Nous suivre

Actus

Kekra est de retour en streaming avec son album éponyme « Kekra »

Nicolas Rispal

Publié

le

Lors d’une année 2021 qui a vu les Daft Punk se séparer, un musicien masqué reste au bataillon, nous faisant oublier le confinement, avec un nouvel album.

L’engouement autour de Kekra est de plus en plus grand

Avec l’extrait « Phénomène » sorti il y a un mois, qui cumule un peu moins de deux millions d’écoutes sur Spotify, Kekra nous avait déjà montré qu’il ne revenait pas pour plaisanter. En effet, avec Kekra, le rappeur nous livre un bel album. Ce projet de 17 titres répondra aux attentes des fans du rappeur de première heure, et nous montre également que l’artiste a gagné en aisance au micro, ainsi qu’en capacités techniques. De même, l’opus n’inclut aucun featuring : si on l’écoute, c’est pour entendre du Kekra, et c’est aussi ce que l’on reçoit.
Pour la promotion de son projet, Kekra avait d’ailleurs organisé un concert virtuel depuis le toit la grande arche de la défense, retransmis sur YouTube. Lors de la prestation, les fans ont pu écouter quatre titres de l’album en avant-première, de quoi donner un beau fond sonore au discours de Macron, qui avait lieu en même temps.

Un album réussi

Le projet est nappé d’autotune et de belles toplines, qui complètent parfaitement les prods. Avide de nouvelles expériences, et voulant sortir des sentiers battus, Kekra nous propose également des titres plus originaux, tels que « Babyphone », aux doux airs de 2step britannique, Capri en piano-voix émotionnel, ou encore « Jeune voyou » aux batteries chaloupées, titre qui saura conquérir les playlists d’été.
A travers le projet, en entend les influences américaines du rappeur, que ce soit dans le choix des prods aux batteries fortes, ou avec ses flows flegmatiques, quasi nonchalants. Avec « Numéro 9 », le rappeur masqué ajoute également la maîtrise de prods drill sur son CV, une autre tendance américaine qui conquit lentement la scène francophone.
Productif, le rappeur originaire des hauts de seine ne s’essouffle pas en 2021. Kekra est un opus à écouter. Le projet est disponible sur toutes les plateformes de streaming en cliquant ici.

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

Tovaritch mettra le « Mode Avion » cet été

Antoine

Publié

le

Par

Tovaritch dévoile un morceau inédit Mode Avion pour bien entamer l’été.

Le rappeur franco-russe révélait son troisième projet Mikhailov en février dernier. Connu pour l’énergie débordante de son rap, Tovaritch propose aujourd’hui un morceau beaucoup plus club avec une rythmique reggaeton et quelques notes de guitare ensoleillées. A la production, on retrouve le beatmaker AKS, également sur la majorité des titres de la dernière mixtape du rappeur mais aussi derrière certains morceaux d’1PLIKE140 et Wejdene.

Même quand on s’aime, parfois on agit comme des étrangers

Réalisé par Paul Maillot, le clip accompagnant le single reste fidèle au texte, Tovaritch passant ses vacances dans une villa de campagne, lunettes de soleil et coupe de champagne à la main.

Mode Avion de Tovaritch est disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Dans le reste de l’actualité : Jazzy Bazz illustre l’érosion de l’amour dans « Sablier »

Continuer de lire

Actus

Jazzy Bazz illustre l’érosion de l’amour dans « Sablier »

Antoine

Publié

le

Par

Jazzy Bazz dévoile le clip de Sablier, extrait de son nouvel album Memoria.

Album incontournable de ce début d’année, Memoria est le troisième du rappeur parisien. Riche de par ses productions et ses featurings, le projet opère un retour aux fondamentaux avec une place importante accordée aux morceaux rappés tout en poussant l’expérimentation sur d’autres. Après le clip du morceau Element 115 featuring Nekfeu, Jazzy Bazz décide d’honorer le titre Sablier avec un visuel dévoilé aujourd’hui.

J’ai autant besoin d’être avec toi que j’ai besoin d’être seul

Si Sablier est un des sons les plus chantés de l’album, son texte pose un contexte beaucoup plus triste, le membre de L’Entourage abordant la thématique des effets négatifs du temps sur une relation amoureuse. Cette vision fataliste est bien représentée par le sablier et son sable qui s’écoule inévitablement. Tourné de nuit, le clip réalisé par Dijor Smith met en scène Jazzy Bazz sur ce qui semble être une plage, la lune au loin faisant ressurgir les images de sa relation passée. Une belle direction artistique fidèle à l’esthétique du projet.

Memoria de Jazzy Bazz est disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Dans le reste de l’actualité : Le S-Crew profite en Grèce dans « Encore »

Continuer de lire

Actus

Le S-Crew profite en Grèce dans « Encore »

Antoine

Publié

le

Par

Le groupe parisien S-Crew dévoile un nouveau clip issu de son nouvel album SZR2001.

Retour réussi pour le collectif formé en 2001 : 30 000 précommandes en 30 minutes seulement et plus de 60 000 ventes en première semaine, lui offrant le disque d’or en seulement 7 jours d’exploitation. Après un premier clip 22 percutant, le S-Crew se dote d’un nouveau visuel avec Encore.

J’ai pris le temps d’parler seul avec moi-même, la vérité ne m’a pas plu

Tourné en Grèce, le clip fait ressortir toute l’atmosphère estivale du morceau, sorti quelques jours avant le début de l’été. Dans la même veine que le titre Félins présent sur le précédent opus Destins Liés, Encore est un son introspectif dans lequel les membres du groupe ressassent leur passé et reviennent sur leurs désillusions. Produit par Hugz Hefner, le morceau dénote avec le reste de l’album, plus sombre que l’ambiance voulu sur celui-ci.

Si aucune set-list de festival ne fait pour l’instant figurer le nom du groupe, il ne serait cependant pas improbable de voir les rappeurs défendre leur nouveau projet sur scène, qui plus est après ces dernières années de fermeture. L’activité du S-Crew pourrait même laisser envisager le retour proche d’un de leur membre, Nekfeu, dont le dernier album remonte à 2019.

Dans le reste de l’actualité : Keroué pose un texte brulant à « 3h59 »

Continuer de lire

Tendances