Nous suivre

Article

Le Motif n’en a pas fini avec la saison 2 de « Un son par jour »

Lucas

Publié

le

Si le mois d’août est habituellement synonyme de période creuse pour le rap francophone, Le Motif a su se démarquer cette année encore en lançant la deuxième saison de son format «  1 son par jour » pendant un mois sur YouTube. En effet, l’artiste belge s’est une nouvelle fois accaparé la fin de l’été pour secouer l’actualité de la scène musicale. Cependant, la saison 2 n’a pas encore eu de fin, puisqu’il manque le jour #30 pour clore cette seconde édition…

Casser les algorithmes, mais aussi les codes

Bien mieux préparé que l’année dernière, Le Motif était gonflé à bloc en ce début de mois d’août. Cette saison a eu pour thème la « bringue« , avec seulement des sons dansants, clubs, rythmés, pour préparer le retour des fêtes en cette fin d’année qui devrait présenter moins de contraintes que la précédente.

Au-delà de « casser les algorithmes », Le Motif a également cassé les codes de l’industrie en proposant de réunir les sons préférés de son public sur cette saison dans un projet dont la sortie a eu lieu le 10 septembre. Une façon aussi de dévoiler tout le processus créatif d’un projet qui ne contiendra donc aucun morceau inédit, mais aussi de confier la direction artistique directement au public, qui établit directement sa tracklist. En effet, plus l’interaction avec un morceau est forte (vues, partages, commentaires..), plus celui-ci à de chances de se retrouver dans l’album, par ailleurs logiquement intitulé Un son par jour II.

Résumé : Le projet « Un son par jour – Saison 2 »

Voici la tracklist finale, avec les morceaux qui ont généré le plus d’interaction (vues, commentaires et partages sur les réseaux sociaux) :

  1. Mention Fort
  2. Tragédie (Zouzou)
  3. Poum
  4. Baisser la lumière
  5. Zombie
  6. La fin c’est la fin
  7. Allô BB
  8. Overdose
  9. Tout va bien (ft. Heezy Lee)
  10. Donner ça bien
  11. Azura (ft. Théodore)

On constate que sur onze morceaux :

– les 4 premières tracks sont aussi les 4 premiers sons de « Un son par jour » sur YouTube

6 d’entre eux correspondent à la première semaine de « Un son par jour » sur YouTube

D’un point de vue statistique, la moitié des morceaux présents sur le projet correspondent au tout début de cette deuxième saison de « Un son par jour ». Que peut-on en déduire ? L’engouement d’une deuxième saison a intéressé une grande partie du public, tandis que celui-ci se montre de moins en moins présent pour tenir la cadence des sorties, lorsque l’on se rend compte que les vues baissent sur la deuxième partie du mois. Et si ce dernier public était finalement le plus représentatif ? En effet, les fans les plus fidèles, ayant su rester jusqu’à la fin de la saison, sont aussi ceux qui vont le plus streamer le projet.

Pour remédier à ce problème, Le Motif a aussi envoyé chaque morceau sur Instagram en différé des vidéos YouTube, et lancé quelques votes sur les réseaux sociaux pour s’assurer que l’échantillon des partages soit suffisamment représentatif.

Moins de feats, donc encore plus besoin de se diversifier…

Si cette saison a rassemblé moins d’invités (4 contre 11 l’année passée), il faudra attendre « Le Motif Day » pour voir possiblement de nouveaux artistes comme l’année précédente. De plus, il est évident que  l’apport de guests permettait au jeune belge de regagner en inspiration lorsque celle-ci s’essoufflait. Cette année néanmoins, la difficulté ne résidait pas dans l’objectif de mener à bout ce défi avec moins d’artistes ajoutés, mais plutôt dans le fait de garder une ligne directrice (la bringue) ce qui laisse,  par conséquent, place à un champ d’inspiration moins ouvert.

