Après SoloBinks #1 (Détonation) et SoloBinks #2 (Pilon), Bakari nous présente enfin le troisième volet, SoloBinks #3 (Impliqué). Parlons en.
Après SoloBinks #1 (Détonation) et SoloBinks #2 (Pilon), Bakari nous présente enfin le troisième volet, SoloBinks #3 (Impliqué). Parlons en.

Bakari nous présente le troisième volet de « SoloBinks »

Après SoloBinks #1 (Détonation) et SoloBinks #2 (Pilon), Bakari nous présente enfin SoloBinks #3 (Impliqué). Parlons en.

Dans SoloBinks #3, Bakari continue son périple musical, en dévoilant ses compétences liées au rap. Contrairement aux deux morceaux précédents, "Impliqué" se veut plus introspectif, tout en gardant une base commune avec ces derniers.

Les deux derniers morceaux duraient respectivement deux minutes. Avec une durée de 2'50, "Impliqué" est non seulement plus long, mais innove également par rapport aux deux autres volets. "Détonation" avait été filmé dans le cité de Bakari. "Pilon", quant à lui, avait été filmé en noir et blanc, et on pouvait y voir Bakari en train de se faire tatouer. Pour "Impliqué", le rappeur et son équipe se sont retrouvés dans un port industriel. Ainsi, le rappeur débite ses vers entre des conteneurs, avec son équipe derrière lui, débutant les festivités, buvant et fumant. De même, on peut apercevoir le rappeur sur une grue, ou dans un cercle de voitures, nous livrant des visuels différents que ceux qu'on a l'habitude de voir. On retrouve vsl vision à la réalisation du clip.

Bakari, plus introspectif

Dans les paroles, on retrouve un Bakari habituel, même si celui-ci se livre un peu plus que d'habitude dans "Impliqué". Ainsi, dans le premier couplet, le rappeur s'adresse longuement à sa mère, lui disant tout ce qu'il ne lui avait pas encore dit. Les couplets et le refrain sont autotunés, le rappeur nous livrant de belles mélodies. L'instrumentale sur laquelle Bakari pose, a été réalisée par EarlVibzz, Cosmo et Kenzy. La composition est surplombée par un magnifique piano léger, aux tons quelque peu mélancoliques. Des batteries cliniques accompagnent ce piano.

SoloBinks #3 est une belle réussite, qui mérite d'être écoutée.

lire également : « Tous les coups sont permis » chez Joysad et Sofiane