Nous suivre

Actus

Le son du jour : Lomepal, rouge d’amour et de sang

Alvaro Mena

Publié

le

Lomepal – Seigneur

Bécane, Yeux disent, Danse, récemment, on connaît un Lomepal pour lequel l’amour est essentiel. Certes souvent traité avec l’évocation de certains penchants : le sexe, le besoin d’aller voir ailleurs, l’égocentrisme. il n’en reste pas moins romantique par moments.

Par le passé, et à l’occasion de son projet « Seigneur« , Lomepal est rentré dans la peau d’un personnage pour le moins… atypique.

Sur une prod. malsaine et inquiétante de JeanJass, Lomepal a réuni deux éléments totalement opposés : l’amour et le besoin de faire souffrir.

Si l’oxymore était un morceau…

« Toi et moi« , un joli titre, « Quand j’te regarde mon amour, j’me dis qu’t’es la plus mignonne, sans blague », un début de couplet romantique. Hormis cette prod. malaisante, si on commence ce morceau sans a priori, on pourrait penser à un morceau romantique assez basique.

Cela dit, ces deux premières phases sont très vite suivies par des propos… inquiétants.

« Mais est-ce que tu continueras de m’aimer
Avec une pioche dans l’crâne ? »

Et cet enchainement entre l’amour et la violence qui va perpétuer durant tout le morceau…

Le personnage dans lequel rentre Lomepal semble incapable de démontrer son amour, sans la violence. Pour lui, c’est ce qui rend une histoire d’amour passionnante.

« J’te trouve vraiment belle même après quelques coups
D’fourchette sur les joues, tu restes tellement belle »

Plus que le plaisir de la violence, il semble apprécier voir celle qu’il aime porter les séquelles de ses coups…

« Mais arrête de pleurer
Ton mascara risque de salir ton œil au beurre noir »

Après de multiples comparaisons, références glauques et mélange d’amour et d’horreur Lomepal conclut le deuxième couplet avec la phase suivante :

« Je t’offre mon amour éternel en échange de ta vie« 

Enfin, pour tout de même clarifier que la personne représentée dans le son n’est que fictive, Lomepal conclut le morceau avec un sample d’Eminem, du son « Kill you » :

« I’m just playin’ ladies, you know I love you… »

On laisse Lomepal vous parler lui même du morceau, et bien sûr, le découvrir par vous même…

“J’ai reçu cette prod de Jean-Jass en septembre 2013. Je commençais à travailler sur cet EP mais je ne pensais pas encore que ce serait un projet aussi sombre. Le thème est venu de lui-même, je ne me voyais pas raconter autre chose sur cette prod. Je me suis dit « elle est sombre et malsaine à la fois. » J’ai fait exprès de mettre un sample d’Eminem à la fin car il a fait plein de morceaux dans ce genre même si pour lui c’était plus sérieux ! C’est marrant de jouer le temps d’un morceau avec des choses politiquement incorrectes.” Lomepal, lors d’une interview pour Just like Hip Hop

 

 

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

Tovaritch mettra le « Mode Avion » cet été

Antoine

Publié

le

Par

Tovaritch dévoile un morceau inédit Mode Avion pour bien entamer l’été.

Le rappeur franco-russe révélait son troisième projet Mikhailov en février dernier. Connu pour l’énergie débordante de son rap, Tovaritch propose aujourd’hui un morceau beaucoup plus club avec une rythmique reggaeton et quelques notes de guitare ensoleillées. A la production, on retrouve le beatmaker AKS, également sur la majorité des titres de la dernière mixtape du rappeur mais aussi derrière certains morceaux d’1PLIKE140 et Wejdene.

Même quand on s’aime, parfois on agit comme des étrangers

Réalisé par Paul Maillot, le clip accompagnant le single reste fidèle au texte, Tovaritch passant ses vacances dans une villa de campagne, lunettes de soleil et coupe de champagne à la main.

Mode Avion de Tovaritch est disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Dans le reste de l’actualité : Jazzy Bazz illustre l’érosion de l’amour dans « Sablier »

Continuer de lire

Actus

Jazzy Bazz illustre l’érosion de l’amour dans « Sablier »

Antoine

Publié

le

Par

Jazzy Bazz dévoile le clip de Sablier, extrait de son nouvel album Memoria.

Album incontournable de ce début d’année, Memoria est le troisième du rappeur parisien. Riche de par ses productions et ses featurings, le projet opère un retour aux fondamentaux avec une place importante accordée aux morceaux rappés tout en poussant l’expérimentation sur d’autres. Après le clip du morceau Element 115 featuring Nekfeu, Jazzy Bazz décide d’honorer le titre Sablier avec un visuel dévoilé aujourd’hui.

J’ai autant besoin d’être avec toi que j’ai besoin d’être seul

Si Sablier est un des sons les plus chantés de l’album, son texte pose un contexte beaucoup plus triste, le membre de L’Entourage abordant la thématique des effets négatifs du temps sur une relation amoureuse. Cette vision fataliste est bien représentée par le sablier et son sable qui s’écoule inévitablement. Tourné de nuit, le clip réalisé par Dijor Smith met en scène Jazzy Bazz sur ce qui semble être une plage, la lune au loin faisant ressurgir les images de sa relation passée. Une belle direction artistique fidèle à l’esthétique du projet.

Memoria de Jazzy Bazz est disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Dans le reste de l’actualité : Le S-Crew profite en Grèce dans « Encore »

Continuer de lire

Actus

Le S-Crew profite en Grèce dans « Encore »

Antoine

Publié

le

Par

Le groupe parisien S-Crew dévoile un nouveau clip issu de son nouvel album SZR2001.

Retour réussi pour le collectif formé en 2001 : 30 000 précommandes en 30 minutes seulement et plus de 60 000 ventes en première semaine, lui offrant le disque d’or en seulement 7 jours d’exploitation. Après un premier clip 22 percutant, le S-Crew se dote d’un nouveau visuel avec Encore.

J’ai pris le temps d’parler seul avec moi-même, la vérité ne m’a pas plu

Tourné en Grèce, le clip fait ressortir toute l’atmosphère estivale du morceau, sorti quelques jours avant le début de l’été. Dans la même veine que le titre Félins présent sur le précédent opus Destins Liés, Encore est un son introspectif dans lequel les membres du groupe ressassent leur passé et reviennent sur leurs désillusions. Produit par Hugz Hefner, le morceau dénote avec le reste de l’album, plus sombre que l’ambiance voulu sur celui-ci.

Si aucune set-list de festival ne fait pour l’instant figurer le nom du groupe, il ne serait cependant pas improbable de voir les rappeurs défendre leur nouveau projet sur scène, qui plus est après ces dernières années de fermeture. L’activité du S-Crew pourrait même laisser envisager le retour proche d’un de leur membre, Nekfeu, dont le dernier album remonte à 2019.

Dans le reste de l’actualité : Keroué pose un texte brulant à « 3h59 »

Continuer de lire

Tendances