Cependant, il y avait tout de même plusieurs façons de « faire la bringue » : sur des axes plus pop (Tragédie, Poum…), plus afros (Baisser la lumière, Donner ça bien…), plus retros 80’s (Tout va bien, Pleine Lune…) et même des sons « fin de bringue », ou les « bringues sombres » comme Le Motif les appelle (La Fin c’est la Fin).

… Avec de nouvelles idées

Sur ses performances, Le Motif sait toujours écrire aussi spontanément sur ce qu’il vit au quotidien. Cette saison, il a expérimenté quelques nouvelles façons de poser, notamment sur les sons afros avec une déstructuration de ses placements (exemple : Baisser la lumière, avec une inspiration de Fally Ipupa), ou encore avec de nouveaux schémas de répétition (exemple : la « clé de Heezy Lee » sur Zombie).
Il faut aussi souligner que trois morceaux sont issus de reprises : Zombie (topline du refrain), Life is Life avec Heezy Lee et Condamné (Danette) de nouveau avec Heezy Lee et Maskey. Un procédé qui n’avait pas été expérimenté l’année dernière, et qui intervient au bon moment lors de cette deuxième saison.

Au milieu de la bringue, le Motif s’est vu demandé par son public une touche d’émotion, faisant exception à la ligne directrice fêtarde du projet et permettant de souffler un peu dans toute cette agitation. Toujours très proche de ses auditeurs, l’artiste aux multiples casquettes a su aller droit au but pour ravir ses abonnés en balançant le 13ème jour le morceau « Overdose » dans une vidéo très courte. Enfin, Le Motif innove aussi bien sur le plan musical qu’extra-musical, ce dernier ayant exploré de nouveaux endroits pour s’adonner à sa musique. En effet, on a pu le voir en pratique dans son lit, dans une voiture, ou encore dans une salle spécialisée pour la peinture en garage

Des nouveautés

Pour cette saison, Le Motif s’est montré plus mystérieux sur certains points :

– Un mystérieux symbole, omniprésent tout au long de cette saison

– Un site internet « unsonparjour.com » qu’il à créé pour lancer des enchères. Sur le même principe que Lorenzo avec ses cartes Pokémon collector personnelles, Le Motif a crée des cartes collector de cette saison pour chaque morceau. Les enchères se faisant avec un système de crypto-monnaie (comme ont pu le faire Jazzy Bazz, Edge et Esso Luxueux avec leurs 101 cartes membres du « Private Club »), quelques gagnants proches de Paris pouvaient ainsi se voir remettre en main propre leur carte par l’artiste lui même.

– Des énigmes qui apparaissent furtivement sur chaque vidéo et dans lesquelles chaque bonne réponse correspondait à une lettre. Des énigmes qui trouvent leur sens le 14 novembre 2021…

Une chasse au trésor

Chacune des nouveautés ajoutées à la saison 2 de « Un son par jour » étaient liées autour d’un même projet de fin de saison, préalablement organisé par Le Motif : une chasse au trésor dans Paris pour accéder au dernier morceau de la saison 2, scellé dans un coffre fort.

A l’image de ce que Lefa a pu organiser avec quelques fans pour la sortie de son projet DMNR, Le Motif a décidé de jouer sur la détermination de ses auditeurs à vouloir écouter le dernier morceau de « 1 son par jour » avec un jeu. Par ce procédé, l’artiste belge souhaite inverser la méthode de consommation de la musique actuelle, non pas en recevant la recommandation algorithmique, mais en mettant en valeur la musique, en allant soi-même chercher l’écoute et la découverte. Cette chasse au trésor se décompose en trois phases :

– la première phase concerne les énigmes, qui permettent de lister une trentaine de lettres à remettre dans un certain ordre, conduisant à un lien privé.

– la deuxième phase se situe autour de ce lien privé qui conduit à une page. Cette page affiche un digicode, dans lequel il faut insérer plusieurs symboles (probablement à l’aide du mystérieux symbole présent tout au long de cette saison).

