Nous suivre

Article

On a retrouvé les skyblogs des rappeurs

Avatar

Publié

le

En 2002, le site web Skyrock.com lance les « skyblogs », un mix entre un profil de réseau social classique et la possibilité de faire un blog. Le slogan de la plateforme ? « Ici T libre!!« . Les skyblogs, liés à la radio Skyrock, présentent aussi un aspect musical assez développé ; la possibilité de créer son « Blog Music » et de mettre en ligne ses propres compositions. Ce qui va intéresser certains de nos futurs rappeurs à succès…

Si l’époque des skyblogs évoque à certains une période assez sombre, leurs années collèges un peu honteuses (avec l’écriture kikoolol, les surnoms à deux balles type « miss », « mister », « bgdu92 », ect., les pseudos composés des préfixes et suffixes « Xxx » et j’en passe). Nombre d’entre eux ont été supprimés par leurs auteurs aujourd’hui mais il ne faut pas oublier qu’avant d’être connus, les rappeurs étaient eux aussi de jeunes ados clichés, et que tous ne se rappellent peut être pas de leur mot de passe… Petite sélection de quelques profils de rappeurs français :

  • SCH

https://schneider-officiel.skyrock.com/

Description :

SCHNEIDER
AGE DE 17 ANS 
INFLUENCER EN MAJEURE PARTIE PAR LA VIE 

POUR TOUT PROJETS :
SCHNEIDER-OTHENTIK@HOTMAIL.FR

SCH, qui se faisait appeler Schneider à l’époque, a tenu un skyblog de 2009 à 2012, donc de ses 16 à ses 19 ans. Il comptait alors 600 fans sur sa page.

On en apprend plus sur ses centres d’intérêts de l’époque : le rap, les amis, la beuh mais aussi (et déjà) Alkpote! Le jeune lycéen rebelle affiche aussi son aversion pour les cours et l’extrême-droite.

Il poste aussi quelques photos de lui… Légendées de ses textes de l’époque.

« ILS VEULENT ILS VEULENT DU HARDCORE (X3)
BOUFFE DU MAKOZA , GOBE LA MOUCHE
ON CRACHE TOUT DEDANS ET DANS 9 MOIS TU ACCOUCHE
POUR FAIRE DU HIP-HOP Y’A PAS D’HEURE INGURGITE DU SCHNEIDER
INCLINE TOI FACE AUX PUNCHLINERS« 

Le 27 mars 2012, le jeune rappeur poste son dernier statut sur son blog et annonce que tout se passe désormais sur sa page Facebook.

SKYROCKIENS , SKYROCKIENNES !
TOUTE L’ACTU DE SCHNEIDER NE SE DEROULE PLUS SUR SKY MAIS SUR FACEBOOK !
JE VOUS INVITE A ME REJOINDE : SCHNEIDER OFFICIEL SCHWARZER

Photos en studio ou dans le quartier, on vous laisse découvrir le reste de ses dossiers et de ses punchlines acérées sur le blog.

 

  • JUL

https://jul135-officiel.skyrock.com/

JUL, qui se faisait appeler Juliano à l’époque, a lui aussi tenu un blog Skyrock entre 2009 et 2011, de ses 19 à ses 21 ans. Il y comptait un peu moins de 200 fans.

Le jeune rappeur marseillais utilise lui surtout la plateforme pour mettre en ligne ses morceaux et faire connaitre sa musique, mais ne dévoile aucune information personnelle, plus âgé qu’SCH, il est déjà dans une optique « pro » à cette époque. Cela nous permet de découvrir ses premiers sons, et de découvrir JUL rapper sans autotune. Avec plus d’une dizaine de sons en ligne, on peut déjà dire que le rappeur en devenir était productif.

Les premiers pas avec son groupe Ghetto Phénomène, créé en mai 2010, qui cherche alors des prods sur lesquelles poser.

 

 

  • FRAMAL & MEKRA

http://oldschool75015.skyrock.com/fans.html (FRAMAL)
http://thuglife25.skyrock.com/profil/ (MEKRA) 

Description :

bienvenue a toute le monde!!(anti poucave,anti teshmi)

Framal se faisait appeller « Old School 75015 » et Mekra « Thug Life 25« .

Les deux frères du $-Crew eux, n’utilisaient pas les skyblogs pour promouvoir leur musique, mais plutôt comme un profil de réseau social type Facebook, une manière d’afficher leur vie. Parmi leurs abonnés respectifs on compte principalement leurs amis (dont Morpion, ex-membre du S-Crew).

Framal a posté uniquement en 2008, alors que Mekra a de son coté été actif sur son skyblog de 2005 à 2013!

KABYLIEFORNIE ma gueule!!! (75) France

Avec 4000 visites au compteur et un mur rempli de compliments et de mots d’amour, on peut voir que le Mekra se fait mousser. La photo qui tapisse le fond de son profil? Un selfie de lui recouvert en transparence par le drapeau de la Kabylie, dont il est originaire.

Le rappeur renseigne ses centres d’intérêts de l’époque (qui nous rappellent un peu ceux d’SCH) et l’on apprend dans cette rubrique l’existence d’un blog musique perso : www.mih-k.skyrock.com, et d’un deuxième au nom du S-Crew : www.s-crew75.skyrock.com. Le seul problème est que ces pages ne sont plus disponibles aujourd’hui.

On peut cependant en déduire que le premier blaze de Mekra était « MIH.K », verlan de son prénom Hakim.

