Nous suivre

Actus

Tsew The Kid dévoile son premier album : AYNA

Lucas

Publié

le

Nous y sommes, après un début de carrière prometteur et une ascension fulgurante, Tsew The Kid dévoile enfin son tout premier album : AYNA.

Une ascension fulgurante

Cela fait maintenant quelques temps que nous suivons l’ascension de ce jeune artiste qui a émergé depuis ses premiers freestyles sur les réseaux sociaux et 1minute2rap, et une victoire dans le concours de Guizmo. Quelques EP plus tard, Tsew The Kid signe chez Panenka et sort sa première mixtape « Diavolana », puis un EP dans l’un de ses registres favoris et aussi titre éponyme « LOFI« .

Sa première mixtape Diavolana a connu un très grand succès et s’est écoulé à plus de 40.000 ventes, Tsew The Kid se hisse parmi les jeunes artistes qui confirment et développent une communauté de plus en plus grande, à l’heure où plusieurs artistes émergeants progressent jusqu’à devenir des têtes d’affiches. Le chanteur-rappeur d’origine malgache, toujours très proche de sa communauté, a continué ses covers et freestyles habituels qu’il poste encore sur les réseaux sociaux. Avant la sortie de ce nouvel album, il est même allé jusqu’à rencontrer cinq fans choisis au hasard pour aller leur remettre leur box précommandée et dédicacée chez eux, en main propre. Et justement, Tsew The Kid a parfaitement gérer sa communication pour un album très attendu.

Un projet ambitieux

Pour promouvoir ce premier album, Tsew The Kid dévoile trois extraits ambitieux. L’artiste parisien démarre fort avec un premier morceau aussi puissant que poignant « Plus d’amour à te donner« , pour un clip spectaculaire. Pour suivre ce premier extrait, Tsew The Kid envoie une nouvelle collaboration avec Lefa sur « Maladroid« , pour un feat d’une grande alchimie et un clip qui fait suite à « Plus d’amour à te donner » (plus d’informations dans l’article sur Maladroit). Enfin, le troisième et dernier extrait n’est autre que l’excellent « Ailleurs« , qui rappelle Earned It de The Weeknd dans l’approche, pour un refrain entêtant repris par de nombreuses personnalités comme Nemir, Lous and The Yakuza ou encore Fred Musa et Mehdi Maïzi. Ces trois extraits témoignent de l’envie de Tsew The Kid de passer un nouveau cap dans sa carrière. Que ce soit dans l’imagerie, sa communication ou la musique, on remarque cette volonté de toujours aller de plus en plus loin à chaque projet, pour toucher de plus en plus de cœurs.

Pour la cover, on retrouve les mêmes couleurs que sur Diavolana, celle-ci est à nouveau réalisée par Fifou. Côté composition, on retrouve du beau monde dont quelques compositeurs déjà présents sur Diavolana : PL Prod, Eddy Pradelles, Broky Flacko, Dany Synthé, Dson Beats, Eddy Pradelles, Freaky Joe, Guapo du Soleil, IBØ, Kev 117, Kyana, Mem’s, MKL, Noxious, Raphael Zebulon, Skuna, THESCAM, Twenty9, Twinsmatic et enfin Tsew The Kid lui-même.

AYNA, un premier album réussi qui témoigne de la progression toujours constante de Tsew The Kid

Sur AYNA, nous avons droit à beaucoup à un projet à l’image de l’artiste : éclectique, qui mêle différents styles de musiques : entre le rap, le rnb et le chant grâce à sa faculté à permuter entre le chant et le rap, avec toujours beaucoup d’amour, de l’introspection, et de l’émotion. Tsew The Kid s’élève avec des instrumentales assez grandioses comme dans « Sales idées« , ou encore une composition évolutive sur le magnifique « Nos âmes de mélangent« . Une déstructuration pour laisser place à l’inspiration et faciliter la transmission de l’émotion sur ce morceau. On peut aussi écouter une composition évolutive sur Solitude aux sonorités retro années 80, aussi présentes sur le titre synthwave Me laissez pas tomber. Aussi, Tsew The Kid propose un morceau qui rappelle ce qu’il pouvait montrer sur Mora Mora et le titre Cara avec un style latino sur le son Fitia. Enfin, un nouveau hit « Sorry » avec PLK comme invité, qui saura sans doute plaire à sa communauté et connaître un grand succès.

En guise d’Outro, Tsew The Kid s’adresse à l’auditeur en lisant un texte qui rassemble chaque titre des morceaux de AYNA, une façon ingénieuse et très bien exécutée de remercier son entourage et ses proches. Il le fait aussi à la fin de Nos âmes se mélangent, avec un message caché comme il a pu le faire à la fin de LOFI pour teaser ce premier album, mais celui-ci est inversé. Il faut donc mettre ce message dans l’autre sens pour le comprendre. On est sympas, on a remis ce message dans le bon sens pour vous le faire écouter :

A écouter sans plus attendre

Finalement, Tsew The Kid nous donne un album qui rassemble toutes ces inspirations pour donner un projet riche d’idées. De plus, vous pourrez remarquez des numéros en indice au début de chacun des titres des tracks sur les plateformes de streaming, ceux-ci permettent d’écouter l’album dans un deuxième ordre. Décidemment, la créativité du jeune artiste parisien déborde et promet pour la suite de sa carrière qui a démarré de la plus belle des manières. Vous pourrez retrouver Tsew The Kid prochainement sur notre chaîne YouTube en interview sur notre format « Tracklist« . En attendant, nous vous invitons à écouter cet album, parfaitement représentatif du talent de Tsew The Kid.

