Adieu Bientôt ? On ne l'espère pas...

28 septembre 2018, dernier vendredi de ce mois de septembre mouvementé sur la scène du rap français. Columbine, après 2k16 avec leur premier projet et EP Clubbing For Columbine et 2k17 avec Enfants Terribles, on les retrouve en 2k18 avec la sorti de leur 2ème album, Adieu Bientôt.

 

 

Avant toute chose, j'aimerai m'adresser personnellement à toi, qui lis cet article. Est-ce que tu as cliqué parce que tu aimes Columbine ? Parce que tu viens de les connaître peut-être ? Ou alors parce que tu n'aimes pas vraiment leur musique, voir même tu te demandes comment un article peut être rédigé sur un groupe aussi pourri ? Et pourtant, t'as cliqué, donc tu t'y intéresses un minimum. Si t'es là parce que t'aimes Columbine ou que tu ne connais pas, tant mieux : cet article devrait t'intéresser ! Je t'invite alors à sauter cette partie qui ne te concerne pas, sauf si tu désires connaître mes arguments face aux haters...

 

Si tu fais partie de ceux qui critiquent ce groupe, à cause de leur voix autotunée et du fait que leur musique serait du rap de "iencli" : laisse-moi essayer de te faire changer d'avis. Je ne vais pas te forcer à aimer ce groupe, mais je vais plutôt faire en sorte que tu prennes au sérieux ce groupe. Columbine, c'est avant tout de la musique, mais aussi un délire, certes différent, mais qui n'en est pas moins bien qu'un autre.

"T'aimes pas Columbine, mais Columbine est célèbre ..."

Si tu n'aimes pas Columbine, de prime abord, c'est sûrement que tu t'es fixé une image subjective d'eux, beaucoup trop rapidement (t'as sans doute dû écouter un extrait de 10 secondes avant d'arrêter) sans t'intéresser à leur œuvre en général. D'ailleurs, tu les appelles peut-être même aussi "Colombine". Mon avis est le suivant : Columbine est un groupe peu aimé par beaucoup de gens, qui en vont même jusqu'à les critiquer pour s'amuser, en les ridiculisant à les mettre au plus bas du rap français. Certes, chacun son avis, mais une mauvaise image s'est construite autour d'eux, un peu comme pour Jul par exemple, et il est possible que tu ais tout simplement suivi ce mouvement indirectement. Peut-être aussi que tu n'aimes juste vraiment pas, de ta propre opinion, c'est un choix. Si tu les décrédibilises, c'est encore autre chose... Tu détestes leur manière de s'habiller ? Tu détestes "la voix horrible de l'autre là qui essaie de rapper avec l'autotune à fond, à crier n'importe comment" ?

 

Un tweet parmi tant d'autre...

 

Pourtant, Columbine, c'est aussi du rap; du vrai rap. Pour sortir du cliché autour d'eux, essaye d'écouter ça :

 

 

 

 

Trois classiques. Le dernier de la liste, "Les Prélis", est certainement le plus gros. Après le drop : le couplet de Foda C est obligé de te réveiller. Si tu n'as pas écouté ces sons et que tu les critiques, j'espère déjà t'avoir fait prendre plus au sérieux ce groupe. Je t'invite aussi à aller écouter les sons de leurs précédents projets, encore plus poussés dans leur délire.

Columbine finalement c'est quoi ?

Un nom qui laisse perplexe quant à sa signification, s'il est notamment considéré comme un mélange entre le mot "Colombe" et "INE" (Identifiant National Étudiant, l'école étant un thème récurrent chez eux) il rappelle bien entendu le massacre qui a eu lieu au lycée Columbine dans le Colorado en 1999. D'où le mélange dans le logo d'une arme et d'une colombe, un oxymore opposant la guerre à la paix.

 

Leur logo

 

Maintenant que t'en sais un peu plus à ce sujet, Columbine au niveau de leur rap, qu'est-ce que c'est ?