Mekra a publié plusieurs photos, dont « mwaa o bled » ou encore « MOI quand chui bronzé« , « moi x3« , etc.

 


Au-delà de l’aspect aujourd’hui humoristique et « dossier » de ces skyblogs, les parcourir permet surtout de nous rendre compte de l’évolution (musicale et vestimentaire) de ces rappeurs aujourd’hui en haut de l’affiche, qui reviennent, pour certains, de loin.

PS : toutes les citations en italique ont été copiées-collées des blogs, donc avec leurs fautes d’orthographes d’origine

 

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

Mehdi YZ repousse la fin de l’été avec « A7 »

Avatar

Publié

le

mehdi-yz-repousse-la-fin-de-l-ete-avec-A7

Sorti cette semaine, le clip A7 de Mehdi YZ prolonge la saison estivale avec ce visuel rafraîchissant.

Le hit de la fin de l’été

Mehdi YZ prend de plus en plus de place dans le Game, depuis son arrivée en 2018 avec une prestation remarquée lors du Planète Rap de Jul. L’histoire commence avec son titre Arrah, qui cumule aujourd’hui des millions de vues, promettant un avenir musical au jeune rookie.

Capable de rapper, de chanter, sur des thèmes plus ou moins sérieux, Mehdi YZ sait aussi soigner ses visuels, et les rendre accrocheurs. Après avoir été aperçu avec ZeGuerre, ou encore The S, on imagine quelques collaborations mettant encore un peu plus en lumière le jeune artiste.

« Au quartier dans le sportback, j’ai eu comme un flashback
Sur mon scooter sans plaque, j’comptais l’bénef’ dans l’bloc »

Son projet FPVS, a été bien reçu du public, et il a été défendu de fort belle manière. Place à la suite, désormais, pour le sudiste qui revient avec de nouveaux morceaux !

Dans le reste de l’actualité : « Le soleil se lèvera à l’ouest » disponible le 21 octobre

Continuer de lire

Actus

Kalash & Damso sont « Malpolis »

Avatar

Publié

le

kalash-&-damso-sont-malpolis

Après Mwaka MoonI Love YouJTC ou encore Praliné, les deux artistes francophones se retrouvent sur Malpolis.

Une connexion devenue évidente

Avec plus d’une décennie de musique dans les jambes, Kalash a toujours eu cette faculté à pouvoir se renouveler, que ce soit dans les mélodies, les flows, les thèmes abordés.

Capable de pouvoir chanter, rapper et de jongler entre plusieurs langues, le talentueux artiste aura marqué l’année 2017 avec son hit Mwaka Moon avec Damso, pulvérisant de nombreux records.

Si par la suite, le Mwaka Boss a sorti un album intitulé Diamond Rock, ce dernier n’a pas eu le même succès que son prédécesseur, malgré de nombreuses pépites !

« Je porte des œillères, fuyant le monde, évitant le regard des gens
Né dans le rouge, forcément, recherche le feu vert pour partir à temps »

Toujours aussi productif, Kalash aura lâché de nombreux titres en tous genres, que ce soit en solo, avec Mavado ou encore le hit Tu le sais avec Gazo ! Place désormais au début de la promo du projet avec Tombolo .

L’album est sorti le 29 Avril dernier, sur lequel on retrouve Gazo, Damso Hamza, Mavado, Wejdene et bien d’autres artistes, et qui risque bien de nous accompagner encore longtemps.

L’album Tombolo de Kalash est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming ici.

Dans le reste de l’actualité : « Le soleil se lèvera à l’ouest » disponible le 21 octobre

Continuer de lire

Actus

Di-Meh se sent « Sous vide »

Avatar

Publié

le

di-meh-se-sent-sous-vide

Après son projet OV3 sorti fin juin, l’artiste suisse revient avec un nouveau titre disponible qu’en audio : Sous vide.

De retour mais jamais parti

Di-Meh, skateur puis rappeur, grandit entre le Maroc et la Suisse. Il rencontre à l’âge de 16 ans le collectif de MCs genevois, 13 Sarkastick, avec lequel il sera membre de 2011 à 2016.

Sa rencontre, en 2015, avec le rappeur parisien Népal a été déterminante dans sa carrière : de leur collaboration au sein du groupuscule musical 75ème session naît le titre FU-GEE-LA qui le place comme nouvelle figure dans la scène rap francophone.

Avec le label indépendant genevois Colors, Di-Meh sort en 2017 le très remarqué Focus vol.1 et participe à la trentaine de concerts de l’Xtrem tour, en 2017, en partageant la scène avec Makala et Slimka.

« Oh, oh, oh, les gens fonctionnent par intérêt, machine de plan pour t’enterrer
À des kilomètres, j’les ai flairé, ils ont plus de cardio à cause du sirop »

2019 sera une année déterminante pour Di-Meh : il enchaîne, deux ans après la sortie du vol.1, avec le Focus vol.2, toujours avec le label Colors, et fait une prestation très remarquée sur Skyrock dans la session légendaire de Lomepal pour Planète Rap.

Il fera, la même année, la tournée des Zéniths pour les premières parties de ce dernier, mais aussi celles des Bercy d’Orelsan. Par la suite c’est un premier album que le rappeur helvète nous a livré avec Mektoub, auquel il aura redonné un second souffle avec une réédition.

Le son Sous vide de Di-Meh est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming ici.

Dans le reste de l’actualité : « Le soleil se lèvera à l’ouest » disponible le 21 octobre

Continuer de lire

Tendances