Nous suivre

Article

Lonepsi nous dévoile son premier album « Après la pluie »

Lucas

Publié

le

Un an et demi après la sortie de son dernier EP « Toutes les nuits du monde », Lonepsi dévoile enfin son tout premier album sobrement intitulé « Après la pluie ». 14 titres, avec une direction artistique semblable à un voyage d’émotion et d’introspection.

Une longue préparation, qui en valait la peine

L’attente se faisait ressentir autour de la sortie du premier album de Lonepsi, lui qui donnait régulièrement des nouvelles à ses auditeurs, révélant que son retour était déjà proche l’an dernier. Pourtant, il aura fallu attendre ce 29 octobre 2021 pour découvrir le premier long format de Lonepsi. L’artiste parisien s’est toujours montré patient avant de sortir son premier album, peaufinant son art, accordant une grande importance à ce format. Entre temps, Lonepsi lance sa carrière de pianiste sous son vrai nom, Lindolfo Gargiulo. Si on a pu écouter quelques extraits sur son compte Instagram, cette longue attente révèle l’exigence et le sens du détail de Lonepsi dans la composition et l’écriture de ce premier opus. L’attente en valait la peine…

Mon premier album, 13 souvenirs, ramenés par la pluie – Lonepsi (Instagram)

Cinq projets plus tard (dont deux mixtapes et deux EP sur les plateformes), Lonepsi saute le pas du long format et dévoile un disque de 14 tracks (avec l’introduction) et une collaboration avec Sofiane Pamart. Le nom de l’album fait référence à la pluie, ce qui peut rappeler son morceau « Sous une averse » pour promouvoir la sortie de son dernier EP. Ce titre avait la particularité d’être disponible à l’écoute uniquement les jours de pluie, en fonction de la météo de la zone géographique de l’auditeur. Lonepsi accorde ainsi une attention particulière à ce phénomène, qui illustre, d’ailleurs, chaque morceau de son album sous différentes intensités dans les titres : pluie diluvienne, orageuse, glacée, battante, douce…

Après avoir dévoilé « Comme une balle«  et sa collaboration avec Sofiane Pamart nommée « Ce que je vis me manque déjà », il dévoile le visuel de son introduction « La pluie, c’est le passé qui revient ». Un texte rempli d’émotions, permettant de rentrer dans le vif du sujet de l’album. Pour l’accompagner en voix-off, il fait appel à l’écrivain Frédéric Beigbeder, pour ses qualités de narrateur, mais aussi pour sa voix. En effet, Lonepsi cherchait une voix semblable à la sienne en plus âgée, permettant aussi de mettre en relief la chronologie entre le passé, le présent, et le futur, autour de la métaphore du cycle de l’eau.

L’un des meilleurs albums de l’année

Attention, il ne faut pas écouter ce projet comme un « simple » album de rap, ou bien par le prisme de ses goûts musicaux subjectifs (une façon d’écouter encore bien trop répandue par le public…). Il faut découvrir « Après la pluie » avec une oreille curieuse, ouverte musicalement, puisque ce projet offre non seulement des morceaux rap, mais aussi du chant et des compositions riches en mélodies innovantes.

Si on pouvait reprocher une seule chose à Lonepsi auparavant, c’est le fait d’avoir des textes si élaborés qu’ils en paraissent plutôt destinés à la poésie, plus difficiles à mettre en musique : un langage soutenu, avec de nombreuses métaphores. Il est difficile de toucher l’auditeur à la première écoute face à un amas de phrases complexes. Pourtant, sur cet album, Lonepsi a évité cet écueil en épurant ses textes, en adaptant son vocabulaire et son élocution pour faire qu’un avec la mélodie, tout en conservant cette faculté déconcertante à illustrer ses paroles touchantes.

Certains humains font des choix pour les sommes, j’espère devenir la somme de mes choix – Lonepsi (Sibérie)

Côté composition, l’artiste parisien est accompagné de Jen Jis sur la plupart des morceaux. De même, on découvre  le compositeur américain Canis Major sur « Plane« . Ce dernier avait, d’ailleurs, déjà produit XXXTENTACION ou plus récemment Zayn. Sur des instrumentales léchées et riches en sonorités, Lonepsi nous transporte sur cet album. L’écoute du projet est rythmée par des temps forts, des montées en puissance très planantes, voire épiques. Sur ses morceaux plus chantés, Lonepsi propose quelques envolées originales, sur des instrumentales très denses pour rendre l’émotion toujours plus palpable.

Sur ses morceaux rap, on découvre des textes d’une technicité exceptionnelle. On peut compter tellement de figures de style : assonances, allitérations, métaphores… Son écriture et ses placements n’ont rien à envier aux meilleurs lyricistes rap du moment. S’il fallait définir ce projet, on pourrait évoquer les termes de « souvenirs », « nostalgie »Lonepsi a toujours eu cette facilité pour dépeindre le passé sous différents angles. La métaphore du cycle de l’eau permet ce lien entre le passé et le présent, puisque le caractère éternel de la pluie est associé aux souvenirs.

