Nous suivre

Actus

OrelSan sort la réédition de CIVILISATION

Lucas

Publié

le

Un an après la sortie de son dernier album « Civilisation », OrelSan est déjà de retour avec un documentaire et une réédition intitulée « Civilisation Perdue », composée de dix titres inédits.

CIVILISATION, un immense succès

La fin de l’année 2021 était marquée par le retour très attendu de celui qui s’était fait à nouveau oublier depuis 2017. En effet, OrelSan revenait au devant de la scène avec un documentaire « Ne montre jamais ça à personne », réalisé par son frère Clément Cotentin et Christophe Offenstein, retraçant ses 20 ans de carrière dans le rap, accompagné d’un tout nouvel album intitulé « Civilisation ».

Et quel succès, le documentaire explose, les chiffres de ventes en précommandes de l’album aussi, l’album était déjà éligible au disque d’or avant même sa sortie avec plus de 50.000 ventes. Aussi, rappelons cette stratégie marketing originale de dessiner une rondelle spécifique à chaque morceau de l’album en édition limitée. Par la suite, il établit un nouveau record avec le disque de diamant le plus rapide de l’histoire du rap français en seulement 161 jours, soit environ cinq mois. Au-delà de la qualité de l’album et des hits, OrelSan et son équipe ont aussi été d’une grande exigence sur les clips et sa tournée. Un succès à la hauteur des attentes.

« VERT parce qu’on va se faire rattraper par la Terre
NOIR pour les erreurs qu’on a faites et qu’on va faire
BLEU et ROUGE parce que je me base sur mon pays
J’enlève le BLANC, pour évoluer il faut parfois détruire
SHURIKEN parce que c’est stylé, parce qu’il faut savoir kiffer, pour se défendre… mais ca reste une étoile donc on peut prier
Un DAMIER comme ça tout le monde peut se l’approprier

J’étais tout seul, on est des milliers » – OrelSan, expliquant la signification de son drapeau

CIVILISATION PERDUE, l’édition ultime

Sur le même processus, OrelSan a amorcé son retour cette année avec la suite de son documentaire qui, cette fois-ci, nous plonge directement dans son dernier album Civilisation, toujours aux côtés de Skread, Ablaye et son frère Clément. On découvre OrelSan dans un contenu plus immersif et plus détaillé, puisque cette saison retrace uniquement le processus de création de cet album : entre ses tourments, sa vie privée, ses échecs et ses réussites. Le document laisse quelques indices sur une potentielle réédition, on remarque que la tracklist montre des titres qui n’ont pas été retenus. OrelSan annonce donc son retour sur ce constat. En effet, après avoir revu le documentaire, le rappeur caennais s’est rendu compte que certains de ces morceaux étaient finalement plutôt intéressants et a décidé de les sortir sur une réédition nommée « Civilisation Perdue ».

« J’ai mis vingt ans pour plus être un perdant, j’peux l’redevenir en moins d’une minute » – Orelsan, Evidemment

Sur les dix titres inédits de Civilisation Perdue, on note une seule collaboration avec Angèle, qui n’a pas pu se terminer à temps pour Civilisation. Le très dansant « Evidemment » est donc présent sur cette réédition.

A l’image d’OrelSan et son ouverture musicale très large, on retrouve quelques tentatives et prises de risques sur cette réédition, avec notamment le surprenant « Ah la France » ou le guitare-voix « Nous contre le monde ». Nous pouvons aussi écouter à nouveau OrelSan sur une rythmique jersey avec le morceau éponyme « Civilisation Perdue » et « Ok… Super… ».

La réédition se termine sur « On a gagné », un morceau très festif, qui peut sonner comme une fin de carrière. En effet, après les difficultés pour le rappeur de restituer ses idées dans ce dernier album, ce morceau laisse planer le doute chez les fans du rappeur caennais. Mais OrelSan a toujours su nous surprendre, seul l’avenir nous dira si ce dernier sortira un nouvel album ou non. En attendant, Civilisation Perdue est disponible sur toutes les plateformes de streaming en cliquant ici.

