Nous suivre

Actus

Sadek explique qu’il ne veut pas arrêter la musique de sitôt

Nicolas Rispal

Publié

le

Deux semaines après la sortie de son album, Sadek est venu répondre aux questions qu'on lui a posées par rapport à Aimons-nous vivants.

Deux semaines après la sortie de son album, Sadek est venu répondre aux questions qu’on lui a posées par rapport à Aimons-nous vivants.

Trois ans après la sortie de Johnny de Janeiro, album de funk brésilienne publié par Sadek en 2018, le rappeur a fait son retour en album avec Aimons-nous vivants, un album, mais aussi un concept très fort. Forcément, on avait des questions par rapport au projet. Pendant 20 minutes, Sadek s’est livré à nous, en répondant à tout.

Ainsi, Sadek nous explique, par exemple, que les titres « Croisière » et « VBONTMB » sont plus anciens, provenant de sessions d’enregistrement d’il y a trois ans. Selon le rappeur, le travail est primordial pour atteindre certaines choses et accomplir ce que l’on veut accomplir. C’est grâce à cette rigueur et cette volonté que Johnny Niuuum arrive à accomplir ce qu’il a fait.

De même, on pourra encore entendre beaucoup de Sadek dans l’avenir. Pour lui, la musique est avant tout un plaisir, une manière de s’occuper et de s’épanouir, avant d’être un but commercial. Ainsi, la question d’arrêter la musique ne se pose même pas. L’artiste nous explique également qu’il compte continuer à faire de la musique, même si les auditeurs ne suivent pas forcément et que les écoutes baissent.

A lire également : Ecoutons Sadek et « Aimons-Nous Vivants »

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus

SCH revient sobrement avec « Niobe »

Avatar

Publié

le

sch-revient-sobrement-avec-niobe

À l’occasion de la sortie d’Autobahn, sa nouvelle mixtape, SCH a balancé le visuel d’un nouvel extrait, Niobe, juste avant la sortie sur les plateformes de streaming.

Aussi sobre que sombre

Composé par Digital NakNiobe est un titre mélangeant la drill et la mélodie. A travers des couplets ou la technique embrasse la punchline, SCH propose une alchimie entre un visuel de qualité et une instru cinglante. Réalisé par Zaven, le clip entièrement rouge met en avant la violence que met en avant le rappeur dans ses textes.

« Et j’m’inquiète quand y a zéro leak et j’casse tout depuis « Aniki »
Masque troué comme Jason, elle a la rage quand j’la ghoste
Tu m’la joues : « Ouais, j’connais toutes les zones », après j’entends, ça t’a rançonne
C’est bien vague comme « les hommes », tu parles de eux ? Et va voler, ils vivent encore chez la daronne »

Le titre se veut sobre et efficace. Sans fioritures, posé sur une instrumentale froide, il permet à SCH de dérouler un rap au kilomètre, et qui donne évidemment envie d’en entendre plus.

L’expérience du rappeur se ressent dans cet exercice minimaliste, il n’y a qu’un micro et une boucle qui tourne. Sortir cet extrait en single est un pari osé quand on sait l’attention porté sur le rappeur depuis Bande Organisée. Volonté de prendre à contre-pied ou simple kiff de l’artiste ? La réponse se trouve dans sa nouvelle mixtape.

Le merchandising de SCH pour sa mixtape Autobahn est sur sa boutique en ligne juste ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Actus

Bigflo & Oli retrouvent Vald dans le clip de « Fan »

Avatar

Publié

le

bigflo-et-oli-retrouvent-vald-dans-le-clip-de-fan

Quelques mois après la sortie de leur album, Bigflo & Oli continuent de défendre leur projet avec le visuel du featuring avec Vald : Fan.

Un visuel aux allures de vlog

Ayant décidés de faire une pause lors de la fin de l’année 2020, c’est avec un projet de Bon Entendeur, suivi d’un titre intitulé Au revoir qui accompagnait un documentaire que BigFlo & Oli nous avaient laissé.

Depuis plus grand chose ou presque, les deux frères réapparaissant sur la place du Capitole à Toulouse, dans une cage en verre.

Depuis plusieurs années déjà, Bigflo se confie avec franchise sur les côtés néfastes de la célébrité. Il faut dire que les deux rappeurs se sont lancés très jeunes dans le métier, et ont grandi sous le feu des projecteurs. En 2018, il confiait au journal Le Parisien :

« Il y a eu des moments absurdes, des moments où j’ai eu envie de m’enfuir. J’étais tellement dégoûté de louper une soirée entre potes alors que je chantais au Zénith le soir-même. (…) J’ai fait un burn-out. Il y a un jour où j’ai pété les plombs, mes nerfs ont complètement lâché, j’ai eu envie de me foutre en l’air »

Bigflo se veut très franc sur ses difficultés à appréhender la notoriété ou ses impressions de ne pas être à la hauteur des attentes.

Ce clip a été tourné à la suite du clip de Laisse tomber, morceau inclus dans le dernier album de Vald.

Les billets pour la nouvelle tournée de Bigflo & Oli sont à retrouver juste ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Actus

Le média VentesRap annonce la création d’une bourse étudiante

Antoine

Publié

le

Par

Le média VentesRap annonce la création d’une bourse annuelle de 5 000 euros destinée à financer l’année d’un jeune étudiant dans l’industrie musicale.

Média de référence sur l’actualité de l’industrie du rap français et international, VentesRap annonce aujourd’hui la mise en place d’une bourse de 5 000 euros à destination d’un jeune poursuivant des études spécialisées dans la musique. Vouée à augmenter dans les prochaines années, cette allocation a été créée avec pour objectif à terme de financer l’intégralité du cursus annuel d’un étudiant. Le futur boursier sera également aidé durant sa recherche de stage / alternance et plusieurs rencontres avec des professionnels du milieu seront organisées. La sélection du premier bénéficiaire aura lieu durant le premier semestre 2023 et l’aide apportée soutiendra son année scolaire 2023 – 2024.

« Avec cette bourse, nous souhaitons profiter de notre position unique pour contribuer chaque année à accompagner un étudiant prometteur dans sa démarche d’insertion ou entrepreneuriale »

Une initiative salutaire du média VentesRap, motivée par la lutte contre les inégalités du marché de l’emploi comme l’explique l’un de ses co-fondateurs : « Avec cette bourse, nous souhaitons profiter de notre position unique pour contribuer chaque année à accompagner un étudiant prometteur dans sa démarche d’insertion ou entrepreneuriale. Le processus d’attribution de cette bourse sera également mis en place de manière à renforcer l’égalité des chances, contre les discriminations racistes, sexistes et les cloisonnements territoriaux ».

Le détail de la bourse étudiante est disponible sur le site de VentesRap.

Dans le reste de l’actualité : Qui est Scar Productions, la nouvelle pépite du beatmaking francophone ?

Continuer de lire

Tendances