Lord Esperanza nous dévoile 5 anecdotes autour de son dernier projet !

On se retrouve aujourd'hui pour un format inédit avec le jeune et talentueux Lord Esperanza afin de nous dévoiler cinq anecdotes (et pas des moindres) autour de son projet "Lord Esperanza - Dans ta ville EP.2". Ce projet est donc la suite logique du précédent "Dans ta ville" composé de dix morceaux, réalisé dans dix villes différentes et surtout avec dix réalisateurs différents. Mais cette fois ci, le rappeur a fait les choses en grand. Apportant une dimension internationale à son projet, il s'est entouré de plus d'une dizaine d'artistes de nationalités étrangères, représentant ainsi différentes cultures musicales dispersées sur le globe.

Le studio où Tupac s'est fait tirer dessus !

  • La première anecdote qui me vient à l’esprit, c’est quand on a eu la chance d’aller au studio QUAD à New York, pour le morceau Poison Ivy avec Riz La Vie en octobre 2018 ! On était à New York pour un petit concert et du coup on en a profité pour rencontrer Riz car mon tourneur international le connaissait ! Déjà, il faut savoir que c’est le studio dans lequel Tupac s’est fait tirer dessus pour la première fois (et il a survécu). Autre moment fort, lorsqu'on arrive devant les ascenseurs on aperçoit un grand mec sortir d’une voiture aux vitres teintées accompagné de cinq meufs et avec beaucoup de codéine (rires). Finalement il passe devant nous, se met à chantonner dans l’ascenseur et là on se capte ! 
  • Par la suite, on arrive donc dans le studio et on se rend compte qu’il y a des disques d’or et de platine de plusieurs artistes comme Beyoncé, Asap Rocky... en plus l’ingénieur du son est le mec le plus rapide de l’histoire, bref c’est vraiment l’Amérique ! À un moment, mon tourneur international décide d’aller aux toilettes et croise tout simplement Busta Rhymes qui lui dit « sorry big boy » pour aller se laver les mains, c’était lunaire ! 

De la spontanéité et des surprises !

  • Pour le morceau POLITESSE, avec Fouki on avait également la chance d’être au Canada pour le concert donc on s’est vu en studio, on a fait deux tracks en une journée, et on l'a joué en concert le soir même alors que rien n’était mixé. C’était un peu bancal forcément mais ça reste un très bon souvenir !
  • Avec Badchieff pour le morceau « ALLESKLAR », on s’est retrouvés en studio, puis on est allé faire quelques rushs pour le clip de Berlin et on avait repéré sur Google une très jolie station de métro souterraine. On a pris un train de banlieue pour arriver dans une obscure contrée, y’avait des crackheads partout j’étais pas du tout prêt (rires) mais finalement les plans en valent la peine.
  • Dernière anecdote, qui concerne pas forcément un morceau en particulier mais plutôt toute la mixtape. Finalement la plupart des tracks ont été faits à distance grâce à Instagram ! Le but était aussi de montrer qu’on peut bosser avec n’importe qui aujourd’hui  dans le monde tellement le rap est devenu universel. J’ai donc dû décortiquer leur texte et tenter de les traduire avec Google Translate pour les lyrics videos. C’était pas toujours fameux, surtout pour le coréen donc j’ai dû interpréter certaines sonorités avant de faire relire ça par des gens qui parlent la langue (rires).

Disponible partout !

Lord Esperanza - Dans ta ville EP.2 est officiellement disponible depuis le 17 juillet 2020 et on vous invite à le consommer sans modération via les liens ci-dessous :

Spotify    Apple Music   Deezer