 

(Ré)écoutez Ayna, le premier album de Tsew The Kid, disponible sur toutes les plateformes de streaming en cliquant ici.

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus

Gros Mo revient avec « Al Mazrah »

Avatar

Publié

le

gros-mo-revient-avec-al-mazrah

Quelques mois seulement après avoir sorti GROZO Social Club, le rappeur perpignanais est de retour avec le visuel de Al Mazrah.

Un retour en force

Gros Mo, originaire de Perpignan, semble prêt à revenir dans le game avec un nouveau projet en solo.

Après ses deux EP sortis en 2014 et 2016, le rappeur qui a envoyé quelques singles en l’espace d’un peu plus de 3 ans, revient en force avec son deuxième album intitulé Grozo Social Club, comprenant Paradis artificiel en featuring avec Nekfeu, faisant suite à Les étoiles, sorti en 2018.

Accompagné de En’Zoo à la production et de Youngchild à la réalisation, le trio historique montre l’ensemble de leurs automatismes. Le rappeur se montre plus productif qu’il ne l’a été après Les étoiles.

En effet, il revient seulement 6 mois après son dernier album. Ce titre devrait être le premier extrait d’un futur projet, ou du moins, d’une suite de morceaux-freestyles inédits ?

Le morceau Al Mazrah de Gros Mo est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Actus

DA Uzi jubile dans « On l’a fait » !

Avatar

Publié

le

da-uzi-jubile-dans-on-l-a-fait

Quelques jours après la sortie de la réédition de son album, DA Uzi revient pour défendre son projet en envoyant le clip de

Un inédit de sa réédition

Le 24 Avril dernier, DA Uzi présentait son album Le chemin des braves. Très introspectif et sombre à souhait dans ce projet, le rappeur du label Rec 118 a bluffé son public à travers ces dix-neuf morceaux. Il nous présente le clip de Amour Pouvoir Intelligence, extrait de cet album.

« Kilo caché derrière l’frigo, à l’ancienne

Y’a pas d’à l’ancienne, ils vivent dans l’passé

 Ils restent en chien, D-A Uzi dans les enceintes »

Il y a 2 semaines, l’artiste sevranais a surpris sa fanbase en ajoutant neuf morceaux inédits à son dernier album. Le chemin des braves propose désormais trente-et-une pistes, pour près d’1h30 de musique.

Sur une prod de Boumidjal et HolomobbDA Uzi signe un morceau rappé entraînant. Réalisé par NO COLOR, le visuel d’On l’a fait met en avant le rappeur du 93 en compagnie de ses camarades.

Dans ce morceau comme dans sa réédition, Da Uzi revient au rap qui l’a propulsé sur le devant de la scène : des punchlines crues, des flows débordants d’énergies et des textes qui sonnent vrai de vrai

La réédition Le chemin des braves de DA Uzi est à retrouver sur toutes les plateformes de streaming juste ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Actus

SCH revient sobrement avec « Niobe »

Avatar

Publié

le

sch-revient-sobrement-avec-niobe

À l’occasion de la sortie d’Autobahn, sa nouvelle mixtape, SCH a balancé le visuel d’un nouvel extrait, Niobe, juste avant la sortie sur les plateformes de streaming.

Aussi sobre que sombre

Composé par Digital NakNiobe est un titre mélangeant la drill et la mélodie. A travers des couplets ou la technique embrasse la punchline, SCH propose une alchimie entre un visuel de qualité et une instru cinglante. Réalisé par Zaven, le clip entièrement rouge met en avant la violence que met en avant le rappeur dans ses textes.

« Et j’m’inquiète quand y a zéro leak et j’casse tout depuis « Aniki »
Masque troué comme Jason, elle a la rage quand j’la ghoste
Tu m’la joues : « Ouais, j’connais toutes les zones », après j’entends, ça t’a rançonne
C’est bien vague comme « les hommes », tu parles de eux ? Et va voler, ils vivent encore chez la daronne »

Le titre se veut sobre et efficace. Sans fioritures, posé sur une instrumentale froide, il permet à SCH de dérouler un rap au kilomètre, et qui donne évidemment envie d’en entendre plus.

L’expérience du rappeur se ressent dans cet exercice minimaliste, il n’y a qu’un micro et une boucle qui tourne. Sortir cet extrait en single est un pari osé quand on sait l’attention porté sur le rappeur depuis Bande Organisée. Volonté de prendre à contre-pied ou simple kiff de l’artiste ? La réponse se trouve dans sa nouvelle mixtape.

Le merchandising de SCH pour sa mixtape Autobahn est sur sa boutique en ligne juste ici.

Dans le reste de l’actualité : Le soleil se lèvera à l’Ouest pour 1PLIKÉ140, Kerchak, Zamdane et les autres

Continuer de lire

Tendances