Dans le reste de l’actualité : Keroué se sent comme un « Etranger »

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus

B.B. Jacques dévoile NEW BLUES, OLD WINE

Lucas

Publié

le

Par

Arrivant au terme d’une année marquant un tournant dans la carrière de B.B. Jacques, celui-ci parvient à la clôturer de la plus belle des façons en dévoilant un nouvel album de 17 titres intitulé « NEW BLUES, OLD WINE ».

(suite…)

Continuer de lire

Actus

SDM passe chez Colors avec « Hier encore » !

Avatar

Publié

le

sdm-passe-chez-colors-avec-hier-encore

Quelques jours avant la sortie de Liens du 100, SDM est passé chez Colors afin de jouer un inédit : Hier encore.

Le retour du primo-platine

SDM, la nouvelle étoile du rap français, s’est imposé par son flow à la fois sombre et puissant, ainsi que par sa forte musicalité qu’il puise notamment dans ses origines congolaises.

Signé sur le label 92i de Booba, l’artiste des Hauts-de-Seine, aura su convaincre un public de plus en plus nombreux, avec de nombreux singles et des collaborations avec le DUC, Koba LaD et PLK notamment.

« On en avait marre, il f’sait trop l’ancien, maintenant, j’encaisse pénard
Alors qu’hier encore, j’étais en chien
Hier encore, j’avais même pas l’câble et même pas toutes les chaînes 
Hier encore, mes ancêtres étaient attachés à des chaises, c’est sale »

Par la suite, c’est son premier album Ocho que le rappeur de Clamart nous a livré, avec 16 titres et des collaborations ambitieuses avec Booba, Fally Ipupa, Bramsito et PLK.

Une fan base solide et fidèle auront porté le projet jusqu’au disque d’Or. Après une défense solide et efficace avec des visuels, revoilà le rappeur du 92 avec un gros freestyle. SDM confirme aujourd’hui les espoirs que Kopp place en lui avec une date parisienne complète à La Cigale et une tournée internationale.

Ici, c’est un retour triomphant que s’offre SDM. Après le succès commercial de son premier album, le rappeur de 92i présente des ambitions au moins élevées pour ce second opus.

Les places pour l’Olympia, prévu le samedi 8 avril 2023, de SDM sont à retrouver juste ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Actus

Norsacce tease son album avec « Baws » !

Avatar

Publié

le

norsacce-tease-son-album-avec-baws

À quinze jours de la sortie de Propaganda, Norsacce dévoile le clip de Baws pour entretenir la hype.

La drill lyonnaise aux 1 000 visages

En plus d’une collaboration avec El KmerNorsacce Berlusconi a aussi balancé un clip et un morceau solo le vendredi 25 novembre dernier.

Le membre du 667 nous offre un morceau qui s’inscrit totalement dans son identité musicale, une drill véhémente, froide, et qui ne mâche pas ses mots.

Pour ce qui est du visuel, Norsacce s’appuie aussi sur l’ADN de son crew, une esthétique qui tourne autour des cagoules, des bijoux et des grosses voitures allemandes.

« J’me casse d’ici, j’connais même pas l’hymne national
Sur ma lignе, comme sur la nationale
En indé boy, quand on ouvre nos labеls, c’est nous le patronat »

Il est bon de rappeler que l’artiste a dévoilé sur ses réseaux la tracklist, composé de 20 titres, dont 8 featurings. On pourra notamment y retrouver Backroad Gee, Alpha Wann, Zamdane, Sofiane, Guy2bezbar, Jey Brownie et le 667.

Réalisé par David Delaplace, la cover de Propaganda a également été dévoilée.

L’album Propaganda de Norsacce, prévu le 16 décembre, est déjà disponible en pré-commande ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Tendances