Théorie sur Ipséité de Damso : Prochain album? Mixtape?

Ipséité de Damso continue de battre tous les records, notamment sur Spotify, il en devient même rare de trouver un son de l'album qui n'est pas certifié single d'Or.

Véritable succès et ayant recueilli une approbation quasi universelle, on peut toujours se demander si Ipséité a révélé tous ses secrets.
Après quelques écoutes :

beaucoup de choses m'ont interpellé, d'où mon envie de vous partager ma théorie sur l'album et celui qui va suivre. Il faut savoir que rien n'est confirmé ici, et que ce n'est que MA théorie personnelle et ma compréhension de l'album !

Vers un prochain album avec un Damso plus sage?

On connaît Damso pour ses phrases fortes sur les femmes, sur ses histoires tragiques avec elles, et il est bien rare de voir un Damso émotif (mais pas inédit avec par exemple les évocations de sa mère) ou sensible dans ces sons.

Cela dit, sur Ipséité semble apparaître une sorte d'alternance, entre un Damso totalement détaché de quelconque sentiments d'amour ou de sensibilité, et un Damso bien plus sensible.

L'album commence avec "A. Nwaar Is The New Black", où on retrouve un Damso fidèle à sa plume, "J'la prends dans le noir pour ne pas voir ses cornes", un son très sombre qui ne change pas d'habitude. Mais au fil de l'album on va avoir le droit à "différents" Damso, un Damso fidèle à lui-même et à ses phrases percutantes sur les femmes mais aussi à de véritables moments d'émotion et de sentiments, comme s'il se contredisait lui-même. Dans "#QuedusaalVie" par exemple, il va dans le premier couplet nous parler de son enfance et de sa mère, mais aussi de sa relation avec sa femme et avec son enfant qui le comble pleinement, pour enchaîner avec un second couplet où il va reparler d'une ancienne relation dont il était totalement détaché. Et c'est cette contradiction permanente qui est présente pour moi sur tout l'album. "Macarena" qui parvient à mélanger amour, romantisme et infidélité, "Peur d'être père" qui nous fait voir un Damso qu'on ne connaissait pas bien, qui se confie, "Kietu" qui est une remise en question et puis, la conclusion avec "Une âme pour deux".

Ce son a beaucoup fait parler de par les différents événements bizarres qui le constitue. Pour moi c'est "l'explosion" de toutes les contradictions de l'album. En effet dans ce qui s'apparente être les pensées de son coma, il mélange sa mère avec les femmes de sa vie qu'il n'a pas forcément respectée, sa mère qui représenterait donc le Damso sage et la prostituée toutes les femmes qu'il a côtoyé.

À son réveil, on nous explique, qu'il a été victime d'une expérience de Walk-in, décrite comme une tentative d'échange forcé, mais que le transfert total a échoué. Ce qui expliquerait les contradictions tout au long de l'album, entre un Damso apaisé a tenté de prendre le contrôle sur notre Damso plus violent.

À la fin du son, on entend un "bip" qui semble faire sonner la mort de Damso, ce qui laisserait donc présager que le Damso sentimentale a triomphé de celui qu'on connaît, et donc, ce qui pour moi laisserait présager un futur album de Damso avec des textes d'un Damso plus calme et sûr de sa situation, avec donc moins d'évocation aux femmes et leur personnification en diable, mais plus de texte sur sa famille, sa femme ou son enfant.

Comme il le dit, #NoirVie deviendra peut-être Rose..

Une Mixtape "QALF" avec le Damso que l'on connait ?

Le docteur lui dit pour se soigner, et donc rester comme il est d'écouter la mixtape QALF de Damso, on peut donc supposer qu'elle a déjà été enregistré par le Damso qu'on connaît, ce qui laisserait donc présager une mixtape toujours sale et sombre. Et ça vaut aussi pour la future mixtape Jackpot du groupe OPG qu'il évoque au même moment.

Une liste de conquêtes ?

Une autre petite théorie qui n'est pas aussi intéressante que la précédente, c'est une impression que j'ai eu : Comme si chaque son parlait d'une conquête différente qu'il a eu. On pourra juste noté l'exception de "Kin la belle", bien qu'il personnifie l'Afrique comme une femme, ou encore "Peur d'être père" mais on pourrait considéré qu'il parle ici de sa femme.

Mise à jour 17 Septembre :

Sur twitter, après avoir re-posté une deuxième fois cet article, Damso nous a répondu !

Un simple "Bravo" donc qui pourrait confirmer notre théorie.

Ipséité pourrait donc bel et bien être l'album de transition entre un Batterie Faible très sale et un futur album plus calme, dans lequel Noir Vie deviendrait donc réellement Rose... Ce charbonneur de Damso n'a donc pas fini de nous surprendre...

Shelby

Créateur du site raplume.eu. Je gère également les comptes « NekfeuCitations » et « Cf_Punchline ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *