Nous suivre

Article

Les 5 meilleurs featurings de Nekfeu

Avatar

Publié

le

 

Au delà de ses énormes succès sur ses deux albums solo Feu (disque de diamant) et Cyborg (triple disque de platine), Nekfeu a aussi su réaliser de gros featuring sur les projets d’autres rappeurs. Voici cinq de ses meilleurs feats (liste non-exhaustive & subjective bien sûr) :

Skurt Cobain – Sneazzy (feat. Nekfeu)

Sneazzy est sans aucun doute l’un des rappeurs avec lequel Nekfeu s’entend le mieux, musicalement parlant. Alors qu’ils rappaient déjà ensemble avec 1995, ils ont continués les collaborations réussites avec Mon âme, Deux-Trois ou Saturne, 3 sons présents sur les albums solo de Nekfeu. Mais cette fois, c’est Nekfeu qui s’invite sur le premier EP de Sneazzy : Dieu Bénisse Supersound. Et le duo fonctionne une nouvelle fois avec plus de 16 millions de vues sur YouTube, avec un superbe clip tout en jeu de lumière. Dans ce son, Nekfeu rentre totalement dans le style égotrip, caractéristique de Sneazzy. Le tout sur une prod de Hugz Hefner, encore une fois « en feu sur celle là », ça ne pouvait que faire un carton.

« J’ai deux personnalités dans un seul corps
C’est un peu comme si j’avais mis les Potaras »

« Y’a qu’les petits qui te croient quand tu joues les yous-voy
Mais même ton album de merde n’est pas sur écoute »

 

Putain d’époque – Dosseh (feat. Nekfeu)

Ce fut l’une des très bonnes surprises de la fin d’année 2016. Une collaboration inattendue avec Dosseh sur son album Yuri, d’ailleurs disque d’or. Sur ce son, Putain d’époque, les deux rappeurs réalisent un morceau engagé, critiquant vivement le gouvernement et la société actuelle, mais appelant également à la fraternité. Nekfeu est donc très à l’aise avec ce genre de son qu’il à l’habitude de faire, comme dans Nique les clones ou Réalité Augmentée.

Mais c’est d’avantage le clip qui fit parler de lui, puisqu’il fut retiré de YouTube, après une plainte pour plagiat. La cause, les couvertures de survies utilisées par Dosseh ressemblaient apparemment trop à une oeuvre de l’artiste Kader Attia. Une grosse déception pour les deux rappeurs car le clip avait eu un grand succès (il avait dépassé le million de vues en moins de 2 jours).

« La flamme du FN sur l’mur et ma jeunesse qui s’consume »

« J’accompagne mon shrab à la squée-mo, on est vendredi
Après on dînera chez mon zinc’ pour shabbat, voilà c’qu’est beau »

 

Zone – Orelsan (feat. Nekfeu & Dizzee Rascal)

L’une des collaborations que de nombreux fan de rap français attendaient depuis longtemps. Et les deux rappeurs l’avaient bien compris, si l’on en croit les paroles :

« Nekfeu, Orelsan, Neksan, Orelfeu,

Qu’est-ce que t’attendais d’mieux ? Étoiles dans les yeux »

Avec le rappeur britannique Dizzee Rascal, l’alchimie est totale. Dans un album d’Orelsan qui contient très peu de sons vraiment rap, Zone est le morceau idéal pour contredire ce fait. En effet, le trio nous offre un son très rapide et plein de punchlines! Nekfeu livre un couplet très technique, entre égotrip et jeu sur les syllabes. On peut désormais peut-être attendre un clip, qui sans aucun doute devrait avoir un gros succès.

« Tous ingrats, l’état du Monde s’aggrave
Cinq grammes dans le crâne, c’est le saint Graal »

« Elle est mignonne mais elle aura pas la queue d’Ken
Je mets les femmes en confiance comme un club gay
Elles veulent enlever le haut comme un cupcake »

 

De l’autre côté – Ninho (feat. Nekfeu)

Sûrement le feat le plus inattendu. Avec Ninho, un talentueux jeune rappeur mais au style qui semblait assez éloigné de celui de Nekfeu, le son fut pourtant une grosse réussite. Sur une prod assez mélodieuse, les deux rappeurs abordent un thème assez peu vu : l’envers du décors de la vie de rappeur. On apprend que ce qu’il se passe « de l’autre côté » n’est pas toujours beau, et que le succès fait perdre beaucoup d’amis. Du côté des deux rappeurs, « noir sont les pensées ». A l’arrivée, une bonne surprise avec un très bon son, où Ninho et Nekfeu s’entendent parfaitement.

« Ils disent même pas c’qu’ils pensent quand leur bouche parle »

« Et sur les photos, tu souris sans les yeux
Plus d’émotions, tes démons s’endorment avec »

 

Comme une balle – Georgio (feat. Nekfeu)

Alors que tout les feats cités précédemment étaient plutôt récent, il faut cette fois remonter à 2014. Une collaboration entre deux des plus belles plumes du rap français actuelles (si ce n’est les meilleurs), à l’occasion d’une série de freestyle de Georgio. A cette époque, les deux rappeurs étaient encore assez méconnus, mais ils arrivaient déjà « comme une balle » dans le rap game français. Sur une prod très old school, ils parlent de leurs enfances de gamins de cité, et leurs épanouissement grâce au rap. Trois ans plus tard, on aimerait beaucoup voir une nouvelle collaboration entre les deux poètes du rap français.

