Nous suivre

Actus

‘La nuit sera calme’, l’invitation au voyage de B.B. Jacques

Clementeee

Publié

le

Après une série de 3 EPs du même nom, le jeune artiste francilien B.B. Jacques annonce la sortie de son premier album le 17 septembre. La sortie de l’album est accompagnée par un court métrage ce vendredi.

La nuit comme terrain de jeu

Vainqueur du concours organisé par Groover et le Chroniqueur Sale, B.B. Jacques se place en tant qu’artiste très prometteur avec une palette musicale extrêmement riche. Cette grande polyvalence se retrouve dans ses textes, ses prods ainsi que dans son univers musical et visuel.

La trilogie d’EPs La nuit sera calme se démarque par la singularité de son auteur et notamment par son intriguante ambiance nocturne. Cette atmosphère décrite comme « vaporeuse » est très singulière, oscillant entre douceur instrumentale et dureté des paroles. Le rappeur de 23 ans installe cette ambiance si particulière à l’aide d’excellentes prods composées par Kooking et Pense. Ces instrus semblent nous inviter vers un voyage sensuel, le tout accompagné par les pensées crues et élégantes du rappeur. D’autant plus que cette violence ne se retrouve pas que dans les thèmes et les mots choisis mais également dans l’interprétation comme dans Eclair Brut ou Enfin seul où on entend un B.B Jacques très énergique. A l’opposé, les projets laissent entrevoir dans d’autres titres, une facette plus contemplative comme dans La promesse de l’aube, preuve de sa grande polyvalence.

Maniant l’egotrip à merveille, il rappe dans ses textes sa détermination et son envie de réussir à travers des textes assez impersonnels permettant à l’auditeur de s’identifier facilement. Il y décrit ce qu’on pourrait imaginer être le quotidien d’un jeune artiste plein de questionnements amoureux, financiers… On y décèle également une très forte envie de réussir comme dans Eclair Brut. Cependant, l’artiste ne se contente pas de décrire son quotidien et place à de nombreuses reprises des phases engagées.

« Etre artiste c’est un luxe, sans doute, mais aussi une responsabilité » – B.B. Jacques pour Groover

L’expression de ses convictions est visible dès les premiers singles de l’artiste comme sur Desertik où le rappeur dénonce les politiques d’expulsions et de relogements agressives avec l’exemple du projet Hermitage à Courbevoie.

Un aspect cinématographique

Ce qui frappe très vite lors d’une écoute des projets de B.B. Jacques c’est la qualité des prods composées par Kooking et Pense. En effet, on se retrouve très vite enveloppé dans cette ambiance «vaporeuse et saisissante» qui donne un aspect très cinématographique aux projets du rappeur. Au-delà de la qualité intrinsèque du rappeur, ce dernier ne se contente pas de développer sa musique. A l’image de l’explosion de Laylow en partie grâce à son univers digital, on peut retrouver une patte «B.B. Jacques» avec cette ambiance nocturne qu’on retrouve visuellement et musicalement.

B.B Jacques a apporté un soin tout particulier à son imagerie qui n’a rien à envier à la scène mainstream. On y retrouve un climat contemplatif à l’image de ses projets musicaux avec pour but de faire voyager le public. Ce voyage est d’une part un voyage concret comme dans le clip de Bleu Cristal où l’artiste mélange les plans urbains et ruraux. Mais d’autre part, il présente un voyage mental et introspectif comme dans Palpite sous l’œil ou dans Eclair Brut. L’artiste y est présenté dans un milieu urbain et pesant et où l’évasion provient de l’écriture. Le format des 3 EPs rappelle directement les codes habituels des séries et chaque tracklist possède une particularité amusante. En effet, les titres des chansons forment une phrase, petite attention montrant l’intérêt placé dans les détails.

L’arrivée d’un court-métrage ce vendredi pour accompagner l’album confirme que l’artiste place l’expérience visuelle au cœur du processus créatif. Nous attendons donc avec impatience la sortie de son premier album La nuit sera calme qui sortira le vendredi 17 septembre.

Continuer de lire
2 Commentaires

2 Comments

  1. Avatar

    Enzo Morisseau

    11 septembre 2021 à 12 h 37 min

    Les titres des sons des 2 premiers LNSC sont des strophes de Paul Verlaine. Les sons du premier EP sont tirés d’un poème intitulé Marine.

  2. Avatar

    Martin C.

    21 octobre 2021 à 23 h 28 min

    Son interview est très chaude https://www.youtube.com/watch?v=VhSd15gwoac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

Stavo habite dans une zone à « Haut risque »

Avatar

Publié

le

Par

stavo-habite-dans-une-zone-a-haut-risque

Membre du groupe parisien 13Block, Stavo est l’un des personnages les plus appréciés du Game. Avec l’album Blo 2, le quatuor parisien aura mis la barre haute, et dont le son de Stavo avec SCH résonne encore dans toutes les têtes.

