Nous suivre

Article

Lonepsi nous dévoile son premier album « Après la pluie »

Lucas

Publié

le

Un an et demi après la sortie de son dernier EP « Toutes les nuits du monde », Lonepsi dévoile enfin son tout premier album sobrement intitulé « Après la pluie ». 14 titres, avec une direction artistique semblable à un voyage d’émotion et d’introspection.

Une longue préparation, qui en valait la peine

L’attente se faisait ressentir autour de la sortie du premier album de Lonepsi, lui qui donnait régulièrement des nouvelles à ses auditeurs, révélant que son retour était déjà proche l’an dernier. Pourtant, il aura fallu attendre ce 29 octobre 2021 pour découvrir le premier long format de Lonepsi. L’artiste parisien s’est toujours montré patient avant de sortir son premier album, peaufinant son art, accordant une grande importance à ce format. Entre temps, Lonepsi lance sa carrière de pianiste sous son vrai nom, Lindolfo Gargiulo. Si on a pu écouter quelques extraits sur son compte Instagram, cette longue attente révèle l’exigence et le sens du détail de Lonepsi dans la composition et l’écriture de ce premier opus. L’attente en valait la peine…

Mon premier album, 13 souvenirs, ramenés par la pluie – Lonepsi (Instagram)

Cinq projets plus tard (dont deux mixtapes et deux EP sur les plateformes), Lonepsi saute le pas du long format et dévoile un disque de 14 tracks (avec l’introduction) et une collaboration avec Sofiane Pamart. Le nom de l’album fait référence à la pluie, ce qui peut rappeler son morceau « Sous une averse » pour promouvoir la sortie de son dernier EP. Ce titre avait la particularité d’être disponible à l’écoute uniquement les jours de pluie, en fonction de la météo de la zone géographique de l’auditeur. Lonepsi accorde ainsi une attention particulière à ce phénomène, qui illustre, d’ailleurs, chaque morceau de son album sous différentes intensités dans les titres : pluie diluvienne, orageuse, glacée, battante, douce…

Après avoir dévoilé « Comme une balle«  et sa collaboration avec Sofiane Pamart nommée « Ce que je vis me manque déjà », il dévoile le visuel de son introduction « La pluie, c’est le passé qui revient ». Un texte rempli d’émotions, permettant de rentrer dans le vif du sujet de l’album. Pour l’accompagner en voix-off, il fait appel à l’écrivain Frédéric Beigbeder, pour ses qualités de narrateur, mais aussi pour sa voix. En effet, Lonepsi cherchait une voix semblable à la sienne en plus âgée, permettant aussi de mettre en relief la chronologie entre le passé, le présent, et le futur, autour de la métaphore du cycle de l’eau.

L’un des meilleurs albums de l’année

Attention, il ne faut pas écouter ce projet comme un « simple » album de rap, ou bien par le prisme de ses goûts musicaux subjectifs (une façon d’écouter encore bien trop répandue par le public…). Il faut découvrir « Après la pluie » avec une oreille curieuse, ouverte musicalement, puisque ce projet offre non seulement des morceaux rap, mais aussi du chant et des compositions riches en mélodies innovantes.

Si on pouvait reprocher une seule chose à Lonepsi auparavant, c’est le fait d’avoir des textes si élaborés qu’ils en paraissent plutôt destinés à la poésie, plus difficiles à mettre en musique : un langage soutenu, avec de nombreuses métaphores. Il est difficile de toucher l’auditeur à la première écoute face à un amas de phrases complexes. Pourtant, sur cet album, Lonepsi a évité cet écueil en épurant ses textes, en adaptant son vocabulaire et son élocution pour faire qu’un avec la mélodie, tout en conservant cette faculté déconcertante à illustrer ses paroles touchantes.

Certains humains font des choix pour les sommes, j’espère devenir la somme de mes choix – Lonepsi (Sibérie)

Côté composition, l’artiste parisien est accompagné de Jen Jis sur la plupart des morceaux. De même, on découvre  le compositeur américain Canis Major sur « Plane« . Ce dernier avait, d’ailleurs, déjà produit XXXTENTACION ou plus récemment Zayn. Sur des instrumentales léchées et riches en sonorités, Lonepsi nous transporte sur cet album. L’écoute du projet est rythmée par des temps forts, des montées en puissance très planantes, voire épiques. Sur ses morceaux plus chantés, Lonepsi propose quelques envolées originales, sur des instrumentales très denses pour rendre l’émotion toujours plus palpable.

Sur ses morceaux rap, on découvre des textes d’une technicité exceptionnelle. On peut compter tellement de figures de style : assonances, allitérations, métaphores… Son écriture et ses placements n’ont rien à envier aux meilleurs lyricistes rap du moment. S’il fallait définir ce projet, on pourrait évoquer les termes de « souvenirs », « nostalgie »Lonepsi a toujours eu cette facilité pour dépeindre le passé sous différents angles. La métaphore du cycle de l’eau permet ce lien entre le passé et le présent, puisque le caractère éternel de la pluie est associé aux souvenirs.

Que ce soit au niveau des textes et sa technique, de l’interprétation ou de la composition, Lonepsi est parvenu à nous livrer l’un des albums les plus aboutis de l’année. L’artiste parisien est tout en maîtrise, avec une proposition artistique foisonnant d’idées pour non pas seulement livrer un projet original, mais aussi un projet rafraichissant sur la scène musicale francophone.

