Nous suivre

Actus

Tsew The Kid invite Lefa sur « Maladroit »

Lucas

Publié

le

Alors que Tsew The Kid paraît en pleine préparation de son premier album, il dévoilait cette semaine sa nouvelle collaboration qui n’est autre que Lefa, pour un morceau intitulé « Maladroit« .

Une collaboration réussie

Encore aux premières années de sa carrière, Tsew The Kid n’a pas collaboré avec beaucoup d’artistes mais il fait toujours des connexions très intéressantes : Youv Dee, Doxx, Lonepsi, Georgio… et maintenant Lefa. S’il pouvait paraître évident que les deux artistes parlent d’amour, le morceau nous prend à contre-courant puisqu’il dépeint toute sorte de relations : la famille, l’amour, la trahison, mais surtout la maladresse que peuvent faire preuve les deux artistes avec leurs proches, et celle que les autres peuvent leur faire.  L’heure est à la prise de conscience de cette maladresse dans leur attitude et leurs paroles. Face à eux-mêmes, les deux artistes veulent effacer leurs erreurs pour être meilleur qu’hier, panser les blessures subies et celles faites aux autres, et avancer.

« J’ai du mal à canaliser ma colère, Seigneur pardonne-moi, grands péchés je commets. Un cœur malade c’est difficile à reconnaître, un cœur brisé c’est difficile recoller » – Lefa

Le morceau est composé par MKL et on sent que Tsew The Kid est allé sur le terrain de Lefa tout en conservant cette touche actuelle de ce qu’il propose dans ces morceaux. On a droit à nouveau à un jeu de percussion rap très cadencé, cela fait maintenant deux morceaux que Tsew The Kid apporte beaucoup de puissance sur ses refrains. De même, on sent une nouvelle fois encore plus de profondeur dans ses thèmes, et le fait d’avoir invité Lefa est plus qu’intéressant sur ce type de morceau, puisque ce dernier s’est montré en virtuose sur Famous, un vrai concentré de réflexion dans le propos.

Un lien entre ses deux derniers morceaux

L’analogie entre ce clip et celui de « Plus d’amour à te donner » n’est pas laissée au hasard. Les deux clips sont réalisés par BleuNuit, et débutent avec Tsew The Kid allongé dans une baignoire, un masque VR sur les yeux… S’il le conserve pendant tout le clip de « Plus d’amour à te donner« , c’est sans doute pour révéler l’illusion de la relation qu’il a vécu avec cette femme, ou pour revivre des souvenirs. On a vu Tsew The Kid laissé la colère s’emparer de lui lors d’une dispute avec celle qu’il aime (comme peut le rappeler la passage de Lefa cité précédemment). Au début de « Maladroit« , Tsew The Kid retire ce masque et se repentit. Finalement, ce titre révèle la douleur que peuvent provoquer toutes sortes de relations, avec un texte si profond qu’il devient facile de s’identifier aux différentes situations énumérées.

« Pardonnez-moi si je fais du mal sans le voir » – Tsew The Kid

En 2020, Tsew The Kid a ajouté quelques morceaux à sa première mixtape Diavolana, sorti un EP « LOFI »… En 2021, on devrait avoir droit à son premier album …

Pour patienter, écoutez « Maladroit », le nouveau morceau de Tsew The Kid avec Lefa, disponible sur toutes les plateformes de streaming en cliquant ici.

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus

B.B. Jacques dévoile NEW BLUES, OLD WINE

Lucas

Publié

le

Par

Arrivant au terme d’une année marquant un tournant dans la carrière de B.B. Jacques, celui-ci parvient à la clôturer de la plus belle des façons en dévoilant un nouvel album de 17 titres intitulé « NEW BLUES, OLD WINE ».

(suite…)

Continuer de lire

Actus

SDM passe chez Colors avec « Hier encore » !

Avatar

Publié

le

sdm-passe-chez-colors-avec-hier-encore

Quelques jours avant la sortie de Liens du 100, SDM est passé chez Colors afin de jouer un inédit : Hier encore.

Le retour du primo-platine

SDM, la nouvelle étoile du rap français, s’est imposé par son flow à la fois sombre et puissant, ainsi que par sa forte musicalité qu’il puise notamment dans ses origines congolaises.

Signé sur le label 92i de Booba, l’artiste des Hauts-de-Seine, aura su convaincre un public de plus en plus nombreux, avec de nombreux singles et des collaborations avec le DUC, Koba LaD et PLK notamment.

« On en avait marre, il f’sait trop l’ancien, maintenant, j’encaisse pénard
Alors qu’hier encore, j’étais en chien
Hier encore, j’avais même pas l’câble et même pas toutes les chaînes 
Hier encore, mes ancêtres étaient attachés à des chaises, c’est sale »

Par la suite, c’est son premier album Ocho que le rappeur de Clamart nous a livré, avec 16 titres et des collaborations ambitieuses avec Booba, Fally Ipupa, Bramsito et PLK.

Une fan base solide et fidèle auront porté le projet jusqu’au disque d’Or. Après une défense solide et efficace avec des visuels, revoilà le rappeur du 92 avec un gros freestyle. SDM confirme aujourd’hui les espoirs que Kopp place en lui avec une date parisienne complète à La Cigale et une tournée internationale.

Ici, c’est un retour triomphant que s’offre SDM. Après le succès commercial de son premier album, le rappeur de 92i présente des ambitions au moins élevées pour ce second opus.

Les places pour l’Olympia, prévu le samedi 8 avril 2023, de SDM sont à retrouver juste ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Actus

Norsacce tease son album avec « Baws » !

Avatar

Publié

le

norsacce-tease-son-album-avec-baws

À quinze jours de la sortie de Propaganda, Norsacce dévoile le clip de Baws pour entretenir la hype.

La drill lyonnaise aux 1 000 visages

En plus d’une collaboration avec El KmerNorsacce Berlusconi a aussi balancé un clip et un morceau solo le vendredi 25 novembre dernier.

Le membre du 667 nous offre un morceau qui s’inscrit totalement dans son identité musicale, une drill véhémente, froide, et qui ne mâche pas ses mots.

Pour ce qui est du visuel, Norsacce s’appuie aussi sur l’ADN de son crew, une esthétique qui tourne autour des cagoules, des bijoux et des grosses voitures allemandes.

« J’me casse d’ici, j’connais même pas l’hymne national
Sur ma lignе, comme sur la nationale
En indé boy, quand on ouvre nos labеls, c’est nous le patronat »

Il est bon de rappeler que l’artiste a dévoilé sur ses réseaux la tracklist, composé de 20 titres, dont 8 featurings. On pourra notamment y retrouver Backroad Gee, Alpha Wann, Zamdane, Sofiane, Guy2bezbar, Jey Brownie et le 667.

Réalisé par David Delaplace, la cover de Propaganda a également été dévoilée.

L’album Propaganda de Norsacce, prévu le 16 décembre, est déjà disponible en pré-commande ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Tendances