Nous suivre

Actus

Le chant des oiseaux – Hotel Paradisio dévoile le clip de « Yakuza »

Avatar

Publié

le

Vendredi passé, le 27 mars 2020, Raplume dévoilait son nouveau projet, une mixtape réunissant 17 artistes différents, parmi lesquels certaines têtes connues de la scène rap francophone comme Dinos, Jok’Air, Haristone ou USKY, mais aussi des artistes émergents comme Hotel Paradisio, que nous avions déjà eu l’occasion d’interviewer en 2018 pour la sortie de son projet Amityville.

Parfaitement dans le thème du projet, l’amour, le morceau « Yakuza » d’Hotel Paradisio nous emmène dans un univers à la fois touchant et planant en évoquant une rencontre et une relation pas toujours simple.

Réalisé par son acolyte Sohaïb, déjà à l’oeuvre sur les visuels de « Moto », « Sierra » ou encore « Guillotine », le clip du titre « Yakuza » est dévoilé ce 1er avril, quelques jours seulement après la sortie du projet. Et il nécessite peut-être quelques explications…

Dans la première scène, on peut voir Hotel Paradisio en train de tourner un clip dans un parking. Une jeune fille, Lyiam, passe au même endroit et croise la bande avant de rentrer chez elle. Là, elle discute avec sa colocataire et explique qu’elle a eu un déjà-vu, ce qui pourrait s’apparenter à un souvenir d’une autre vie. Pendant ce temps, on peut voir le clip qui passe à la télévision. Plus loin, Hotel est dans la voiture et décide de ne pas sortir le clip… et on peut entendre que Lyiam a fait un disque d’or.

En fait, le clip illustre deux dimensions possibles de la vie. Dans la première, Hotel Paradisio choisit de sortir son clip et passe à la télé. Dans la seconde, il ne le fait pas et Lyiam réussit quant à elle dans le milieu de la musique. Les deux dimensions se rejoignent donc par un déjà-vu, qui n’est non pas un souvenir d’une autre vie, mais plutôt le croisement entre plusieurs chemins amenés par les choix que l’on a pu faire précédemment. Le clip est évidemment sujet à diverses interprétations mais voici l’une d’elles.

À l’issue du tournage et pour la parution de la mixtape Le chant des oiseaux, nous avons interrogé l’artiste…

Raplume : Comment est venue l’idée de ce clip ?

Hotel Paradisio :  En fait, avec Sohaïb, on voulait faire un clip dans un clip. Du coup, on est parti sur un scénario avec une histoire qui nous guide et nous fait changer de décor. On voulait faire présenter ça comme une énigme.

Pas trop galère d’expliquer le scénario à l’équipe et aux figurants du clip ?

En fait, on a préféré rien leur expliquer. Sohaïb leur a juste donner le topo pour les scènes. L’histoire s’est construite petit à petit. On a pas tourné les scènes en même temps, du coup, le scénario s’est mis en place au fur et à mesure.

Pourquoi avoir accepté de participer à ce projet, Le chant des oiseaux ?

Quand vous m’avez proposé, j’étais tout de suite partant parce que j’aime beaucoup les articles et les concepts de Raplume. J’ai fait confiance sans hésiter, surtout que le concept du projet m’a vraiment convaincu. En plus, il y a plein d’artistes que j’aime bien dessus, mais aussi de bonnes découvertes.

Quelques mots sur ton actu en 2020 ?

En avril, je serai présent sur « Iconic ». C’est une mixtape qui rassemble des artistes strasbourgeois, ça va être lourd. Ensuite, j’ai un projet sur lequel je bosse depuis longtemps qui est presque presque fini, sa sortie est prévue pour 2020 !

 

Pour streamer « Yakuza », issu de la mixtape Le chant des oiseaux, c’est par ici : https://fanlink.to/HOTEL-YAKUZA

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

Tovaritch mettra le « Mode Avion » cet été

Antoine

Publié

le

Par

Tovaritch dévoile un morceau inédit Mode Avion pour bien entamer l’été.

