Youssoupha se pose sur Neptune

Avec plus de quinze ans de carrière, la longévité de Youssoupha est impressionnante. Moins de trois ans après Polaroïd Experience, Youssoupha nous envoie son sixième album : NEPTUNE TERMINUS.

Sur les chemins de Neptune

Pour promouvoir ce nouveau projet, Youssoupha nous livre un premier extrait intitulé Astronaute, un morceau toujours aussi bien écrit sur une instrumentale éclectique. Ce titre annonce la couleur du projet et constitue une intro parfaite au projet (premier vrai morceau avec HOUSTON). Par la suite, Youssoupha envoie un second extrait Solaar Pleure avec un visuel dans lequel le rappeur et son fils reproduisent les covers de différents albums classiques du rap français, pour ensuite terminer sur celle de NEPTUNE TERMINUS (les covers reproduites étant disponibles en vinyle avec neuf versions différentes). Enfin, Youssoupha dévoile un court-métrage de l'élaboration de son nouvel opus YouTube. Intimiste et inspirant, on découvre dans ce court-métrage que Jok'Air est le premier artiste invité de ce nouvel album.

"Un album qui va chercher dans l'espace"

Dès la lecture de la tracklist, on remarque plusieurs titres en rapport avec le champ lexical de l'espace avec HOUSTON, ASTRONAUTE, NEPTUNE TERMINUS, INTERSTELLAR, ou encore COLLISION. Aussi dans la composition de la majorité des morceaux, on entend des sonorités spatiales mais aussi toujours très percutante pour souvent laisser place au kickage. On retrouve cette touche spatiale grâce à : Medeline, CehashiILLNGHTImaniJean-Karl LucasPierre-Luc RiouxTraxx et Yoann Padel. En plus de Jok'Air, Youssoupha invite des artistes comme Imani ou encore Gaël Faye, et des rappeurs en pleine exposition comme Josman, ou Lefa et Dinos sur le même morceau Kash dont le clip est sorti le même jour que le projet.

Notons que sur Solaar Pleure, Youssoupha fait une référence en retour à Dinos en utilisant le même schéma que lui sur son freestyle Booska Stamina, :

Y'a qu'Oumar qui m'prêtait main forte, quand Chulvanij disait que j'percerais pas parce que j'suis Youssoupha en moins fort - Dinos, Booska Stamina,

Y'a que Philo qui m'prêtait main forte, quand de Buretel disait qu'j'vais pas percer car j'suis Solaar en moins fort - Youssoupha, Solaar Pleure

Dinos ayant aussi fait un morceau nommé "Solaar Pleure encore", on peut dire que l'inspiration se transmet de génération en génération : la boucle est bouclée.

Terminus

On ne peut qu'être satisfait de la performance qu'a livré Youssoupha sur ce nouvel album. NEPTUNE TERMINUS est un album moins intimiste que le précédent, mais reste dans son écriture habituelle et toujours aussi singulière avec l'émotion et le questionnement. Constamment à la recherche de nouvelles sonorités et de nouvelles inspirations, son écriture ne s'essouffle pas au court du temps. Cet amoureux de la musique tient sa longévité de sa passion et sa patience. Il s'absente et fait toujours son retour un projet qualitatif et travaillé, et c'est encore le cas pour celui-ci.

Ré(écoutez) NEPTUNE TERMINUS, le nouvel album de Youssoupha, disponible sur toutes les plateformes de streaming en cliquant ici.