Nous suivre

Actus

Vladimir Cauchemar nous dévoile enfin le « Brrr EP »

Nicolas Rispal

Publié

le

Vladimir Cauchemar nous dévoile un beau dix-titres, deux semaines seulement après sa collaboration avec Di-Meh, "Full Drip"

Vladimir Cauchemar nous dévoile un beau dix-titres, deux semaines seulement après sa collaboration avec Di-Meh, « Full Drip »

Ça y est ! Vladimir Cauchemar nous dévoile son premier opus, le Brrr EP. Présent dans la scène du rap francophone depuis 2018, l’artiste aura attendu quelques années avant de sortir un projet, de quoi nous livrer un produit bien abouti. Cet EP réunit onze featurings sur dix morceaux, dans lesquels le producteur varie les styles. De même, avec ses deux morceaux solo qui font office d’interlude, Vladimir nous ouvre également à d’autres horizons.

Avec les sorties anticipées de « Brrr » et « Les professeurs » ces derniers mois, le DJ nous avait déjà mis l’eau à la bouche. De même, on retrouve également « Elevation » en featuring avec Vald, titre qui avait bercé notre été 2019.

Un jeu d’influences

Comme évoqué, Monsieur Cauchemar a essayé de varier les styles dans cet EP. Ainsi, « Flemme » feat. Lefa ressemble plus à un morceau de rap. « Blizzard« , lui, est sans batteries et rappelle une piste de boom bap. « Bloccc » avec RK rend hommage à la pop/club du début des années 2010, et est une reprise de « Double Je » de Christophe Willem. « Encore » rappelle les mélodies de piano dans les films. Tout le monde trouvera donc son bonheur dans ce projet.

Il y a aussi des influences japonaises sur cet EP, que ce soit dans « Blizzard« , avec Benjamin Epps où l’on retrouve des voix japonaises et Seiji Yokoyama, ou encore sur le morceau qui suit, « Akumu no hajimari« . D’ailleurs, en français le titre veut dire Le début d’un cauchemarOn y entend également un narrateur. Il s’agit ici de Tuân HollaBack. 

En plus de ces nouvelles influences, on retrouve bien sûr la flute endiablée ô si fédératrice et caractéristique de Vladimir Cauchemar, que ce soit dans « Ace of Spade » avec Lala &ce, « Brrr« , ou encore dans « Elevation« . D’ailleurs, il va également de soi que l’on retrouve des grandes influences de musique électronique, le producteur venant d’abord de ce milieu.

Cet EP est un beau projet. Il s’agit ici d’un premier opus très abouti, travaillé et maîtrisé.

Dans le reste de l’actualité : Vald se voit comme un « footballeur » dans son dernier titre

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

Stavo habite dans une zone à « Haut risque »

Avatar

Publié

le

Par

stavo-habite-dans-une-zone-a-haut-risque

Membre du groupe parisien 13Block, Stavo est l’un des personnages les plus appréciés du Game. Avec l’album Blo 2, le quatuor parisien aura mis la barre haute, et dont le son de Stavo avec SCH résonne encore dans toutes les têtes.

Une attitude qui fait son style

Multipliant des collaborations que ce soit aux côtés de Werrason, Le Juiice, Zesau ou Freeze Corleone, le Sevranais aura même lâché son tant attendu Don Pesos. Un titre annonciateur d’une signature chez Elektra, et donc d’une carrière solo….

Si les autres membres poursuivent aussi une carrière solo, celle de Stavo pourrait s’avérer déjà extrêmement attendu. En attendant d’en savoir plus quant à un éventuel premier album, le francilien nous envoie de nouveaux bangers solo dont il a le secret, multipliant, en parallèle les collabs !

« Déterminé et prêt les quatre saisons, c’est comme ça que ma vie, oui, je l’assaisonne
Le réseau est ouvert mais le cœur est fermé comme une pizza italienne »

Cinq mois après le dernier épisode, le membre de 13 Block réitère sa performance avec un tout nouvel inédit Haut risque, sûrement un premier single fort en attendant son premier album.

On assiste à un Stavo en très grande forme, multipliant les ad-libs tranchantes et un flow énervé comme il nous a habitué.

Continuer de lire

Actus

TripleGo dévoile « Mes pensées »

Avatar

Publié

le

Par

triplego-devoile-mes-pensees

TripleGo revient avec un nouvel morceau, Mes pensées, où la mélancolie qu’on leur connaît adhère parfaitement aux rythmiques ensoleillées.

Après nous avoir livré deux projets en 2019 Machakil et Yeux rouges, le duo du 93 et de Montreuil TripleGo, aura livré un autre album intitulé 03 succédant à Twareg paru quelques temps auparavant.

La mélancolie sous le soleil d’été

En parallèle, Momo Spazz et Sanguee nous auront délecté de quelques morceaux que ce soit avec KingDoudou avec Petit nez, ou sur le projet d’Isma.

Incompris mais pétri de talent, TripleGo fascine par sa capacité à nous emmener dans des univers autant fantastiques que mystérieux, aussi cru que doux, le tout toujours sublimé par des prods aériennes, et planantes.

« J’suis posté sous la lune
Et j’pense à toi je m’allume
Y a ton sang sur ma plume »

Trouvant un successeur à 03 avec Gibraltar, dont la promo nous offrira, chaque Vendredi un nouveau morceau ! Laissez le cloud rap du duo vous envahir, et les émotions viendront par elles mêmes. Le duo de Montreuil revient avec une formule maîtrisée : ambiance planante pour des lyrics pleines de spleen.

L’album Yeux Rouges de TripleGo est toujours disponible sur les plateformes ici.

Continuer de lire

Actus

So La Lune n’a jamais vu de « Fin heureuse »

Avatar

Publié

le

Par

so-la-lune-n-a-jamais-vu-de-fin-heureuse

Le rappeur lyonnais So La Lune dévoile un dernier morceau, Fin heureuse, avant son premier album qui s’annonce très attendu.

Un grain de voix si particulier, un charisme, une prestance déjà confirmée, So La Lune a su envoûter et convaincre une fan base s’agrandissant chaque jour un peu plus. Multipliant les petits projets comme Theia, Satellite naturel, Orbite, Apollo 11.

C’est même avec une trilogie d’EPs Faille que l’artiste a poursuivi sa carrière. Libérant un dernier projet intitulé 27/05/2022, le rappeur a, de manière original annoncé l’arrivée de son album Fissure de vie. C’est pourquoi ce projet éclectique qui saura, une fois de plus, montrer l’étendue de la palette artistique !

Une ambiance de doutes sous la lune

Et quand on regarde le nouveau clip du jeune rappeur de la new wave, il est facile de comprendre pourquoi. Poétique, émouvant et extra-terrestre, le nouveau projet de So La Lune a tout pour plaire. Dans Fin Heureuse, on retrouve l’artiste lunaire en balade dans un paysage à la fois désertique et cinématographique, errant sur des paroles fortes en émotions.

« Et la lune se reflète sur l’eau qui dort, j’suis à Rotter
J’vais vraiment perdre la raison, dans mes rêves, sa tête et son corps sont séparés » 

Un clip léché, et dans lequel l’identité artistique de So La Lune est affirmée avec beauté. D’ailleurs, les fans qui n’attendent maintenant que la sortie de l’album Fissure de Vie ce 27 mai. Cette étape sera signifiante pour l’artiste qui fait petit à petit son chemin dans le rap game et qui dit sortir « son premier vrai projet ».

L’album Fissure de Vie de So La Lune est disponible en précommande ici.

Continuer de lire

Tendances