Nous suivre

Article

Les artistes et la crise sanitaire : merci le rap français !

Alvaro Mena

Publié

le

Cet article sera mis à jour au fil des nouvelles actions durant la crise… dernière mise à jour le 25 avril.

La France (et le monde) sont aujourd’hui au cœur d’une crise sanitaire inédite due à la pandémie du coronavirus. Tous les secteurs ont été touchés et l’industrie musicale ne fait pas exception à la règle.

En effet, si beaucoup d’artistes ont décidé de sortir des mixtapes « pour patienter » (Leto, Alonzo…) les plus gros projets d’albums ont été décalés (que l’on soit au courant, ou non).

Mais, si nous allons plus loin que la musicalité, beaucoup d’acteurs du milieu ont pris l’initiative d’utiliser leur notoriété pour aider les personnes ayant besoin d’aide pendant cette période difficile, comme le personnel hospitalier, pour ne citer qu’eux. Raplume a donc décidé de créer cet article dans lequel seront référencés tous les gestes des rappeurs français durant cette crise. En effet, plus que jamais la solidarité n’a eu besoin d’être autant mise au premier plan.

Merci, Jul !

C’est via une plateforme d’enchères que le rappeur Jul a décidé d’apporter son soutien aux hôpitaux. Le marseillais a ainsi mis à la vente ses différentes certifications. Vous avez donc jusqu’à dimanche minuit pour pouvoir tenter d’acquérir une de ses récompenses, du disque d’or de son album Émotions jusqu’au diamant obtenu pour My World.

Suscitant un véritable engouement, ce dernier fait actuellement l’objet de l’offre la plus élevée : 23 500€. De nombreux artistes ont suivi le mouvement lancé par l’ovni. Oxmo Puccino propose ainsi le manuscrit de son morceau « Mes Fans ». Orelsan, S.Pri Noir, Djadja et Dinaz, Hooss, Keblack… ont quant à eux opté pour l’ensemble de leurs certifications. Kalash Criminel y a rajouté sa première cagoule personnalisée ainsi qu’un t-shirt exclusif de sa marque Sauvagerie Paris.

Au 24 avril, le total des enchères a largement dépassé la barre des 100.000€.

Merci, Sneazzy !

Sneazzy a lui aussi pris part au combat contre cette crise. En effet le rappeur a décidé d’organiser une cagnotte pour venir en aide à la fondation Hôpitaux de Paris/Hôpitaux de France.

La famille, je sais qu’on paye tous des impôts pour que nos hôpitaux soient aux normes, mais face à cette situation d’urgence il faut redoubler de générosité, et surtout d’humanisme ! c’est important d’être solidaire avec les gens qui sont en 1ère ligne.

La cagnotte a aujourd’hui dépassé les 20.000€.

Merci, PNL !

Le 11 avril dernier, l’organisation non gouvernementale Banlieues Santé s’est vue recevoir des colis alimentaires envoyés par les deux frères du 91. Si l’association a annoncé la nouvelle sur leur Instagram, les rappeurs ont fait le choix de la discrétion, laissant l’acte parler à leur place.

Contribuant à l’accessibilité et à l’intelligibilité de la santé, Banlieues Santé a récemment lancé une opération : #enmodeconfiné. Celle-ci consiste en la réalisation de deux actions : la traduction en plusieurs langues de vidéos préventives et la livraison de repas aux personnes les plus vulnérables en situation de précarité.

Colis alimentaire envoyés par PNL

Merci, Dadju et GIMS !

L’artiste Dadju a lancé un live caritatif le 22 avril dernier en direct de son Instagram. De nombreux rappeurs ont rejoint la diffusion : son frère GIMS, SCH, Kalash, Vegedream et Alonzo. Au total, 600 000 personnes ont visionné le live de 4 heures et 200 000€ ont été récoltés. Les Hôpitaux de France et l’UNICEF se partageront le montant.

Une cagnotte a même été créée pour l’occasion, cette dernière se tenant jusqu’à dimanche.

Merci, VIEWS !

Nos compères de chez Views ont organisé des lives caritatifs en invitant des rappeurs & influenceurs à jouer à des jeux vidéos en direct, tout en récoltant des dons pour le personnel hospitalier. En plus, chaque partie donnait lieu à un don de l’invité (un but sur Fifa = un don par exemple). En 2 semaines avec des invités comme Ashe, Médine ou Krisy ils ont récolté 3000€ pour les hôpitaux, qu’ils ont utilisé pour acheter des pizzas, des gants, des masques, bravo !

Les pizzas offertes par Views

Merci, Booba !

« Chanter c’est bien mais sauver des vies c’est mieux. »

Une nouvelle fois, on peut dire que Booba surgit là où on le l’attend pas ! Le rappeur a décidé de lancer une émission hebdomadaire intitulée « Coronatime », afin de discuter de cette épidémie et de tenir informer toute sa communauté. En effet, pouvoir informer un public qui peut-être différent que celui qui regarde la télé par exemple, car plus jeune, c’est essentiel.

#Laconfinerienestjamaisfinie

Pendant cette émission, il donne la parole à des spécialistes qui méritent d’être entendus. Retrouvez plus de détails sur son émission Coronatime dans notre article Booba lance une émission pour inciter au confinement.

 

Merci, Alonzo !

C’est sur la plateforme de streaming Twitch que l’on retrouvera le rappeur ce vendredi soir, plus précisément sur un serveur GTA V. Alonzo réalisera ainsi un concert en direct de Los Santos sur la chaîne du streameur Camak. L’ensemble des dons versés durant la performance seront reversés à la cagnotte #MarseilleSolidaire lancée par la Fondation de Marseille. Les fonds serviront à distribuer des paniers de nourriture à des familles en difficulté financière.

Lancée le 14 avril par quatre entrepreneurs, la cagnotte s’élève déjà à 100.000€.

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus

Moha MMZ démarre fort en solo avec « EUPHORIA »

Antoine

Publié

le

Par

Connu pour sa carrière de groupe aux côtés de son acolyte Lazer, Moha MMZ débute aujourd’hui son parcours solitaire avec EUPHORIA.

Dans la musique, le passage d’un projet de groupe à une carrière solo s’avère souvent quitte ou double. Après avoir fait ses armes avec plusieurs projets de groupe, celui qui se faisait appeler Pti Moha en 2015 sur Que la mif de PNL sort aujourd’hui son premier album solo : EUPHORIA. Un nouveau challenge pour le rappeur, challenge qu’avait aussi entrepris son acolyte Lazer l’année dernière avec un EP Zéro Pression.

Respire, demain sera meilleur ou juste moins pire

Réputé pour sa maîtrise de la mélodie, le jeune homme originaire des Tarterêts n’y déroge pas et conserve toute son ADN au sein de son premier album en solitaire. Variant les ambiances et les flows, le rappeur propose également plusieurs prises de risque réussies, du refrain de DORE à celui de BUG pour ne citer qu’eux. « Toujours les mêmes pâtes dans les mêmes plats » … Imprégné de la fibre QLF, on retrouve également N.KF au mix de l’album et BBP dans certaines productions.

Au nombre de 2, les featurings savamment choisis s’intègrent sans faute dans la tracklist, que ce soit l’ensoleillé VIBES avec RKM de DTF ou le mélancolique GALERES aux côtés de Zed, membre éminent du collectif 13 Block.

Au delà des textes, son univers se révèle également via ses clips, en témoigne le dernier en date tourné dans les forêts norvégiennes, illustration de la froideur du titre CAUCHEMAR.

Très attaché à l’indépendance, Moha a fondé son label SPRT ZOO et son studio La Salle Du Temps, et a accompagné la sortie de son album d’un merchandising exclusif. Etape importante dans son parcours artistique, le jeune artiste délivre un premier album solide et prometteur à seulement 24 ans, annonciateur de belles choses pour la suite de sa carrière.

L’album EUPHORIA de Moha MMZ est disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Dans le reste de l’actualité : Jazzy Bazz revient avec Memoria

Continuer de lire

Actus

Green Montana toujours aussi efficace dans « Waldorf Astoria »

Nicolas Rispal

Publié

le

Green Montana est de retour avec « Waldorf Astoria » sept mois après la sortie de MELANCHOLIA 999, en juin dernier. Parlons-en. (suite…)

Continuer de lire

Actus

Oldpee revient encore plus « Dur »

Avatar

Publié

le

Par

À l’occasion de sa série « Binbinks », Oldpee veut marquer les esprits de ce début d’année avec le cinquième opus de la saga.

Dans ce nouveau visuel réalisé par Alan Cohen, le rappeur sevrannais continue d’affirmer son identité, à coups d’égotrip sur sonorité trap mêlés à une attitude et des flows nonchalants. La performance du rappeur doit être autant soulignée que la production minimaliste mais efficace de DJ Morex & B.A.

Si j’pose mes péchés sur la table, j’suis presque sur qu’elle s’fissure

La D.A du clip permet à Oldpee d’exprimer sa singularité, notamment par sa gestuelle. Ce visuel continue de dessiner les contours de la direction que va prendre le rappeur pour 2022. Il semble très à l’aise dans une ambiance sombre et sobre à la fois. L’aspect nonchalant de l’artiste donne du relief à des références qui se veulent plus légères :

Ca t’allume au clair de la lune

Nous pouvons également souligner la présence de Da Uzi aux côtés d’Oldpee. 3 ans après la compilation « 93 Empire », la scène sevrannaise montre sa facilité pour collaborer. Peut-on y voir un potentiel feat sur le premier projet solo du membre de 13Block ? Au final, ce visuel, avec le morceau qui l’accompagne, semble être le parfait compromis pour Oldpee. D’un côté, il ne devrait pas perdre les fans l’ayant découvert en groupe, et de l’autre côté, il affirme lentement et sûrement son attitude plus singulière.

Le morceau IGGY de Oldpee est disponible sur toutes les plateformes en cliquant ici.

Dans le reste de l’actualité : TUNNEL, l’exposition du photographe Fifou du 21 au 23 janvier

Continuer de lire

Tendances