De l'autotune oui, je te l'accorde. Mais au niveau de la maîtrise de celle-ci, il n'y a pas beaucoup d'autres rappeurs qui se l'approprient autant qu'eux.  Niveau paroles maintenant, certes, c'est aussi vulgaire, sexuel que tant d'autres, mais elles restent très recherchées (et drôles par ailleurs). Ensuite et surtout, c'est une bande de potes qui fait ce qu'elle aime, qui travaille avec de gros producteurs (lisez l'article jusqu'à la fin!) et qui a un style à part entière. Et même si leur fanbase peut s'avérer peu attirante -je te l'accorde-, cette image de rap de iencli autour d'eux doit tomber. Pourquoi ? Parce qu'aucun artiste ne peut-être qualifié de rap de iencli... Nous avons la chance d'avoir des styles très variés dans le rap français, et celui du groupe en est un,  suscitant une ouverture d'esprit par rapport à ce que tu écoutes habituellement sans doute.

 

Alors, si tu aimes vraiment le rap, je pense que tu possèdes  la maturité pour t'intéresser à eux avec autant de sérieux que lorsque tu écoutes du Nekfeu, Damso etc ... ce sont aussi des artistes à part entière et tout aussi légitimes que les autres.

Je t'invite d'ailleurs à lire un précédent article du site (un rédacteur qui n'aimait pas Columbine, mais qui montre l'exemple à suivre) : Columbine, c'est "bieng"

Et aussi 2 vidéos du Règlement, de grande qualité comme toujours :

LE CHEF D'OEUVRE DE COLUMBINE (Analyse Les Prélis)

COLUMBINE, APRÈS LES PRÉLIS (Analyse Enfants Terribles)

 

Alors oui, tu vas sans doute te dire: "Ouais mais lui c'est un iencli aussi, il fait que de les défendre"... Je ne défends personne, mais je ne te cache que j'aime ce qu'ils font. Honnêtement, combien de fois j'ai pu m'enjailler sur un gros son de Columbine avec mes potes ? Néanmoins, il est vrai que j'essaie de contribuer à la suppression de la mauvaise image que donnent certains auditeurs de rap descendant sans cesse les rappeurs qu'ils n'aiment pas.

Ces quelques mots, présents à la fin de notre précédent article, résument bien le message que je souhaite faire passer pour Columbine (mais aussi pour tous les artistes en général) même si tu ne les aimes toujours pas après les avoir enfin pris au sérieux...

"Je vous encourage à élargir l'horizon de vos playlists, à écouter des sons qui, à première vue, ne semblent pas de votre style, à faire de nouvelles découvertes, à tenter de nouvelles choses."

Adieu Bientôt, juste une étape

Composé de 20 morceaux, Columbine nous propose sûrement leur projet le plus abouti.

En effet, si leur premier EP Clubbing For Columbine était constitué de 6 tracks, et Enfants Terribles de 13 tracks, leur productivité ne fait que croître. Ils ont fait un sans faute sur la totalité de leur premiers sons. Qu'en-est il pour ce projet ?

 

Formé en 2014 par Lorenzo, Lujipeka et Foda C, avant que Chaman, Sully, Chaps, Sacha, et Yro ne les rejoignent, le groupe rennais n'en finit plus d'augmenter en terme de niveau, de notoriété.  Autodidactes, ils ont composé l'intégralité de leur premier EP ensemble, sur leur propre label Columbine 2k16. Entre temps, Lujipeka et Chaps ont commencé à sortir les Buvettes Tapes, qui sont des morceaux à la sauce Columbine condensé en une quinzaine de minutes, aujourd'hui trois volumes sont sorti et sont disponibles sur Soundcloud, tout comme d'autres projets avec des solos de Chaman ou encore PUBG de Sully. En témoigne leur ascension fulgurante après ce premier succès, Enfants Terribles s'est réalisé chez Universal Music.

Encore une fois, même si Columbine est un groupe composé de nombreux membres, c'est encore les deux mêmes qui ressortent et qui ont dirigé la production de l'album : Foda C et Lujipeka.

 

Même si on les a retrouvés en featuring sur l'album de leur pote, et aussi membre du groupe, Lorenzo dans "Ce Genre", "Cache-Cache" fut le premier extrait de leur album. C'est lui qui a annoncé la couleur, en juillet dernier, en lançant fort la promotion de leur album. Un son chill, frais et très apprécié. Mais c'est un mois avant la sortie de l'album qu'ils ont diffusé sur les plateformes de streaming le second extrait "Adieu Bientôt", une bombe lâchée, puisque ce son est rythmé et très entraînant avec un Foda C et un Lujipeka particulièrement en forme dessus. Puis est arrivé leur passage d'une semaine sur Planète Rap, où l'on a pu découvrir en exclusivité les sons suivants : La Gloire ou l'Asile, Borderline, et Âge d'Or.

