Une vie de rap #1

On est les enfants oubliés de l'Histoire mes amis, on n'a pas de but ni de vraie place, on n'a pas de Grande Guerre, pas de Grande Dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression : c'est nos vies. La télévision nous a appris à croire qu'un jour on serait tous des millionnaires, des dieux du cinéma ou des rockstars, mais c'est faux, et nous apprenons lentement cette vérité. Et on en a vraiment, vraiment, plein le cul.

Si le speech de Tyler Durden (cf. Fight Club) semble criant de vérité pour beaucoup de jeunes d'aujourd'hui, il est cependant bien possible d'inverser la donne. Et s'il y a bien un domaine dans lequel le "starting from the bottom" est réel, c'est bien le milieu hip-hop. Avec l'ère Internet, le self-made n'a jamais été autant possible qu'aujourd'hui et de nombreux artistes occupant ou ayant occupé la célèbre Billboard Hot 100 Chart sont partis de rien. On t'a fait une petite compilation de life hacks prodigués par quelques rappeurs à succès.


NB : tous les artistes cités sont américains, de loin l'idée qu'il n'y est pas de rappeurs français s'exprimant sur leur façon de voir la vie, mais la source de motivation n'a jamais été aussi grande que de l'autre côté de l'Atlantique.

NBNB : il n'y a pas de hiérarchie entre les différents noms cités plus bas, libre à toi de piocher où bon te semble.

AirBNB : on t'a traduit les passages juste au dessus de chaque vidéo et les timers sont déjà réglés sur les liens youtube, la vie est belle.

NQNTMQMQMB : si suite à l'article ton salaire mensuel passe à 4 zéros,  on pourra en faire un deuxième pour le faire passer à 5, et ça c'est beau.


I. Tyler The Creator

Tyler The Creator mériterait un article à lui tout seul tellement sa créativité et sa mentalité sont inspirantes. Designer de part sa marque de vêtement OddFuture issu de son ancien collectif, acteur, producteur mais principalement rappeur, il est un modèle de réussite pour notre génération, ayant su utiliser internet et l'émergence des réseaux sociaux à son avantage et devenir un élément marquant du rap américain. Ci-dessous quelques notions qu'il aborde à travers différentes interviews :

Pense d'abord à toi

J'ai des potes qui vont à l'université pour étudier des notions que leurs parents veulent qu'ils étudient, ils ne sont même pas heureux mais continuent pour ne pas les décevoir. C'est genre, à quoi ça te mène, tes parents meurent et t'es coincé là à payer des dettes pour quelque chose que tu ne voulais même pas étudier à la base ! Je dis juste aux gens de penser à soi avant tout, ils seront beaucoup plus heureux sur le long terme.

 

Ne cours pas après l'argent

Je ne cours pas après l'argent. J'ai toujours voulu lancé mon propre network, faire quelque chose de cool. Ça a toujours été question de faire ce qui me semble être génial, et l'argent viendra, je ne m'en fais pas pour ça.

 

Fais ce qui te plaît

C'est un album qui n'est pas linéaire (à propos de Cherry Bomb), je le vois comme un joli bordel. C'est mon album préféré, contrairement à ce que certains peuvent penser. Je comprends pourquoi il n'est pas apprécié par beaucoup. Il est différent et la différence n'est pas une bonne chose pour la plupart, mais je l'aime et c'est tout ce qui compte. Si tu aimes ce que tu fais et que les gens aiment, c'est cool. S'ils n'aiment pas, au moins tu l'aimes et tu peux passer à autre chose.

 

Bonus : Prescription de motivation, 1 visionnage par jour recommandé

 


II. Kanye West

Si 2018 a été une année compliquée pour Ye entre révélation sur sa bipolarité, sur sa dépression et controverses faisant suite à des propos tenus à la télévision au sujet de l'esclavage, il n'en reste pas moins un visionnaire, aussi bien dans sa musique que dans certaines idées qu'il prône. Mais pour s'en rendre compte, encore faut-il faire le tri dans ses propos et ne pas se focaliser sur ses récentes opinions politiques comme aime tant le faire la presse généraliste.

