Nous suivre

Article

So La Lune : un premier projet abouti à découvrir d’urgence

Avatar

Publié

le

Complètement inconnu du grand public il y a un an, So La Lune a su développer son art et fédérer une communauté désormais solide. Pour preuve, ses premiers clips atteignent aujourd’hui 250 000 vues, un score tout à fait admirable pour un artiste assez discret. Signé dans le label Low Wood (Hatik, Jok’Air, Bilal Hassani, etc.), il a pu profiter de l’expérience de l’équipe mais également des services du collectif de réalisateurs La Sucrerie, régulièrement partenaire du label mais ayant aussi travaillé avec des artistes tels que Disiz, Georgio ou encore Youssoupha.

Au fil des mois, So a enchaîné les titres efficaces, pouvant même se targuer d’un parcours sans-faute jusqu’à présent. En octobre 2019, il dévoile son titre « Billy », représentant assez bien de quoi il est capable.

En juin 2020, il annonce l’arrivée de son premier projet, sobrement intitulé Tsuki, « Lune » en japonais. Composé de 11 titres, cet opus sort le 24 juillet, une date idéale pour le jeune artiste. En effet, même si le mois de juillet est généralement considéré comme assez calme au niveau des sorties de projets musicaux, la crise du COVID-19 a entraîné un décalage pour toute une série d’artistes qui ont finalement décidé d’envoyer EP, mixtapes et albums au début de l’été, y compris RK, Lefa, Niro, Gambi ou encore Lartiste. Pourtant, la plupart se sont concentrés sur la première moitié de juillet et So La Lune a pu bénéficier d’une semaine plutôt tranquille pour promouvoir Tsuki.

Qu’est-ce qu’on trouve dans Tsuki ? Cette mixtape sonne comme une bonne carte de visite pour So La Lune, qui montre de quoi il est capable à travers flows variés et références diverses, à l’instar du morceau « Shinobi », qui désigne les espions japonais du Moyen Âge.

Te montre pas trop, ils portent l’œil, j’avance en scred comme Shinobiori
Chakra tout l’temps comme Shinobi, j’suis d’un autre temps comme Shinobi

Parfois nonchalant dans ses flows, So La Lune se démarque via ses mélodies mais aussi grâce à ses textes. Il aborde son passé, la rue, mais également un côté love qu’il manie particulièrement bien. À l’occasion de la sortie du projet, il dévoile d’ailleurs le clip de « Oulalala », qui met en scène l’artiste plutôt bien accompagné durant toute une soirée, à rider dans les rues de Paris. Originaire de Lyon, il semble attaché à la capitale française qu’il mentionne dans d’autres morceaux, y compris sur ce projet.

Parmi ceux-ci, on retrouve « Seigneur », dernière track du projet et véritable réussite tant le son est complet : flows planants et changeants, refrain accrocheur et mélodie bien choisie. Une manière parfaite de terminer cette mixtape qui peut être écoutée en boucle à n’importe quelle heure et dans n’importe quel endroit. Parmi les autres titres forts de Tsuki, on retrouve « 6 sens » et « Envieux », réellement capables de devenir des morceaux de référence pour l’artiste. Mentions spéciales pour « Raptus » et « Shinobi », les deux premiers extraits du projet qui avaient reçu un accueil excellent. So avait d’ailleurs fait appel aux talents de Jiro Aesthetic, sollicité plusieurs fois pendant que les rappeurs étaient confinés et ne pouvaient pas clipper à l’extérieur.

Généralement solitaire musicalement, So La Lune invite deux rappeurs sur ce premier projet : Rouge Carmin et Elh Kmer. Le premier, c’est un proche de So, avec qui il avait déjà collaboré sur « Sirène 18 » et qui s’est lancé en solo assez récemment, notamment avec le titre « 6ème lettre ». Elh Kmer, quant à lui, est bien plus connu du grand public, notamment pour avoir fait partie du 40000 GANG, un ancien collectif du 92i dont faisait notamment partie Benash. Ils s’étaient faits connaître grâce au morceau « Les meilleurs » de Booba, issu de l’album D.U.C. Cette fois, c’est donc avec un artiste un peu moins connu qu’on retrouve l’un des Camerounais les plus célèbres du rap game, notamment présent dans le tout premier épisode de Rentre dans le Cercle aux côtés de Ninho et Leto et plus récemment présent sur la compilation Game Over Volume 2.

