anonymat, le Lyonnais a également été convié sur l’un des projets de l’année 2020 LMF de Freeze Corleone.

« J’suis un gamin : j’insulte les morts, j’fais la guerre pour un code postal
Et eux ils parlent de fame, personne connaît leurs blazes »

Annonçant un projet commun avec Zeu, La F nous a livré un album intitulé King of Drill, et s’affirme comme l’un des principaux visages de la drill française.

Néanmoins, La F ne se résume pas à ce courant. Ne se contentant pas de la drill, il est capable d’aller chercher plus de légèreté. Et il nous le montre sur le projet avec les titres Off-white et Que D’la Mula aux sonorités plus estivales. Les prods collent parfaitement aux envies et aux ambitions de l’artiste : Flem, Congo Bill et le duo Tha Trickaz n’y sont pas étranger.

Dans le reste de l’actualité : « Le soleil se lèvera à l’ouest » disponible le 21 octobre

Continuer de lire

Actus

Naza & Koba la D profitent sur « Comme ça »

Avatar

Publié

le

naza-&-koba-la-d-profitent-sur-comme-ca"

Après avoir passé un été chaud et coloré avec son dernier album B.I.G Daddy Vol.1 sorti le 24 juin 2022, Naza vient ponctuer la saison avec Koba La D dans Comme ça, un clip festif, diffusé le 2 octobre dernier.

Un hit pour prolonger l’été

L’esthétique du clip respecte à la lettre la règle officieuse des quatre B : Banquets , Billets, Bolides et Belles femmes sont de sortie. Naza y ajoute sa touche décalée et invite Koba la D à venir profiter avec lui de la vie de César.

« Le bénéfice est intéressant mais on s’ra tous enterrés sans
À la base, j’voyais pas tout ça mais au fil du temps, j’ai dû prendre sur moi »

Naza et ses mélodies efficaces s’allient à un Koba la D en forme pour un refrain endiablé. Deux des plus gros vendeurs actuels se retrouvant sur un morceau calibré mais bien exécuté, le succès du morceau ne fera aucun doute dans les semaines qui arrivent.

La D se fait rare depuis ses projets Cartel dont le second volume est paru en décembre 2021. Cependant, les fans de Koba pourront le retrouver à l’écran dans la série Or Noir, diffusée le 7 octobre prochain sur 6play.

Les places pour la tournée de Naza sont à retrouver juste ici.

Continuer de lire

Actus

Hache P & Chily se retrouvent sur « Couper »

Avatar

Publié

le

hache-p-&-chily-se-retrouvent-sur-couper

Sorti ce vendredi 30 septembre, Gros Gamin de Hache P possède un nouveau visuel avec Couper, en featuring avec le rappeur Chily.

Un retour en coupé-décalé

Depuis la séparation de la MZ, Hache P n’aura cessé d’être productif, à travers des morceaux inédits, des featurings ou encore des projets.

Depuis son projet Before en 2017, le parisien aura livré un premier album intitulé Rock’N’Roll, sur lequel il invitait des artistes comme Black M, Seth Gueko ou encore Lartiste.

Revenant petit à petit dans le game, c’est avec un projet intitulé Le Big, et de nouvelles collaborations avec Gazo, Chily, mais aussi de nombreux solos que le rappeur a frappé un grand coup !

Hache-P a décidé de marquer le coup en Octobre 2022. Pour accompagner son dernier projet Gros Gamin sorti vendredi dernier, le rappeur du treizième arrondissement a diffusé le Clip de Couper en collaboration avec Chily.

Ce featuring repose sur une atmosphère d’Afrique de l’Ouest et des accords de coupé-décalé. Une mélodie entraînante et instantanément efficace pour les deux rappeurs qui se retrouvent dans leur élément naturel.

Ce morceau est une des nombreuses couleurs musicales existantes de la palette artistique du rappeur d’origine ivoirienne. Effectivement, à l’aide de son clip et surtout de sa dernière mixtape qui mélange savamment les influences Trap et Afrobeats , Hache-P se positionne comme une des grosses figures rap de l’année 2022.

La mixtape Gros Gamin de Hache P est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming ici.

Continuer de lire

Tendances