Que ce soit au niveau des textes et sa technique, de l’interprétation ou de la composition, Lonepsi est parvenu à nous livrer l’un des albums les plus aboutis de l’année. L’artiste parisien est tout en maîtrise, avec une proposition artistique foisonnant d’idées pour non pas seulement livrer un projet original, mais aussi un projet rafraichissant sur la scène musicale francophone.

« Après la pluie », le premier album de Lonepsi, est disponible sur les plateformes de streaming en cliquant ici.

Dans le reste de l’actualité : IAM poursuit sa série d’EP avec “Troisième Vague”

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus

Gros Mo revient avec « Al Mazrah »

Avatar

Publié

le

gros-mo-revient-avec-al-mazrah

Quelques mois seulement après avoir sorti GROZO Social Club, le rappeur perpignanais est de retour avec le visuel de Al Mazrah.

Un retour en force

Gros Mo, originaire de Perpignan, semble prêt à revenir dans le game avec un nouveau projet en solo.

Après ses deux EP sortis en 2014 et 2016, le rappeur qui a envoyé quelques singles en l’espace d’un peu plus de 3 ans, revient en force avec son deuxième album intitulé Grozo Social Club, comprenant Paradis artificiel en featuring avec Nekfeu, faisant suite à Les étoiles, sorti en 2018.

Accompagné de En’Zoo à la production et de Youngchild à la réalisation, le trio historique montre l’ensemble de leurs automatismes. Le rappeur se montre plus productif qu’il ne l’a été après Les étoiles.

En effet, il revient seulement 6 mois après son dernier album. Ce titre devrait être le premier extrait d’un futur projet, ou du moins, d’une suite de morceaux-freestyles inédits ?

Le morceau Al Mazrah de Gros Mo est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Actus

DA Uzi jubile dans « On l’a fait » !

Avatar

Publié

le

da-uzi-jubile-dans-on-l-a-fait

Quelques jours après la sortie de la réédition de son album, DA Uzi revient pour défendre son projet en envoyant le clip de

Un inédit de sa réédition

Le 24 Avril dernier, DA Uzi présentait son album Le chemin des braves. Très introspectif et sombre à souhait dans ce projet, le rappeur du label Rec 118 a bluffé son public à travers ces dix-neuf morceaux. Il nous présente le clip de Amour Pouvoir Intelligence, extrait de cet album.

« Kilo caché derrière l’frigo, à l’ancienne

Y’a pas d’à l’ancienne, ils vivent dans l’passé

 Ils restent en chien, D-A Uzi dans les enceintes »

Il y a 2 semaines, l’artiste sevranais a surpris sa fanbase en ajoutant neuf morceaux inédits à son dernier album. Le chemin des braves propose désormais trente-et-une pistes, pour près d’1h30 de musique.

Sur une prod de Boumidjal et HolomobbDA Uzi signe un morceau rappé entraînant. Réalisé par NO COLOR, le visuel d’On l’a fait met en avant le rappeur du 93 en compagnie de ses camarades.

Dans ce morceau comme dans sa réédition, Da Uzi revient au rap qui l’a propulsé sur le devant de la scène : des punchlines crues, des flows débordants d’énergies et des textes qui sonnent vrai de vrai

La réédition Le chemin des braves de DA Uzi est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming juste ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Actus

SCH revient sobrement avec « Niobe »

Avatar

Publié

le

sch-revient-sobrement-avec-niobe

À l’occasion de la sortie d’Autobahn, sa nouvelle mixtape, SCH a balancé le visuel d’un nouvel extrait, Niobe, juste avant la sortie sur les plateformes de streaming.

Aussi sobre que sombre

Composé par Digital NakNiobe est un titre mélangeant la drill et la mélodie. A travers des couplets ou la technique embrasse la punchline, SCH propose une alchimie entre un visuel de qualité et une instru cinglante. Réalisé par Zaven, le clip entièrement rouge met en avant la violence que met en avant le rappeur dans ses textes.

« Et j’m’inquiète quand y a zéro leak et j’casse tout depuis « Aniki »
Masque troué comme Jason, elle a la rage quand j’la ghoste
Tu m’la joues : « Ouais, j’connais toutes les zones », après j’entends, ça t’a rançonne
C’est bien vague comme « les hommes », tu parles de eux ? Et va voler, ils vivent encore chez la daronne »

Le titre se veut sobre et efficace. Sans fioritures, posé sur une instrumentale froide, il permet à SCH de dérouler un rap au kilomètre, et qui donne évidemment envie d’en entendre plus.

L’expérience du rappeur se ressent dans cet exercice minimaliste, il n’y a qu’un micro et une boucle qui tourne. Sortir cet extrait en single est un pari osé quand on sait l’attention porté sur le rappeur depuis Bande Organisée. Volonté de prendre à contre-pied ou simple kiff de l’artiste ? La réponse se trouve dans sa nouvelle mixtape.

Le merchandising de SCH pour sa mixtape Autobahn est sur sa boutique en ligne juste ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Tendances