Le rappeur franco-russe révélait son troisième projet Mikhailov en février dernier. Connu pour l’énergie débordante de son rap, Tovaritch propose aujourd’hui un morceau beaucoup plus club avec une rythmique reggaeton et quelques notes de guitare ensoleillées. A la production, on retrouve le beatmaker AKS, également sur la majorité des titres de la dernière mixtape du rappeur mais aussi derrière certains morceaux d’1PLIKE140 et Wejdene.

Même quand on s’aime, parfois on agit comme des étrangers

Réalisé par Paul Maillot, le clip accompagnant le single reste fidèle au texte, Tovaritch passant ses vacances dans une villa de campagne, lunettes de soleil et coupe de champagne à la main.

Mode Avion de Tovaritch est disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Dans le reste de l’actualité : Jazzy Bazz illustre l’érosion de l’amour dans « Sablier »

Continuer de lire

Actus

Jazzy Bazz illustre l’érosion de l’amour dans « Sablier »

Antoine

Publié

le

Par

Jazzy Bazz dévoile le clip de Sablier, extrait de son nouvel album Memoria.

Album incontournable de ce début d’année, Memoria est le troisième du rappeur parisien. Riche de par ses productions et ses featurings, le projet opère un retour aux fondamentaux avec une place importante accordée aux morceaux rappés tout en poussant l’expérimentation sur d’autres. Après le clip du morceau Element 115 featuring Nekfeu, Jazzy Bazz décide d’honorer le titre Sablier avec un visuel dévoilé aujourd’hui.

J’ai autant besoin d’être avec toi que j’ai besoin d’être seul

Si Sablier est un des sons les plus chantés de l’album, son texte pose un contexte beaucoup plus triste, le membre de L’Entourage abordant la thématique des effets négatifs du temps sur une relation amoureuse. Cette vision fataliste est bien représentée par le sablier et son sable qui s’écoule inévitablement. Tourné de nuit, le clip réalisé par Dijor Smith met en scène Jazzy Bazz sur ce qui semble être une plage, la lune au loin faisant ressurgir les images de sa relation passée. Une belle direction artistique fidèle à l’esthétique du projet.

Memoria de Jazzy Bazz est disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Dans le reste de l’actualité : Le S-Crew profite en Grèce dans « Encore »

Continuer de lire

Actus

Le S-Crew profite en Grèce dans « Encore »

Antoine

Publié

le

Par

Le groupe parisien S-Crew dévoile un nouveau clip issu de son nouvel album SZR2001.

Retour réussi pour le collectif formé en 2001 : 30 000 précommandes en 30 minutes seulement et plus de 60 000 ventes en première semaine, lui offrant le disque d’or en seulement 7 jours d’exploitation. Après un premier clip 22 percutant, le S-Crew se dote d’un nouveau visuel avec Encore.

J’ai pris le temps d’parler seul avec moi-même, la vérité ne m’a pas plu

Tourné en Grèce, le clip fait ressortir toute l’atmosphère estivale du morceau, sorti quelques jours avant le début de l’été. Dans la même veine que le titre Félins présent sur le précédent opus Destins Liés, Encore est un son introspectif dans lequel les membres du groupe ressassent leur passé et reviennent sur leurs désillusions. Produit par Hugz Hefner, le morceau dénote avec le reste de l’album, plus sombre que l’ambiance voulu sur celui-ci.

Si aucune set-list de festival ne fait pour l’instant figurer le nom du groupe, il ne serait cependant pas improbable de voir les rappeurs défendre leur nouveau projet sur scène, qui plus est après ces dernières années de fermeture. L’activité du S-Crew pourrait même laisser envisager le retour proche d’un de leur membre, Nekfeu, dont le dernier album remonte à 2019.

Dans le reste de l’actualité : Keroué pose un texte brulant à « 3h59 »

Continuer de lire

Tendances