Dji Oto, le rappeur viking est de retour avec « 22h22 »

C’est l’année dernière qu’on a découvert Dji Oto, lorsqu’il faisait la première partie de Tengo John à la Boule Noire, pour la release party de Multicolore. On a vu un mec à carrure et dégaine de viking débarquer sur scène. Puis on a compris qu’il était vraiment dans un délire de viking. Un flow solide, de la présence et du charisme sur scène : il n’en fallait pas plus, et bientôt on a pu voir (d’un œil un peu effrayé, avouons-le) le public en transe scander avec lui « SOIF ! SANG ! VIKING ! ».

Viking

En effet, son 1er EP, sorti en 2018, s’intitulait Viking et développait cette figure du guerrier nordique. Dji Oto ayant des origines scandinaves, rien d’étonnant à ce qu’il s’inscrive dans cette filiation.

Cet EP de 9 titres, dont un feat avec P-dro (retrouvez notre chronique de son projet Lilith ici), montrait déjà des qualités certaines, ainsi qu’un soin tout particulier apporté à l’univers visuel (graphisme, clips).

Toutes ces promesses sont confirmées dans un nouvel EP, sorti ce vendredi 18 janvier :

22h22

Ce n’est pas un teaser de la saison 8 de Game of thrones : c’est bien la pochette de 22h22, réalisée par Arié (à qui on doit aussi la belle pochette de Hyakutake, de Tengo John). On remarque d’abord le visage de Dji Oto en gros plan, un œil ouvert et l’autre fermé. La partie basse se transforme en glacier, ancrant le visage dans le paysage nordique de l’arrière-plan. Puis, en regardant de plus près, on remarque la silhouette du rappeur, de dos, en bas à gauche. Il se fait ainsi face à lui-même, et semble s’apprêter à traverser le lac : une manière de rejoindre ses ancêtres ?

Quant au titre du projet, il trouve son explication dans le morceau Seul à Seul :

22h22 : les planètes sont alignées

Non seulement il y a cette forme d’alignement parfait, avec le même chiffre qui se répète, mais de plus, cette heure nocturne correspond bien à l’atmosphère du projet, dans lequel sont mentionnées plusieurs fois les planètes et les étoiles. Cette heure, 22h22, apparaissait dans Ragnar, le dernier titre du projet précédent. Il y a donc une transition fluide qui s’opère d’un projet à l’autre.

Dji Oto nous livre donc 12 nouveaux titres. Ceux qui avaient apprécié le flow puissant et la technique de Viking ne seront pas déçus, car plusieurs nouveaux morceaux approfondissent ce style. Mais ce n’est pas tout : avec 22h22, Dji Oto explore aussi de nouvelles planètes, à l’image du morceau du même nom. En effet, c’est un son plus calme et plus doux que ce à quoi le rappeur nous avait habitués.

D’habitude j’écris des trucs un peu plus sombres,
J’ai plus de facilités à jouer avec les ombres

En effet, Dji Oto sort de sa zone de confort, et il en résulte un des morceaux les plus réussis du projet. Le clip illustre parfaitement cette évolution : on n’est plus dans l’ombre, mais dans un paysage ensoleillé, et la verdure des arbres a remplacé les étendues glacées.

Comme toujours, le clip est réalisé par Nanoville, équipe également aux commandes de plusieurs visuels de Tengo John et de P-dro. Les réalisations sont particulièrement cinématographiques, et les cinémas UGC ne s’y sont pas trompés : le clip de Fluctuation, extrait du projet précédent, était en effet diffusé avant les films à l’UGC des Halles, il y a quelques mois.

Enfin, notons le travail des beatmakers : Aksprod, jumanG Beats, et Xsultan, qui jouent un rôle essentiel dans l’unité du projet.

Avec 22h22, le viking s’apaise. Ce faisant, sa palette musicale se diversifie, ce qui devrait lui permettre de conquérir un nouveau public. Bref, n’attendez pas l’année 2222 pour l’écouter.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed
Plus d'articles
Le top 3 de Raplume