Le premier étant à l'image d'Adieu Bientôt, un nouveau son entraînant où ils sont à fond. Les deux derniers Borderline et Âge d'Or sont plus différents, plus émotifs, ce sont des sons où sont en solo respectivement Lujipeka et Foda C. On constate ainsi une grande amélioration technique pour Lujipeka avec sa voix qui vient encore plus nous toucher, mais aussi pour Foda C, qui, sur son second couplet énervé, paraît très à l'aise sur l'instru et parvient avec grande facilité à poser ses lyrics comme il a pu l'être sur "Les Prélis".

 

En parlant d'instru, qui sont les producteurs de l'album ? Il y a du beau monde, à commencer par l'inévitable KCIV, et aussi Kiyane, mais aussi de gros beatmakers actuels comme :

- Saavane, déjà présent pour Enfants Terribles, il a aussi travaillé pour Kekra et Laylow

- Osha, qui a déjà collaboré avec MHD et Zed Yun Pavarotti.

- Skuna, grand nom du moment, déjà présent sur le premier album et la Buvette Tape Vol. 3, il travaille aujourd'hui encore avec l'Ordre du Périph' et surtout Youv Dee, mais aussi Sadek.

Ponko, qui a collaboré tout simplement avec Hamza, Damso, Disiz ou encore SCH.

- Seezy, le nom qui revient très souvent en ce moment : c'est le fameux beatmaker de Vald, qui a aussi travaillé avec Ninho, Niska, ou encore Sofiane. C'est lui est à l'origine du fameux "Désaccordé" ou même "Lundi." A son actif, on peut aussi rajouter Lorenzo, Alkpote, Niro, YL ou même Gradur, Take a Mic, Hornet la Frappe, Alpha Wann, etc...

On oublie évidemment pas les autres comme Ares Beat, Nils, Bouchay Beats etc...  Foda C et Lujipeka ont également continué à produire eux-mêmes des sons, comme toujours, voici la tracklist complète :

 

La tracklist de leur projet

 

Sur cet album, on a des morceaux très émotifs comme Âge d'Or et Biographie où l'on découvre un Foda C qui se dévoile à l'auditeur. Vos préférences dépendront de vos goûts, mais les morceaux qui retiennent le plus mon attention parce qu'ils se détachent des autres sont (au-delà des Cache-Cache, Adieu Bientôt, et les autres extraits dévoilés) : Bart Simpson, Mirador,  Labo Photo, Virgin Suicide, En Vain ou encore Puzzle.

En Vain montre la progression de Lujipeka dans ses couplets rappés très rythmés, il nous montre un son différent, tout comme pour Foda C sur Mirador.

Puzzle marque aussi une évolution technique dans la rythmique, surtout la prod réalisé par Lujipeka qui rappelle un peu une instru à la Georgio, une outro plus que réussie donc.

 

Éléments à souligner : Dans cet album, nous n'avons pas de morceau type "gros délire Columbine" avec des voix qui partent dans tous les sens comme Zone 51, Dom Pérignon ou encore 2k17.  Sur Enfants Terribles ils ont privilégié la qualité à la quantité, et ont sorti des gros classiques puisqu'ils disaient que leur méthode travail était la suivante : lorsqu'ils commencent un son, ils le travaillent et quoiqu'il arrive il sera sur le projet, au moins pour le temps qu'il a pris à être travaillé. Cependant, en témoigne leur évolution constante, ils ont pour cet album adopté la méthode utilisé par les plus gros rappeurs en général, qui consiste à produire une grande quantité de sons, pour ensuite les trier et ne garder que les meilleurs.

Conclusion

Dans des interviews accordées aux médias il y a quelques temps, Columbine disait vouloir s'essayer sans autotune, chose qu'ils n'ont pas vraiment fait dans cet album. Alors qui sait ? Peut-être que ça sera pour un autre projet.

En attendant, vingt tracks sont à écouter sur l'album : classiques ou pas, le temps nous le dira.

"Adieu Bientôt" est un titre mystérieux, vont-ils nous dire bientôt "Adieu" et arrêter la musique ? Ou est-ce qu'il y a un autre sens à donner à ce titre ? A vos paris !

 

Si ce n'est pas déjà fait, vous pouvez désormais écouter Adieu Bientôt qui est disponible sur toutes les plateformes de streaming, et juste ici !

 

Lucas on InstagramLucas on Twitter
Lucas

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils