Bakari nous emmène dans une soirée mondaine dans son nouveau clip : Panamera !

Rétrospective sur Bakari

Bakari fait partie des rappeurs sur qui on compte pour assurer la relève du rap belge. Originaire de Liège, il fait parler de lui dès 2018, année de sortie de son projet Kaléidoscope sur lequel il a durement travaillé en tant qu’artiste indépendant. Il a en effet misé sur ce projet car il allait déterminer s’il allait continuer à s’investir dans la musique ou non. Au final, le pari est réussi et attire le label Hall Access chez qui il signe juste après la sortie de Kaléidoscope, ce qui lui donne une meilleure visibilité, et des meilleurs moyens de production.

Bakari fait une apparition dans le Planète Rap de Larry, qui faisait lui aussi partie du label Hall Access à l’époque. Son dernier morceau solo date de juillet 2020, N’Da Blocka et cumule à ce jour 570K de streams en comptant YouTube et les plateformes d’écoutes.

Une performance bien accompagnée

Aujourd’hui, Bakari revient avec un morceau clipé : Panamera en featuring avec Sofiane Pamart. Ce dernier est un compositeur et pianiste originaire de Hellemmes (59), et a déjà composé pour un certain nombre de rappeurs dont Laylow, Vald, Koba la D et plein d’autres ! Il a très récemment fait son apparition dans Noir sur Blanc morceau du dernier album de Frenetik dans lequel on peut admirer la performance et le talent du compositeur, puisqu’il assume à lui seul l’instrumentale du morceau.

Ici encore, le jeune pianiste occupe la majeure partie de l'instrumentale qui n’est complétée que par des drums pour accompagner le flow de Bakari. Dans le clip de Panamera, on retrouve Bakari et Sofiane Pamart dans ce qui semble être une soirée mondaine au sein d’un hôtel de luxe, à l’heure du dîner. Les deux artistes performent devant une dizaine de personnes de haut rang social, pendant que ces derniers profitent de leur repas. 

Cependant, on devine dans le clip qu’en réalité les deux artistes ne sont là que pour faire diversion, pendant que leurs collègues qui font le service puissent dérober des objets de valeurs aux clients. La mise en scène met en avant les talents des pick-pocket, qui se réjouissent de la réussite de leur plan à la fin du clip, où l’on voit Bakari rentrer dans une Panamera Turbo.