S’ils n’ont pas la prétention d’amener un grand public sur le projet, c’est la démarche artistique qui est admirable tant les deux feats apportent une énergie particulière. Sur « Deux vies », on sent que les univers de So La Lune et Rouge Carmin matchent à fond et que les deux artistes se connaissent. Le refrain est entraînant grâce au passe-passe bien maîtrisé :

L’démon me dit « reste calme », à la fin, il en reste qu’un
J’étais sous dièse à mort, j’avais un plan, il est déjà mort

Dans « Alicante », Elh Kmer kicke bien et apporte sa touche au projet en proposant avec So un morceau hybride et très actuel sans tomber dans le banal. Comme tout le reste du projet d’ailleurs. Son identité a eu le temps de mûrir et il envoie cette mixtape après un an de travail, notamment avec les artistes de l’ombre : les producteurs !

Outre Optim et Freddy K, de jeunes producteurs qui ont notamment travaillé avec Nahir, So La Lune s’est armé de trois jolis noms du beatmaking francophone. D’un côté, Medeline, le duo expérimenté qui compose beaucoup pour les artistes Low Wood, mais également pour des rappeurs comme Booba, La Fouine, Sadek, Lino ou même Kery James. Ils ont produit trois titres du projet et il est clair que cette association se verra renouvelée dans le futur. De l’autre côté, le titre « Raptus » a été composé par Ogee Handz, producteur parisien connu pour avoir travaillé avec Lacrim, YL, Timal, Soprano ou encore Luidji. Pour terminer, Enigma co-produit « Envieux » après avoir travaillé avec Ninho sur l’intro de M.I.L.S 3, mais aussi avec PRIME, PSO Thug ou même TK.

Grâce à ce premier projet, So La Lune montre son potentiel avec neuf morceaux en solo et deux featurings bien choisis. Peu mis sur le devant de la scène dans les médias dédiés à la musique, il mériterait clairement plus d’exposition et nous ne pouvons qu’espérer que ce premier projet servira de rampe de lancement à une carrière prometteuse. Dans le futur, on peut imaginer que le jeune homme collaborera peut-être avec des artistes du label Low Wood, mais également avec ceux qu’il choisira pour coller à son univers si unique. Il faudra d’ailleurs suivre So La Lune de près puisqu’il ne compte pas s’arrêter de si tôt…

Pour retrouver Tsuki, la première mixtape de So La Lune, sur toutes les plateformes de streaming, c’est par ici !

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus

B.B Jacques fête son album avec « NDSM & Intérieur Scandinave »

Avatar

Publié

le

À l’occasion de la sortie de son premier album NBOW, B.B Jacques sort un double clip, aussi long que percutant, entremêlant les morceaux NDSM & Intérieur Scandinave.

La poésie d’une caméra

Le moins que l’on puisse dire, c’est que B.B. Jacques a pris une nouvelle dimension en cette année 2022. En effet, le premier semestre de 2022 est marqué par la sortie de son second projet divisé en deux parties Poésie d’une pulsion .

À l’image d’un peintre , on pourrait se demander si cette trajectoire a été pensée en amont par B.B. Jacques : un triptyque (La nuit sera calme), puis un diptyque (Poésie d’une pulsion), et enfin NEW BLUES, OLD WINE.

Le second volet sort juste avant la diffusion de Nouvelle Ecole sur Netflix, consistant en un concours entre rappeurs francophones, inspiré de Rhythm+Flow aux Etats-Unis.

« J’ai encore pris une somme folle pour d’autres bêtises
Décore l’armoire avec des ‘teilles qu’on n’a pas l’temps d’vider
On a mis l’argent du pe-ra dans des lofts
J’ai mis sur l’bum-al c’que j’aurais dû foutre dans des livres »

Principalement entouré de OB et Le Chroniqueur Sale, B.B. Jacques a aussi fait appel à un gros casting de compositeurs : BBP, Diabi, Sofiane Pamart.