Une attitude qui fait son style

Multipliant des collaborations que ce soit aux côtés de Werrason, Le Juiice, Zesau ou Freeze Corleone, le Sevranais aura même lâché son tant attendu Don Pesos. Un titre annonciateur d’une signature chez Elektra, et donc d’une carrière solo….

Si les autres membres poursuivent aussi une carrière solo, celle de Stavo pourrait s’avérer déjà extrêmement attendu. En attendant d’en savoir plus quant à un éventuel premier album, le francilien nous envoie de nouveaux bangers solo dont il a le secret, multipliant, en parallèle les collabs !

« Déterminé et prêt les quatre saisons, c’est comme ça que ma vie, oui, je l’assaisonne
Le réseau est ouvert mais le cœur est fermé comme une pizza italienne »

Cinq mois après le dernier épisode, le membre de 13 Block réitère sa performance avec un tout nouvel inédit Haut risque, sûrement un premier single fort en attendant son premier album.

On assiste à un Stavo en très grande forme, multipliant les ad-libs tranchantes et un flow énervé comme il nous a habitué.

Continuer de lire

Actus

TripleGo dévoile « Mes pensées »

Avatar

Publié

le

Par

triplego-devoile-mes-pensees

TripleGo revient avec un nouvel morceau, Mes pensées, où la mélancolie qu’on leur connaît adhère parfaitement aux rythmiques ensoleillées.

Après nous avoir livré deux projets en 2019 Machakil et Yeux rouges, le duo du 93 et de Montreuil TripleGo, aura livré un autre album intitulé 03 succédant à Twareg paru quelques temps auparavant.

La mélancolie sous le soleil d’été

En parallèle, Momo Spazz et Sanguee nous auront délecté de quelques morceaux que ce soit avec KingDoudou avec Petit nez, ou sur le projet d’Isma.

Incompris mais pétri de talent, TripleGo fascine par sa capacité à nous emmener dans des univers autant fantastiques que mystérieux, aussi cru que doux, le tout toujours sublimé par des prods aériennes, et planantes.

« J’suis posté sous la lune
Et j’pense à toi je m’allume
Y a ton sang sur ma plume »

Trouvant un successeur à 03 avec Gibraltar, dont la promo nous offrira, chaque Vendredi un nouveau morceau ! Laissez le cloud rap du duo vous envahir, et les émotions viendront par elles mêmes. Le duo de Montreuil revient avec une formule maîtrisée : ambiance planante pour des lyrics pleines de spleen.

L’album Yeux Rouges de TripleGo est toujours disponible sur les plateformes ici.

Continuer de lire

Actus

So La Lune n’a jamais vu de « Fin heureuse »

Avatar

Publié

le

Par

so-la-lune-n-a-jamais-vu-de-fin-heureuse

Le rappeur lyonnais So La Lune dévoile un dernier morceau, Fin heureuse, avant son premier album qui s’annonce très attendu.

Un grain de voix si particulier, un charisme, une prestance déjà confirmée, So La Lune a su envoûter et convaincre une fan base s’agrandissant chaque jour un peu plus. Multipliant les petits projets comme Theia, Satellite naturel, Orbite, Apollo 11.

C’est même avec une trilogie d’EPs Faille que l’artiste a poursuivi sa carrière. Libérant un dernier projet intitulé 27/05/2022, le rappeur a, de manière original annoncé l’arrivée de son album Fissure de vie. C’est pourquoi ce projet éclectique qui saura, une fois de plus, montrer l’étendue de la palette artistique !

Une ambiance de doutes sous la lune

Et quand on regarde le nouveau clip du jeune rappeur de la new wave, il est facile de comprendre pourquoi. Poétique, émouvant et extra-terrestre, le nouveau projet de So La Lune a tout pour plaire. Dans Fin Heureuse, on retrouve l’artiste lunaire en balade dans un paysage à la fois désertique et cinématographique, errant sur des paroles fortes en émotions.

« Et la lune se reflète sur l’eau qui dort, j’suis à Rotter
J’vais vraiment perdre la raison, dans mes rêves, sa tête et son corps sont séparés » 

Un clip léché, et dans lequel l’identité artistique de So La Lune est affirmée avec beauté. D’ailleurs, les fans qui n’attendent maintenant que la sortie de l’album Fissure de Vie ce 27 mai. Cette étape sera signifiante pour l’artiste qui fait petit à petit son chemin dans le rap game et qui dit sortir « son premier vrai projet ».

L’album Fissure de Vie de So La Lune est disponible en précommande ici.

Continuer de lire

Tendances