– la troisième phase est la suivante : Après avoir passé réussi la précédente, le participant gagne une carte, ou plutôt un tracé bien spécial à superposer sur la carte de Paris, avec les emplacements de neuf cartes à retrouver dans la capitale.

La personne parvenant à réunir chacune des cartes se verra récompenser d’une somme de 5.000€ en cash, ou des éditions sur le prochain projet du Motif. Si tu souhaites augmenter tes chances de gagner cette chasse au trésor, un groupe Discord très actif a été créé, dans lequel les fans du Motif s’entraident pour surmonter toute difficulté : la complexité de certaines énigmes, ou encore l’impossibilité de se déplacer sur Paris. Voici le lien : https://discord.gg/VhvazTdM .

La suite ?

Dans cette même vidéo d’annonce de la chasse au trésor, Le Motif annonce faire gagner des éditions sur son nouveau projet. En effet, celui-ci s’intitule « Open Source » et sortira courant 2022.

D’ailleurs, le mois d’août 2022 sera-t-il encore monopolisé par Le Motif l’an prochain ? Rien n’est moins sûr, puisque l’artiste belge a laissé entendre cette saison qu’il considérait l’idée de modifier le format de ses vidéos pour se laisser plus de temps, et aussi pour trouver un nouveau moyen d’interagir avec sa communauté. Le rythme d’ un son par mois a été évoqué, pour se laisser le temps de créer les morceaux avec le public, avec des retours sur l’avancée des ceux-ci, des modifications au jour le jour etc… Un format qui semble très intéressant au vue de la fidélité de sa communauté.

Le Motif est toujours débordant d’idées tant sa passion reste forte. Rares sont les artistes qui restent aussi proches de leur communauté, en l’animant avec autant d’originalité. Si la fin d’année 2021 aura été très chargé pour Le Motif, il faudra déjà rester attentif à ses activités pour 2022…

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

So La Lune n’a jamais vu de « Fin heureuse »

Avatar

Publié

le

Par

so-la-lune-n-a-jamais-vu-de-fin-heureuse

Le rappeur lyonnais So La Lune dévoile un dernier morceau, Fin heureuse, avant son premier album qui s’annonce très attendu.

Un grain de voix si particulier, un charisme, une prestance déjà confirmée, So La Lune a su envoûter et convaincre une fan base s’agrandissant chaque jour un peu plus. Multipliant les petits projets comme Theia, Satellite naturel, Orbite, Apollo 11.

C’est même avec une trilogie d’EPs Faille que l’artiste a poursuivi sa carrière. Libérant un dernier projet intitulé 27/05/2022, le rappeur a, de manière original annoncé l’arrivée de son album Fissure de vie. C’est pourquoi ce projet éclectique qui saura, une fois de plus, montrer l’étendue de la palette artistique !

Une ambiance de doutes sous la lune

Et quand on regarde le nouveau clip du jeune rappeur de la new wave, il est facile de comprendre pourquoi. Poétique, émouvant et extra-terrestre, le nouveau projet de So La Lune a tout pour plaire. Dans Fin Heureuse, on retrouve l’artiste lunaire en balade dans un paysage à la fois désertique et cinématographique, errant sur des paroles fortes en émotions.

« Et la lune se reflète sur l’eau qui dort, j’suis à Rotter
J’vais vraiment perdre la raison, dans mes rêves, sa tête et son corps sont séparés » 

Un clip léché, et dans lequel l’identité artistique de So La Lune est affirmée avec beauté. D’ailleurs, les fans qui n’attendent maintenant que la sortie de l’album Fissure de Vie ce 27 mai. Cette étape sera signifiante pour l’artiste qui fait petit à petit son chemin dans le rap game et qui dit sortir « son premier vrai projet ».

L’album Fissure de Vie de So La Lune est disponible en précommande ici.

