Makala vise juste avec HITMAN GO

Depuis Radio Suicide, Makala sait se faire désirer. Toujours secondé à la prod par Varnish, il nous a proposé plusieurs singles, tous aussi efficaces. On a ainsi pu le voir s’essayer à des banger ambiance trap (Zebulon) ou encore approfondir son univers mélodique (Blueberry pt 1). On le retrouve malgré tout le plus souvent sur des espaces hybrides (Toy’s R Us, Babino, M30) sur lesquels il excelle. Toujours accompagnés de clips travaillés, où on retrouve le plaisir de la référence et de la mise en scène de Makala, cette excellente série de singles se poursuit aujourd’hui avec HITMAN Go.

 

Cagoulé pour mieux briller

Avec la sortie de son dernier single,  l’Xtrm Boy intensifie encore. Musicalement on retrouve les nappes synthé de Varnish, y reconnaissant la vibe qu’il a su définir sur son projet sorti plus tôt cette année. Toujours à l’aise Makala parvient à créer une mélodie efficace dans la suite de ce qu’il proposait sur son album.

Esthétiquement pas de révolution donc du côté des frères de la Piscine.  La formule reste et ravit toujours par son ambition et sa rareté dans le paysage rap francophone actuel. Il y a un plaisir à entendre Makala chercher comment surfer sur des instrus reconnaissables mais jamais similaires.

Mais il y a un petit point en plus cette fois, c'est la thématique.

Makala aborde la question des luttes raciales actuelles. Actif sur ce sujet sur twitter ou encore ses lives insta, le rappeur suisse ouvre et ferme son clip sur un appel à la lutte. Et dans son second couplet il vient poser quelques rimes affirmant son dégoût de ceux qui méprisent ses mouvements et leur adresse un message « Ils garderont pas longtemps les gens d’en bas en bas ».