Le beatswitch, présent au milieu du clip, nous plonge dans un univers atypique, comme dans une bulle vers laquelle B.B. Jacques veut nous conduire. Réalisé par le rappeur et Antoine Coulon, le clip nous offre des très beaux plans, totalement dans l’univers des deux titres.

L’album New Blues, Old Wine de B.B Jacques est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Actus

Georgio s’endort dans un « Hôtel 5 étoiles »

Avatar

Publié

le

À peine certifié disque d’or pour son album Sacré, Georgio envoie le premier extrait de son prochain projet : Hôtel 5 étoiles.

Une douleur à fleurs de mots

Georgio revient d’un long voyage aux États-Unis, à Los Angeles plus précisément. Il est de retour en France avec un nouvel album. C’est ce qu’il nous explique au début d’Hôtel 5 étoiles, son nouveau clip.

Son Hôtel 5 étoiles, c’est son home studio improvisé, la plage, l’océan, le désert et la ville de LA. Dans ce morceau sincère, Georgio revient avec détermination dans un style qui lui est propre, poétique, mélancolique, mais plein d’espoir.

« Plus d’force pour les traitres qui disent que t’es l’soleil que lorsqu’il pleut
J’serai jamais ton gourou, j’serai jamais ton tit-pe
J’m’envolerai avant que mes projets battent de l’aile »

Les notes de piano composées par Lucci offre une production assez planante. Georgio, quant à lui, revient avec un morceau où il laisse parler toute les qualités poétiques qu’on lui connaît. Ce single est une opportunité, pour lui, de se confier sur ses songes les plus récents.

Un flow de pensées assez bien retranscrit par ce clip réalisé par Guillaume Durand. Celui-ci a rejoint le rappeur à Los Angeles pour tourner ces images. Dans une ambiance nocturne, Georgio est au cœur de l’action, illustrant ses pensées à la perfection.

Le morceau Hôtel 5 étoiles de Georgio est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Actus

A2h retrouve Isha pour un « Entretien avec un OG » !

Avatar

Publié

le

a2h-retrouve-isha-pour-un-entretien-avec-un-og

Quelques mois seulement après Porn Summer, A2h revient avec featuring aux côtés d’Isha pour un démonstration technique, Entretien avec un OG.

Connexion Melun-Bruxelles

Pouvant rapper sur de nombreux thèmes divers et variés, A2h poursuit une carrière longue de plusieurs années. Entre références aux mangas, sonorités chaleureuses, comme douces voir sensuelles, A2h s’exprime beaucoup sur les relations hommes/femmes, et sur le sexe.

Fin musicien, A2H est polyvalent, et est un artiste d’un éclectisme impressionnant et rare. Productif, A2H sait aussi remercier ses supporters avec de nombreux morceaux inédits, ou de collaborations inédites comme avec Le Sid par exemple.

« J’marche vite, le poing serré en mode auto-défense
Adidas toutes neuves, semelles phosphorescentes
J’vais en boîte, entouré par des vrais boomers
On dirait un clip, on est habillés de la même couleur »

En juillet dernier, A2H offrait à sa communauté l’EP Porn Summer. Bien que ce projet comportait 5 titres, il n’y avait aucun featuring sur celui-ci. Cet EP était l’occasion pour A2h d’annoncer une nouvelle tournée. Celle-ci comporte une date au Bataclan, prévue le 17 mars 2023.

C’est dans ce contexte qu’A2H partage le visuel de son dernier morceau en date, Entretien avec un OG, en featuring avec son homologue belge Isha.

Sur une prod de Belze, les deux artistes signent un morceau rappé entraînant. Réalisé par Willy Guitard, le visuel d’Entretien avec un OG nous mène en compagnie des deux rappeurs à Bruxelles.

Le morceau Entretien avec un OG de A2h, en featuring avec Isha, est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Tendances