Continuer de lire

Actus

Zikxo se sent « Déjà mort »

Avatar

Publié

le

Par

zikxo-se-sent-deja-mort

Le rappeur de Bondy revient avec son nouveau single, Déjà mort, un découpage en règles de 4 minutes produit par Guilty de Katrina Squad.

Zikxo fait partie de ses rappeurs les plus intéressants à suivre. Avec une productivité sans fin, à l’image de sa série de freestyles Temps, qu’il a alimenté jusqu’au 35ème morceaux, le rappeur de Bondy peut aussi nous offrir d’autres inédits comme avec les RedBull et RapElite Challenge, le titre Comme ça, sa présence sur le projet de MHR et Koalaa, ou encore l’intro qui avait servi de pont pour dévoiler la tracklist de son projet Temps.

Un boom-bap dégoulinant de mélancolie

Le rappeur de l’écurie Rec 118, nous a livré un premier projet, complet, consistant, éclectique avec des collaborations avec Sadek, Zoxea et RK ! Sa mixtape lui a permis de s’affirmer artistiquement, de s’essayer à divers registres, afin de se vouloir le plus complet possible et d’accroître sa notoriété.

« J’me suis déjà d’mandé où s’ra située ma tombe »

L’attention est grandissante autour du rappeur parisien, et nul doute que ce projet sera à la hauteur de son talent !

Sur une prod de Guilty de Katrina SquadZikxo signe un morceau rappé introspectif. Réalisé par Warren Navangi, le visuel de Déjà mort colle parfaitement avec le propos du morceau.

 

Continuer de lire

Actus

YPN invite Ratu$ pour une réunion au « Sommet »

AlphaKilo

Publié

le

Par

YPN, une entrée réussie

Si le nom du groupe YPN vous était encore inconnu pas d’inquiétude, « Sommet » est le premier extrait de leur projet 100% trap à venir. Après s’être fait remarquer sur « Savais » ils sont venu avec un nouveau niveau. Esthétique soignée et flow agressif, la Young Pimp Nation affiche clairement ses ambitions avec ce morceau . Une entrée réussie donc, qui plus est avec un invité prestigieux.

« On comptera les sommes, une fois qu’on arrivera au sommet »

En route pour le sommet ?

Le trio originaire d’Aubervilliers est composé de Leau, Wolf et B.O, chacun avec un style reconnaissable qui ne met pas à mal l’alchimie dont ils font preuve. Chacun dans leurs registres avec son identité (visuelle ou vocale), ils semblent arriver avec un retour en force de la piège musique.

Pour la sortie de ce single, ils ont choisi la compagnie de Ratu$, rappeur de Pierrefite sur Seine et signé dans le label SABOTEURS RECORD (plus de détails sur lui dans l’article https://www.gentsu.fr/rap-fr/artiste/ratu?amp). Fort du succès que lui ont rapporté les deux volumes de TOUT TRAVAIL MÉRITE SALAIRE et du morceau « Velux » sur la DON DADA MIXTAPE VOL 1 il est venu en respectant ceux qui l’ont invité sur ce morceau avec un couplet loin d’être bâclé.

On retrouve BGM à la composition et Vizion’air à la réal de ce clip, tourné en grande partie de le quartier des YPN, à savoir la Mala800, pour un morceau qui reprend les codes des gros bangers du sud des USA et colle bien à l’image 100% trap qu’arbore le groupe. La topline est efficace, les transitions entre les couplets montrent une belle synergie sur le featuring ou à l’intérieur du groupe, on se passera de remarques sur le mix (déjà parce qu’on est pas ingé son) et aussi parce que ça rajoute un côté cru à ce titre.

Nous allons surveiller avec attention les prochaines apparitions ou sorties de ce groupe de newcomers de même que pour les actus à venir concernant Ratu$. En attendant, regardez le ciel…

Continuer de lire

Tendances