Geeeko entre dans l’Irréel

Ce 18 décembre, Geeeko sort son second projet, Irréel. Accompagné de quelques invités, le jeune rappeur belge nous démontre une fois de plus l'étendue de son potentiel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2019, le Bruxellois arrête ses études pour se lancer pleinement dans la musique. Après quelques singles très réussis, Geeeko a cette envie de démontrer. Il a beaucoup misé sur cette année, et a dévoilé sa première mixtape en avril dernier "Réel". Décidément, sa détermination se fait ressentir par sa productivité, Geeeko ne s'arrête pas en si bon chemin et propose un second projet pour cette fin d'année. Toujours avec le soutien du beatmaker/YouTubeur Chuki Beats, qui a composé la quasi intégralité du projet. Après le Réél, Geeeko passe à l'Iréel, une façon de lier ou de mettre en opposition ses deux projets, qui constituent des cartes de visites, un catalogue, une présentation au public de son art et de toute l'étendue de sa créativité.

Entre les deux projets, Geeeko faisait patienter avec le banger "Pull up on me", une collaboration avec Coyote Jo Bastard sur Drunk, puis envoie les deux premiers extraits d'Irréel : Rodéo, un morceau très représentatif du style de Geeeko, au même titre que Noche, accompagné d'un clip somptueux.

Comme Dinos, ou encore Jul qui a sorti son projet le même jour, Geeeko lance un live quelques heures pour accompagner ses auditeurs avant la sortie d'Irréel. Entre quelques séquences de set de morceaux de rap US/FR d'une jeune DJ, Geeeko propose une petite interview, décrivant dans ce projet une volonté d'expérimenter, de proposer, mais aussi surtout de montrer ce qu'il sait faire. Enfin, la seconde partie met en scène les quelques invités de cette soirée de lancement, avec des lives de BKR, Kvnta, Elengi Ya Trafic, Gotti Maras, Frenetik, YG Pablo, Chanceko et enfin Geeeko.

Plus de collaborations sur ce projet

Si Réel ne comptait qu'un seul invité (ndlr Tsew The Kid sur l'excellent "Crazy"), Geeeko appelle bien plus d'artistes sur Irréel. Ces invités sont plus qu'intéressants, le rappeur bruxellois a invité la plupart des étoiles montantes du rap francophone qui se sont révélées cette année : Frenetik, YG Pablo, Chanceko, et Squidji, pour des morceaux forts de proposition. Le jour même de la sortie, Geeeko dévoile le clip de Block avec YG Pablo, dans lequel Frenetik apparaît aussi. Tout un symbole pour une ville de Bruxelles qui regroupe de nombreux talents, dont ces trois jeunes rookies ...

Sur Irréel, Geeeko pousse encore plus loin l'utilisation de sa voix dans le chant, avec un peu plus de morceaux au rythme dansant. Le projet est plus aérien dans son approche musicale, ce qui confirme l'influence de Travis Scott dans son art et son identité. Geeeko n'a pas décrit Irréel comme un album. Pourtant, il parvient déjà à conserver un fil conducteur et une ambiance tout au long de l'écoute. Le fait de collaborer sur la majorité des titres avec un même compositeur contribue à cela dans les mélodies, multipliant les flows et les gimmicks, tout en restant fidèle à ses textes et la direction artistique de son projet.

Finalement, le rappeur belge nous livre un projet qui ne pourra qu'intéresser les auditeurs appréciant découvrir de nouveaux artistes. Geeeko est l'un des plus grands talents de cette année 2020, à suivre de très près l'année prochaine...

Irréel, le second projet de Geeeko, est disponible sur toutes les plateformes de streaming.