« C’est pas une vie de consommer des substances pour éviter de court-circuiter
On travaille toute la semaine et le week-end on court se cuiter »

« Quand j’étais petit c’était parfait de faire des bêtises, on partait
Au parc et c’était toujours la BAC qui nous embarquait »

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

Mehdi YZ repousse la fin de l’été avec « A7 »

Avatar

Publié

le

mehdi-yz-repousse-la-fin-de-l-ete-avec-A7

Sorti cette semaine, le clip A7 de Mehdi YZ prolonge la saison estivale avec ce visuel rafraîchissant.

Le hit de la fin de l’été

Mehdi YZ prend de plus en plus de place dans le Game, depuis son arrivée en 2018 avec une prestation remarquée lors du Planète Rap de Jul. L’histoire commence avec son titre Arrah, qui cumule aujourd’hui des millions de vues, promettant un avenir musical au jeune rookie.

Capable de rapper, de chanter, sur des thèmes plus ou moins sérieux, Mehdi YZ sait aussi soigner ses visuels, et les rendre accrocheurs. Après avoir été aperçu avec ZeGuerre, ou encore The S, on imagine quelques collaborations mettant encore un peu plus en lumière le jeune artiste.

« Au quartier dans le sportback, j’ai eu comme un flashback
Sur mon scooter sans plaque, j’comptais l’bénef’ dans l’bloc »

Son projet FPVS, a été bien reçu du public, et il a été défendu de fort belle manière. Place à la suite, désormais, pour le sudiste qui revient avec de nouveaux morceaux !

Dans le reste de l’actualité : « Le soleil se lèvera à l’ouest » disponible le 21 octobre

Continuer de lire

Actus

Kalash & Damso sont « Malpolis »

Avatar

Publié

le

kalash-&-damso-sont-malpolis

Après Mwaka MoonI Love YouJTC ou encore Praliné, les deux artistes francophones se retrouvent sur Malpolis.

Une connexion devenue évidente

Avec plus d’une décennie de musique dans les jambes, Kalash a toujours eu cette faculté à pouvoir se renouveler, que ce soit dans les mélodies, les flows, les thèmes abordés.

Capable de pouvoir chanter, rapper et de jongler entre plusieurs langues, le talentueux artiste aura marqué l’année 2017 avec son hit Mwaka Moon avec Damso, pulvérisant de nombreux records.

Si par la suite, le Mwaka Boss a sorti un album intitulé Diamond Rock, ce dernier n’a pas eu le même succès que son prédécesseur, malgré de nombreuses pépites !

« Je porte des œillères, fuyant le monde, évitant le regard des gens
Né dans le rouge, forcément, recherche le feu vert pour partir à temps »

Toujours aussi productif, Kalash aura lâché de nombreux titres en tous genres, que ce soit en solo, avec Mavado ou encore le hit Tu le sais avec Gazo ! Place désormais au début de la promo du projet avec Tombolo .

L’album est sorti le 29 Avril dernier, sur lequel on retrouve Gazo, Damso Hamza, Mavado, Wejdene et bien d’autres artistes, et qui risque bien de nous accompagner encore longtemps.

L’album Tombolo de Kalash est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming ici.

Dans le reste de l’actualité : « Le soleil se lèvera à l’ouest » disponible le 21 octobre

Continuer de lire

Actus

Di-Meh se sent « Sous vide »

Avatar

Publié

le

di-meh-se-sent-sous-vide

Après son projet OV3 sorti fin juin, l’artiste suisse revient avec un nouveau titre disponible qu’en audio : Sous vide.

De retour mais jamais parti

Di-Meh, skateur puis rappeur, grandit entre le Maroc et la Suisse. Il rencontre à l’âge de 16 ans le collectif de MCs genevois, 13 Sarkastick, avec lequel il sera membre de 2011 à 2016.

Sa rencontre, en 2015, avec le rappeur parisien Népal a été déterminante dans sa carrière : de leur collaboration au sein du groupuscule musical 75ème session naît le titre FU-GEE-LA qui le place comme nouvelle figure dans la scène rap francophone.

Avec le label indépendant genevois Colors, Di-Meh sort en 2017 le très remarqué Focus vol.1 et participe à la trentaine de concerts de l’Xtrem tour, en 2017, en partageant la scène avec Makala et Slimka.

« Oh, oh, oh, les gens fonctionnent par intérêt, machine de plan pour t’enterrer
À des kilomètres, j’les ai flairé, ils ont plus de cardio à cause du sirop »

2019 sera une année déterminante pour Di-Meh : il enchaîne, deux ans après la sortie du vol.1, avec le Focus vol.2, toujours avec le label Colors, et fait une prestation très remarquée sur Skyrock dans la session légendaire de Lomepal pour Planète Rap.

Il fera, la même année, la tournée des Zéniths pour les premières parties de ce dernier, mais aussi celles des Bercy d’Orelsan. Par la suite c’est un premier album que le rappeur helvète nous a livré avec Mektoub, auquel il aura redonné un second souffle avec une réédition.

Le son Sous vide de Di-Meh est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming ici.

Dans le reste de l’actualité : « Le soleil se lèvera à l’ouest » disponible le 21 octobre

Continuer de lire

Tendances