Mayo signe chez Millenium à l’aube de sa remise de peine.

 

La remontada

 

Mayo Arogundade, plus connu sous le nom de Mayo, vient de publier un trailer dans lequel il annonce sa signature chez Millenium, label appartenant à Capitol Music France ! Il annonce l'événement comme une “remontada” après avoir purgé sa peine d'environ un an et demi de prison.

Le trailer met en scène le rappeur qui rencontre ce qui semble être un de ses anciens collègues. Ce dernier lui propose d’entrer une nouvelle fois dans le réseau de trafic de drogue (qui est la raison pour laquelle Mayo est tombé), qu’il vend comme une opportunité à saisir pour se faire de l’argent. Conscient des risques trop nombreux du projet, sachant qu’il s’agissait du deuxième passage en prison de l’artiste, Mayo résiste à la tentation au moment où il reçoit un coup de fil. L’appel provient du label Millenium et apparaît comme une opportunité pour l’artiste de se remettre dans le droit chemin, et de tout miser sur la musique pour réussir. 

 

Qu’attendre du retour de Mayo ?

 

Le rappeur originaire de Stains (93) s’est pris d'intérêt pour le rap français un peu par hasard. Il se qualifie lui-même de jeune rebelle à l’époque, et avoue s’être intéressé aux messages de rébellion, ou de revendications dans le rap. Alors qu’il découvre le rap au son des téléphones portables en bas des blocs, il commence à écrire quelques phrases, qu’il transforme en freestyle de quartier pour le fun.

De fil en aiguille, Mayo se donne des ambitions bien plus hautes après une rencontre avec Gradur et des passages en studio, où il n’est que spectateur des performances de rappeurs stanois. Depuis, l’artiste accumule des milliers de vues sur YouTube, et La Fouine lui offre même un passage à Planète Rap. Sa réputation en constante augmentation va également lui permettre d’être présent en featuring avec Fianso sur le morceau Vif dans la compile 93 Empire.

Maître du rap hardcore et kické, Mayo profite de ses origines congolaises pour apporter une touche d’originalité dans ses morceaux, avec un bon mélange de sonorités. Après presque deux ans sans qu’il n’ait rien pu sortir, Mayo avoir “les batteries rechargées, les musiques qui claquent, je me sens carrément prêt.”.