"Kanye is a talker" disait Justin Bieber dans son interview réalisé par Mouloud Achour pour Clique. Souvent jugé comme égomaniaque, celui qui veut en réalité aider (cf. interview BBC) n'hésite pas à parler pendant plusieurs heures sur des thématiques se rapprochant d'avantage de la philosophie que de sa musique.

Tu es capable de tout

J'ai toujours pensé être capable de tout. C'est principalement ce par quoi les gens sont contrôlés, leur perception d'eux-mêmes. C'est ce qui les ralentissent ! Si tu pense que tu ne peux rien faire, alors tu ne vas rien faire.

 

Ne te focalise pas sur la critique

Tu perds trop de temps à parler sur moi au lieu de poursuivre tes rêves. Moi je poursuis les miens, et j'aspire les autres à réaliser les leurs. C'est dingue de se dire qu'on vit dans un monde où être super-positif et super-créatif fait peur, et ça en dit long sur la plupart.

 

Bonus : Quand Kanye laisse une chance à un passionné

Si Kanye West semble froid et distant aux premiers abords, sa curiosité l'a amené ce soir là à offrir une opportunité à un jeune rappeur dont l'objectif était d'impressionner son idole. La scène aussi surréaliste soit-elle nous dépeint la facette de la star que les médias refusent de montrer, Kanye écoutant le fan comme il écouterait un pote en soirée. Certes, la performance n'est pas incroyable, mais être capable de rapper devant une légende pareille n'est pas donné à tout le monde. Ce qui semble être un moment anecdotique pour Kanye est probablement l'un des plus grands accomplissements de la vie du jeune fan, en témoigne son (énorme) extériorisation à la fin de l'extrait.

 


III. XXXTentacion

Rares sont les artistes à impact post-mortem, X en fait partie. Si son décès le 18 juin dernier a autant chamboulé la scène musicale, c'est parce qu'au delà de sa versatilité et de sa créativité, sa proximité avec sa fanbase était une caractéristique principale de sa personnalité. Partageant son pseudo Playstation, son skype, répondant aux fans de la première heure sur son Tumblr, Jaseh n'a jamais cherché à créer une distance entre lui et ses auditeurs, démarche se faisant malheureusement rare chez les artistes actuels. Celui qui écrivait des classiques en prison n'hésitait d'ailleurs pas à exprimer régulièrement ses pensées par live Instagram et parler à cœur ouvert sur différents sujets.

" Pain is a sign of progress "

Ne laisse pas ton corps définir ton âme, c'est l'inverse. Ton esprit est sans limite, tu vaux beaucoup plus que ce que tu ne le crois. Tout ce que tu as à faire c'est rêver et dépenser toute ton énergie dans la réalisation de ton rêve. La douleur est signe de progrès, quand tu ressens de la douleur, il y a progression.

 

Si tu veux quelque chose, tu l'auras

Tout le monde peut saisir sa chance. Que tu fasses du foot, du basket, de la boxe, que tu veuilles créer la meilleure voiture, le design du prochain smartphone, de la prochaine chaussure, que sais-je... Tout le monde peut saisir sa chance. L'envie, l'ambition et la volonté d'obtenir quelque chose constituent la meilleure manière de s'adresser au monde. Si tu veux quelque chose et que tu t'en donnes les moyens, tu l'auras. J'en suis la preuve.

 

Bonus : Bref échange avec un fan

Une des singularités de X était de communiquer d'égal à égal avec les fans qu'il rencontrait et de les motiver à aller de l'avant et réussir comme lui a su le faire.

 

Bon, si t'es arrivé jusque ici, t'as plus aucune excuse pour ne pas tout niquer.

I know it seems hard sometimes but remember one thing. Through every dark night, theres a bright day after that. So no matter how hard it get, stick your chest out, keep ya head up and handle it

Tupac Amaru Shakur, 16/06/71 - 13/09/96

Antoine

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils