Oxmo Puccino et Orelsan ont réussi leur life

Tellement d’blindés qui ont raté leur life, à cette heure précise, j’ai réussi ma life

4 ans après La Voix Lactée, Oxmo Puccino revient avec un neuvième album studio, La Nuit du Réveil tout juste sorti ce vendredi 6 septembre. Pour marquer le coup, le rappeur a choisi de réaliser le clip du titre Ma life dans lequel on retrouve Orelsan en featuring et Phaaz à la composition. Sur fond d’égotrip, les deux artistes font le point sur leur carrières respectives avec amusement, attestant d’une réussite qu’il est difficile de contester tant les deux ont marqué le rap français en des temps distincts. Ce n’est cependant pas leur première collaboration, les deux rappeurs s’étant déjà retrouvés sur le remix du titre Le Sucre Pimenté en 2012. L’artiste a aussi invité Caballero et Jean Jass sur son projet, témoignant de son ouverture d’esprit et de sa curiosité quant à la nouvelle génération de rappeurs, pour la plupart aux antipodes de ce que proposaient ceux de sa génération à l’aube des années 2000. Si l’album fait preuve d’une grande richesse musicale (des sonorités jazz comme des tempos rapides entre autre), il s’ouvre à des musicalités plus actuelles comme la trap sur Peuvent Pas (qu’il a d’ailleurs clippé en mai dernier) démontrant ainsi sa capacité à s’adapter avec son temps.

Qu’est c’que t’aurais fait si t’avais pris ma place ? J’suis même pas sûr que t’aurais réussi ma life

Parlant de La Nuit du Réveil comme « de son album en clair-obscur« , l’artiste dresse un bilan sans artifices, aussi bien sur sa longue carrière que sur sa vie depuis son arrivée en France en 1975. Le rappeur explore différents thèmes, que ce soit des problématiques sociétales majeures telle les violences conjugales dans Trop d’Amour ou encore le traitement médiatique des rappeurs et la vision rétrograde du rap par ces mêmes médias dans Le droit de chanter (qu’il a d’ailleurs interprété dans le cadre de son passage sur la chaîne youtube COLORS).

La Nuit du Réveil est disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Plus d'articles
Le son du jour : Lomepal, rouge d’amour et de sang