« Après la pluie », le premier album de Lonepsi, est disponible sur les plateformes de streaming en cliquant ici.

Dans le reste de l’actualité : IAM poursuit sa série d’EP avec “Troisième Vague”

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

Stavo habite dans une zone à « Haut risque »

Avatar

Publié

le

Par

stavo-habite-dans-une-zone-a-haut-risque

Membre du groupe parisien 13Block, Stavo est l’un des personnages les plus appréciés du Game. Avec l’album Blo 2, le quatuor parisien aura mis la barre haute, et dont le son de Stavo avec SCH résonne encore dans toutes les têtes.

Une attitude qui fait son style

Multipliant des collaborations que ce soit aux côtés de Werrason, Le Juiice, Zesau ou Freeze Corleone, le Sevranais aura même lâché son tant attendu Don Pesos. Un titre annonciateur d’une signature chez Elektra, et donc d’une carrière solo….

Si les autres membres poursuivent aussi une carrière solo, celle de Stavo pourrait s’avérer déjà extrêmement attendu. En attendant d’en savoir plus quant à un éventuel premier album, le francilien nous envoie de nouveaux bangers solo dont il a le secret, multipliant, en parallèle les collabs !

« Déterminé et prêt les quatre saisons, c’est comme ça que ma vie, oui, je l’assaisonne
Le réseau est ouvert mais le cœur est fermé comme une pizza italienne »

Cinq mois après le dernier épisode, le membre de 13 Block réitère sa performance avec un tout nouvel inédit Haut risque, sûrement un premier single fort en attendant son premier album.

On assiste à un Stavo en très grande forme, multipliant les ad-libs tranchantes et un flow énervé comme il nous a habitué.

Continuer de lire

Actus

TripleGo dévoile « Mes pensées »

Avatar

Publié

le

Par

triplego-devoile-mes-pensees

TripleGo revient avec un nouvel morceau, Mes pensées, où la mélancolie qu’on leur connaît adhère parfaitement aux rythmiques ensoleillées.

Après nous avoir livré deux projets en 2019 Machakil et Yeux rouges, le duo du 93 et de Montreuil TripleGo, aura livré un autre album intitulé 03 succédant à Twareg paru quelques temps auparavant.

La mélancolie sous le soleil d’été

En parallèle, Momo Spazz et Sanguee nous auront délecté de quelques morceaux que ce soit avec KingDoudou avec Petit nez, ou sur le projet d’Isma.

Incompris mais pétri de talent, TripleGo fascine par sa capacité à nous emmener dans des univers autant fantastiques que mystérieux, aussi cru que doux, le tout toujours sublimé par des prods aériennes, et planantes.

« J’suis posté sous la lune
Et j’pense à toi je m’allume
Y a ton sang sur ma plume »

Trouvant un successeur à 03 avec Gibraltar, dont la promo nous offrira, chaque Vendredi un nouveau morceau ! Laissez le cloud rap du duo vous envahir, et les émotions viendront par elles mêmes. Le duo de Montreuil revient avec une formule maîtrisée : ambiance planante pour des lyrics pleines de spleen.

L’album Yeux Rouges de TripleGo est toujours disponible sur les plateformes ici.

Continuer de lire

Actus

So La Lune n’a jamais vu de « Fin heureuse »

Avatar

Publié

le

Par

so-la-lune-n-a-jamais-vu-de-fin-heureuse

Le rappeur lyonnais So La Lune dévoile un dernier morceau, Fin heureuse, avant son premier album qui s’annonce très attendu.

Un grain de voix si particulier, un charisme, une prestance déjà confirmée, So La Lune a su envoûter et convaincre une fan base s’agrandissant chaque jour un peu plus. Multipliant les petits projets comme Theia, Satellite naturel, Orbite, Apollo 11.

C’est même avec une trilogie d’EPs Faille que l’artiste a poursuivi sa carrière. Libérant un dernier projet intitulé 27/05/2022, le rappeur a, de manière original annoncé l’arrivée de son album Fissure de vie. C’est pourquoi ce projet éclectique qui saura, une fois de plus, montrer l’étendue de la palette artistique !

Une ambiance de doutes sous la lune

Et quand on regarde le nouveau clip du jeune rappeur de la new wave, il est facile de comprendre pourquoi. Poétique, émouvant et extra-terrestre, le nouveau projet de So La Lune a tout pour plaire. Dans Fin Heureuse, on retrouve l’artiste lunaire en balade dans un paysage à la fois désertique et cinématographique, errant sur des paroles fortes en émotions.

« Et la lune se reflète sur l’eau qui dort, j’suis à Rotter
J’vais vraiment perdre la raison, dans mes rêves, sa tête et son corps sont séparés » 

Un clip léché, et dans lequel l’identité artistique de So La Lune est affirmée avec beauté. D’ailleurs, les fans qui n’attendent maintenant que la sortie de l’album Fissure de Vie ce 27 mai. Cette étape sera signifiante pour l’artiste qui fait petit à petit son chemin dans le rap game et qui dit sortir « son premier vrai projet ».

L’album Fissure de Vie de So La Lune est disponible en précommande ici.

Continuer de lire

Tendances